Revoir Brunetti

Commissaire Brunetti : enquêtes à Venise

Comme chaque fin d’été, c’est le commissaire Montalbano qui prends le relais du commissaire Brunetti sur France 3 le dimanche soir…

Cet été vous étiez peut-être en vacances et vous avez loupé un ou plusieurs épisodes de la série ?

Vous habitez en dehors de la zone de réception de la télévision française et l’exclusivité imposée par France 3, y compris sur la publication de DVD vous frustre ?

Vous avez simplement envie de revoir un des épisodes…

… vous en avez rêvé ! Nous l’avons fait (enfin presque) !

Retrouvez, sur votre blog favoris, tous les épisodes, en version française, de la série Commissaire Brunetti : enquêtes à Venise copiés et mis en ligne par Mnico69 d’un certain forum de venetovores où l’on n’est pas à une illégalité près…

Donna Leon

« Commissaire Brunetti : enquêtes à Venise » est une série policière dédiée aux enquêtes d’un commissaire de police dans la célèbre cité italienne. Guido Brunetti, après des années de bons et loyaux services dans la police, accède au poste prestigieux de chef de la police judiciaire de Venise. Placé sous les ordre du commissaire divisionnaire Patta, il va rapidement devoir faire ses preuves en enquêtant sur une succession inquiétante de meurtres sordides.

Qu’il s’agisse d’un corps retrouvé au fond d’un canal ou du suicide un peu suspect d’un jeune cadet à l’Académie militaire, Brunetti peut heureusement compter sur l’aide de son fidèle adjoint, le sergent Vianello. La jolie Signorina Elettra, experte en police technique et scientifique, ne manque pas d’apporter son propre soutien dès que son assistance est requise.

Retrouvez et téléchargez tous les épisodes de Commissaire Brunetti : enquêtes à Venise juste après la fin de leur passage estival à la télé.

Commissaire Brunetti : enquêtes à Venise

.

La femme au masque de chair

Lors d’une soirée organisée par le beau-père de Brunetti, celui-ci fait la connaissance d’un couple, les Cataldo, qui veulent s’associer avec leur hôte.
Peu après, l’homme de confiance de Cataldo, Ranzato, est retrouvé assassiné : « un suspense bien distillé dans cette enquête sur la Mafia menée dans un cadre enchanteur »

.

Requiem pour une cité de verre

Giovanni de Cal est le directeur d’une prestigieuse verrerie située en Italie, sur la petite île de Murano, près de Venise. Il est retrouvé assassiné. La piste la plus évidente conduit immédiatement le commissaire Brunetti à soupçonner l’un des employés de Giovanni de Cal. En effet, ce salarié vouait une haine féroce à son patron – et ne s’en cachait pas. Mais, très vite, c’est la propre fille du défunt que le commissaire soupçonne. En effet, son enquête tend à prouver que son père était sur le point de la déshériter. Ne serait-ce pas là un mobile suffisant pour passer à l’acte et commettre l’irréparable ? Mais la jeune femme semble avoir de solides arguments et une conviction farouche à lui opposer…

.

Le cantique des innocents

Le capitaine Marvilli, membre des carabiniers, fait arrêter Gustavo Pedrolli, un pédiatre de renom. Il le soupçonne d’avoir assassiné une jeune Albanaise, mère de l’enfant qu’il a adopté. La victime voulait, semble-t-il, retrouver son enfant. Cependant, Brunetti n’est pas convaincu de la culpabilité de Pedrolli. Avec l’aide de Marvilli, il reprend l’enquête et tente de trouver de nouvelles pistes. Il n’obtient que peu de résultats, jusqu’à ce qu’il se penche sur une agence d’adoption aux agissements suspects. Le commissaire s’intéresse de près aux responsables de cette société et découvre de nouveaux indices…

.

Mortes eaux

L’explosion d’un bateau dans le port de Pellestrina cause la mort de deux pêcheurs de coquillages. Le commissaire Brunetti découvre bientôt qu’il ne s’agit pas d’un accident, mais bel et bien d’un meurtre. Devant le refus des habitants de coopérer avec la police, mademoiselle Elettra, la secrétaire de Brunetti, décide de mener sa petite enquête. Elle prétexte un séjour chez des proches pour opérer incognito et trouver des indices, tout en restant en contact avec son chef. C’est alors qu’un nouveau meurtre est commis : celui d’une femme au passé trouble, qui avait accepté de se confier à Brunetti. Le commissaire craint pour la sécurité de sa secrétaire…

.

