Les cons ça ose tout…

Pour terminer l’année en beauté, nous allons vous parler de personnes que nous avions, volontairement, oubliées depuis longtemps, préférant partager sur Venise avec nos lectrices et lecteurs et oublier ces gens, les laisser pour ce qu’ils et surtout elles sont, de minables petites gens.

Les cons ça ose tout

Mais voilà, ces gens-là n’oublient pas et ont la rancune tenace. Notre blog et le franc parler qui nous caractérise, ainsi que l’arme absolue de nos 2.000 lectrices et lecteurs quotidiens semblent être une menace permanente, une épée de Damoclès au dessus des têtes, probablement coupables, de ces individus.

L’année de Klod fut donc émaillée de plusieurs visites de courtoisies dans les locaux de la Police Nationale, non qu’il aimât cela, mais parce qu’il y a été, toujours très courtoisement mais fermement, invité.

Le point de départ de tout cela, fut la plainte pour diffamation d’une personne qui apprécia point notre article du 23 mars 2013.

Cette personne nous fait appeler par un gendarme de la brigade de Rosheim, lequel a agit de son propre chef, sans l’accord de la justice, pour faire supprimer l’article dans lequel elle se sentait diffamée. Nous avons donc obtempéré aux ordres d’un Officier de Police Judiciaire et l’article à été supprimé le 23 mars 2013 à 8 h 12 minutes.  Cela a été constaté par les enquêteurs, qui ont ensuite cherché à identifier ce fameux OPJ qui, selon eux a outrepassé ses droits et qui devrait avoir quelques soucis prochainement.

Mais, comme les cons ça ose tout, cette odieuse personne qui avait imprimé l’article désormais supprimé, a tout de même déposé plainte. Ben oui, quand on évoque cette personne, on vous réponds avec les mots qui reviennent souvent comme : hystérique, agressive, menteuse, violente, râleuse, menaçante… Ce sont les mots avec lesquels leurs victimes désignent les manipulateurs et les escrocs.

Mo' Dalton

Mais cette plainte dont le but était de faire interdire notre blog est ce qui a déclenché la machine judiciaire qui pourrait se révéler infernale…

… mais pas pour nous.

En effet, si une diffamation est une allégation ou imputation d’un fait non avéré qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne, le fait de rappeler son passé judiciaire, ou d’en informer celles et ceux qui ne l’étaient pas n’est pas de la diffamation. C’est une articulation précise de faits précis et objectifs pouvant sans difficulté, être l’objet d’une vérification et d’un débat contradictoire. Une condamnation étant une chose publique, son rappel n’est pas illicite, même si cela ravive certainement des plaies dans l’orgueil de criminels qui préfèreraient qu’on oublie… or en droit français, seules les victimes ont le droit à l’oubli.

Nous avions donc bien le droit de publier notre article qui était simplement inspiré par un article paru dans Les Dernières Nouvelles d’Alsace, donc accessible et public.

Les Dernières Nouvelles d'Alsace

Par contre, dans sa plainte, la dame s’est un peu, beaucoup, trop, même, dispersée. Au lieu de s’en tenir au fait, elle a tout mélangé, comme à son habitude, et les trois pages du PV sont un véritable roman.

Déposer plainte, saisir la justice contre une personne en y apportant des propos que l’on sait, pertinemment faux est un délit : c’est de la Dénonciation Calomnieuse (article 226-10 du Code Pénal, passible de cinq ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende). Le retour de bâton risque donc être un peu rude…

… mais surtout, en se dispersant, cette dame a parlé de beaucoup de choses, de notre appartement à Venise et d’un différent à ce propos, d’une histoire à propos d’un carnaval dans un village voisin, de factures d’essences demandées par certaines associations aux costumés pour équilibrer les comptes…

Des personnes ont été interrogées, mais chacune, voulant se protéger a mouillé un peu plus les autres. Entre autres choses, ce ne sont, bien évidemment que les trésoriers des associations organisatrices de carnavals en France qui pourraient être coupables si la police découvrait des irrégularités : eux seuls peuvent signer les chèques.

Bref, les policiers français ont découvert beaucoup de choses, et en savaient déjà beaucoup avant de demander à Claude de témoigner.

Il n’a pu que confirmer qu’un pourriel avait été envoyé à de nombreux costumés français, trainant dans la boue un président d’association désireux d’organiser un carnaval à Riquewhir.