Une question d’honneur

Alors qu’il est venu retrouver son épouse, Paola, à l’université où elle enseigne, Brunetti est accosté par une jeune étudiante, Claudia Leonardo. Elle voudrait réhabiliter la mémoire de son grand-père, jugé coupable d’un crime commis pendant la seconde guerre mondiale.
Quelques heures plus tard, Claudia est retrouvée poignardée chez elle. En menant son enquête, Brunetti découvre que cette affaire est liée à un trafic d’œuvres d’art.

.

Des amis haut placés

Rossi, un employé du cadastre, informe le commissaire Brunetti, stupéfait, que la maison qu’il occupe avec sa famille depuis plus de dix ans n’a jadis bénéficié d’aucun permis de construire. Peu après, alors que les deux hommes devaient se revoir, Brunetti apprend que Rossi est mort après avoir chuté d’un échafaudage. Le policier a peine à croire qu’il puisse s’agir d’un accident. Le directeur du cadastre, le suave Fabrizio dal Carlo, et son assistante n’imaginent pas un instant que leur défunt collègue ait été impliqué dans une affaire de corruption. En fouillant dans les archives de la ville et en faisant appel à ses contacts, Brunetti va mettre au jour un scandale à grande échelle…

.

Entre deux eaux

A Venise, en plein hiver, alors que la cité est envahie par les eaux de la lagune durant l’acqua alta. C’est là, dans une petite ruelle à l’écart, que l’archéologue américaine Brett Lynch est violemment agressée par deux individus. Son amie, la cantatrice Flavia Petrelli, informe le commissaire Brunetti qu’elle devait rencontrer Francesco Semenzato, directeur de l’un des musées de la ville. Le policier n’aura pas l’occasion d’interroger Semenzato, qui est retrouvé mort le même jour. Lorsqu’un autre meurtre est commis, Brunetti s’implique dans l’enquête. Il ne tarde pas à découvrir un trafic d’œuvre d’art, orchestré par un collectionneur : La Carpa…

.

Péchés mortels

Le commissaire Guido Brunetti apprend par soeur Maria Testa, une nonne travaillant dans la maison de retraite où réside sa mère, que l’établissement est le théâtre d’inquiétants décès. Cinq pensionnaires sont morts dernièrement dans des circonstances étranges, sans que cela inquiète la direction de l’établissement, pourtant mise au courant par Maria Testa. Le policier débute son enquête. C’est alors que la religieuse est à son tour victime d’un accident qui la plonge dans le coma. Brunetti ordonne qu’on la surveille en permanence pendant qu’il part à la recherche des responsables. Si l’argent ne semble pas motiver ces crimes, une organisation secrète pourrait en être à l’origine…

.

Mort à la Fenice

Le grand chef d’orchestre Helmut Wellauer est retrouvé mort dans sa loge lors d’une première à La Fenice de Venise. Le commissaire Brunetti soupçonne un empoisonnement au cyanure. En interrogeant toutes les personnes qu’il côtoyait, Brunetti découvre que Wellauer avait des ennemis : le ténor, la soprano, le baryton. Ils étaient humiliés et critiqués pour leur choix de vie par le maestro. Brunetti va également faire la connaissance de sa très jeune femme, Elisabeth, une personne très énigmatique…
Qui en voulait à Wellauer au point de le supprimer ? A qui profite le crime ?
C’est en fouillant le passé du maestro que le commissaire fera tomber les masques…

.

Le meilleur de nos fils

Belcredi, cadet de l’école militaire de San Martino, à Venise, découvre le corps du jeune Ernesto Moro, pendu dans la salle des douches. Brunetti, père d’un adolescent, est particulièrement affecté par ce décès. Aussi, il redouble d’attention lorsqu’on le charge de l’enquête. Le commandant Toscano, directeur de l’école, affirme qu’il s’agit d’un suicide alors que Brunetti n’écarte pas l’hypothèse d’un meurtre. Le politicien Fernando Moro, père du défunt, refuse tout commentaire. Il en va de même pour les camarades de la victime, qui gardent tous le silence. L’affaire prend une autre tournure lorsque les enquêteurs établissent un lien avec un trafic d’armes…

.

Mort en terre étrangère

Venise, le cadavre d’un inspecteur des services d’hygiène de l’armée américaine, Michael Foster, est repêché dans le canal. Brunetti est très intéressé par l’affaire, mais son supérieur hésite à la lui confier. Peu de temps après ce crime, un palais appartenant à un riche homme d’affaires milanais, Augusto Viscardis, est cambriolé. Brunetti est chargé de l’enquête et fait le lien entre le meurtre du militaire et le cambriolage. Il se rend à la base américaine de Vicenza, où il se heurte au mutisme des officiers. Lorsqu’un second meurtre est commis dans l’enceinte de la base, Brunetti arrive à la conclusion que quelque chose de grave se prépare…

.

La petite fille de ses rêves

Le Commissaire Brunetti vient de perdre sa mère. Pendant la cérémonie, il apprend qu’on a découvert le cadavre d’une jeune fille noyée dans le canal. Dans ses vêtements, cachés, on découvre des bijoux vraisemblablement volés. Fait étrange, nul n’a signalé sa disparition, ni celle des bijoux récupérés dans ses vêtements. Après enquête, on apprend qu’il s’agit d’une enfant, Arianna, appartenant à la communauté des gens du voyage. Elle aurait trébuché et serait tombée d’une terrasse, à moins qu’on ne l’ait poussé… Que cache donc cet accident ? Arianna était-elle seule lorsqu’elle s’introduisait dans les appartements ?
Tant que Brunetti n’aura pas résolu l’enquête, cette petite fille hantera ses nuits.

.

Dissimulation de preuves

Madame Battestini, une vieille dame avare et acariâtre, est assassinée. La police soupçonne sa femme de ménage roumaine, mais celle-ci meurt dans un tragique accident en tentant de fuir.
Le témoignage de la voisine incite Brunetti à reprendre l’enquête officieusement.
Brunetti rencontre la nièce, Graziella, qui va hériter de la fortune de sa tante. Mais une autre personne s’y intéresse, Madame Macetti, l’avocate et fondée de pouvoir de la défunte.
Entretemps, Gabriel Nicolescue, le fils de la supposée meurtrière, arrive à Venise afin de venger la mort de sa mère… C’est Patta, la première personne qui a dirigé l’enquête, qui fait les frais de sa colère…

.

De sang et d’ébène

Dans une rue commerçante de Venise, non loin du pont du Rialto, un vendeur africain ambulant est abattu. Personne ne parvient à comprendre exactement ce qui s’est passé et le tueur a pu prendre la fuite s’en être inquiété. C’est au commissaire Brunetti que l’affaire est confiée. Mais le limier comprend rapidement qu’il va avoir du fil à retordre. Comment déterminer le mobile de ce meurtre ? Brunetti essaye d’en savoir plus sur le défunt ainsi que sur ses fréquentations. Après avoir fouillé les affaires de la victime, le policier découvre des diamants bruts dissimulés dans du sel. Qui était réellement cet immigrant ? Pourquoi cherche-t-on à décourager le commissaire dans son enquête ?…

.

Nos amis russes ont encore plus de chance, puisqu’il qu’ils peuvent télécharger la totalité de la série, depuis les tout premiers épisodes.

Донна Леон. Расследование в Венеции

Комиссар Гвидо Брунетти ищет ключи к разгадкам преступлений в своем родном городе Венеции. Обаятельный, мягкий и при этом настойчивый следователь занимается делами, связанными с коррупцией и наркобизнесом, загадочными убийствами. Ему достаются самые сложные и деликатные дела, каждое расследование захватывает своей непредсказуемостью.