Quand à l’histoire des factures, les enquêteurs sont formels : les comptes d’une association, ce sont des dépenses et des recettes, dont le total est égal à ZÉRO. Si on demande aux membres des factures « pour équilibrer les comptes de l’association », c’est que de l’argent s’est volatilisé, et ceux qui fournissent des factures deviennent coupables de complicité de faux et usage de faux. De plus, si l’association a reçu de l’argent public, c’est du détournement de fonds publics.

Seuls celles et ceux qui auront signalés leurs doutes à la justice entre temps auront des chances de s’en sortir, s’ils peuvent prouver leur bonne foi et leur crédulité.

Rumeurs

Les enquêteurs ont également épluchés les réseaux sociaux où ils ont constaté que sabre au clair, ces grands personnages de la pensée et de la plume s’en sont donnés à cœur joie sur les réseaux sociaux ou dans des billets haineux de leur blog, pour attenter à notre réputation, trainer Claude dans la boue, propager des rumeurs nauséabondes. Sortant une image, publiée sur Facebook, du Capitaine Haddock jetant une bordée d’injure à destination « d’un français de l’intérieur », les enquêteurs demandent « Pourquoi, ils ne sont pas français ?« 

Réponse : « Non, ils sont alsaciens. » D’accord, donc ce sont des injures racistes ! Et vous connaissez tous ces gens qui ont réagit avec des propos souvent très choquants ? « J’en connais quelques uns, que j’ai rayé de la liste de mes relations, mais il y a une bonne partie d’entre eux dont je ne sais qui ils sont. » Il a fallu des heures, pour Claude, pour ensuite aider les policiers à disséquer qui avait commenté, qui il connaît, qui il ne connaît pas et s’est permis de le traiter de […].

Minutieusement, les enquêteurs remontent vers le fond du problème : ce qui énerve autant ces organisateurs de carnaval en France, et ce qu’ils aimeraient pouvoir cacher, ce dont ils ont peur. Mais on ne peut pas tout dire (en plus nous ne savons pas tout ce qu’ils ont découvert, loin de là,  Claude à été questionné uniquement sur ce qui le mettait en lien dans les divers procès verbaux).

En cette fin d’année 2014, il semble qu’ils aient bien avancé.

En cette période de vœux, nous craignons que pour certains costumé-e-s français  (surtout pour les sept ou huit responsables d’association dont les noms reviennent souvent dans l’enquête), l’année 2015 soit un peu délicate et pénible. Le plus triste c’est qu’il y aura des dommages collatéraux, certains crédules vont avoir des amendes, de la prison peut-être, un casier judiciaire, uniquement pour avoir aimé se costumer dans un carnaval vénitien.

Bref, certain-ne-s auraient pu chercher un emploi en fonction de leurs capacités, mais c’est plus facile (et peut-être plus rentable ?) d’organiser des carnavals en France…

Recherche Vendeuse

Scène de Carnaval dans un village

Carnaval

 

La scène figure ici le combat de Carnaval et Carême. Le premier est assis sur un tonneau, une broche garnie de viande à la main.

Carême est représenté par une religieuse, elle aussi à califourchon sur un tonneau, et brandissant du poisson – le plat maigre.

Un cortège entoure chacun d’eux. Derrière Carnaval, on aperçoit notamment un couple, l’homme brandissant gril et couteau, la femme portant un collier de saucisses. On reconnaît du côté de Carême des enfants portant sur le front la croix du mercredi des cendres, et jouant de la crécelle. Derrière eux, deux mystérieux personnages cagoulés semblent tirer un lourd fardeau.

Traditionnellement, le combat de Carnaval et Carême peut être assimilé à celui du Vice et de la Vertu – mais le vice se cache ici des deux côtés, et peut être aussi bien représenté par la gloutonnerie que par la piété hypocrite.

D’après Marlier l’invention de cette composition revient à Peter Bruegel le Jeune. L’artiste a certainement en tête le fameux Combat de Carnaval et Carême peint par son père, un grand tableau réunissant de nombreux personnages, aujourd’hui conservée au Kunsthistorisches Museum de Vienne.

Pierre Bruegel le Jeune réinvente le sujet dans un cadre restreint, et en donne une vision moins métaphysique: on est ici en présence d’une scène burlesque, plus que d’une réflexion sur l’humanité en lutte avec ses passions.

Le Museum of Fine Arts de Boston présente une autre version de l’œuvre, attribuée à Pierre Bruegel le Jeune, qui met en scène les mêmes personnages, dans un décor extrêmement simplifié. Marlier mentionne également un exemplaire passé en vente le 7 juillet 1926 à la Galerie Fiévez…

Ambiance festive d’un Carnaval dans le sud de la France

Scène de rixe

Ainsi qu’en témoigne cette cette Scène de rixe pendant le Carnaval d’un peintre