Оригинал:  Donna Leon
Жанры:  криминал
Страна:  Германия
Вышел:  2000
Режиссер:  Зиги Ротемунд, Christian von Castelberg
Роли:  Майкл Деген, Карл Фишер, Аннет Реннеберг, Патрик Димлинг, Laura Syniawa, Ели Джегги, Дитмар Мёссмер, Уве Кокиш, Джулия Джагер, Петер Фиц

14 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Michèle Golinvaux
    Août 25, 2013 @ 07:47:34

    Un grand merci pour ce lien ! ici en Belgique, nous ne pouvons même plus bénéficier de la possibilité de revoir les émissions de France 3 pendant une semaine. Évidemment, le magnétoscope ( enregistreur DVD ) fonctionne … Un de mes plus grands plaisirs consiste à identifier le maximum de lieux que l’on voit dans la série. Et je viens de commander Auf den Spuren von Commissario Brunetti, suite à votre billet. Merci pour toutes les infos que vous nous donnez.

  2. Duchemin
    Août 25, 2013 @ 09:32:16

    Mes compliments pour l’idée géniale concernant la reprise des vidéos de Brunetti. Merci a vous

  3. Clavel Françoise
    Août 25, 2013 @ 10:22:05

    Super de pouvoir revoir tous ces épisodes, cela me fera rêver jusqu’à mon prochain départ à Venise pour le carnaval 2014, j’ai hâte d’y être
    Un grand merci pour votre site

  4. Louise
    Août 25, 2013 @ 23:59:22

    Oh là là !!! Quel bonheur et quelle chance inouïe de vous avoir trouvée! MERCI!

  5. Michèle Golinvaux
    Août 29, 2013 @ 13:46:33

    Il fallait s’y attendre : les vidéos sur Youtube ne sont plus accessibles, pour des questions de droits d’auteurs.

  6. oliaiklod
    Août 29, 2013 @ 21:48:39

    Disons qu’il fallait surtout s’attendre que celle qui échange les copies illégales sur son forum se presse de dénoncer les liens que nous avions dévoilés. Mais comme il y a plusieurs liens, seuls trois épisodes ont momentanément disparus.

  7. Michèle Golinvaux
    Août 29, 2013 @ 22:00:00

    Personnellement, je n’ai plus accès à aucun épisode : soit il est question d’une réclamation de la Bavaria, soit il est indiqué “ Cette vidéo est privée ”

  8. oliaiklod
    Août 29, 2013 @ 22:02:44

    Il faut regarder les vidéo « privées » sur le blog… par sur YT.
    Nous attendons également une réponse de l’éditeur allemand quand à une version française des DVD… on vous tiendra informés.

  9. Michèle Golinvaux
    Août 29, 2013 @ 22:22:38

    Merci !

  10. Duchemin gerard
    Août 31, 2013 @ 12:05:31

    Plus aucun .épisode de Brunetti aussi bien sur le blog que sur YT ? dommage VIDÉO PRIVES

  11. oliaiklod
    Août 31, 2013 @ 12:13:34

    Mais que si, elles sont toujours visibles, mais sur le blog uniquement (il ne faut pas cliquer sur le lien YT mais sur le grand rectangle à droite).
    Seules ont disparues les vidéos proposées par un certain forum, dénoncées par les autres deux forums concurrents. Seul le forum Venezia reste en dehors de ces querelle stériles de mafiosi…

  12. Louise
    Sep 01, 2013 @ 02:02:17

    En cliquant sur le rectange à droite (plein écran) la roue du téléchargement tourne… mais dans le beurre. Quel dommage!

  13. isabelle2008
    Oct 17, 2013 @ 14:02:01

    Dommage, aucune des vidéos ne marche. On obtient soit « vidéo privée » soit le message des droits d’auteurs de la Bavaria. Franchement, je ne comprends pas France 3 qui bloque la diffusion de cette série en DVD en français tout en limitant le replay sur leur site à une semaine après la diffusion de l’épisode. C’est vraiment une façon archaîque de faire de la télévision.

  14. oliaiklod
    Oct 17, 2013 @ 14:06:15

    Les vidéos « privées » fonctionnent à la condition absolue de les visionner sur le blog et de ne pas chercher à les voir directement sur You Tube où elles sont effectivement protégées. C’est la production allemande, et non France 3 qui agit ainsi de façon si protectionniste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :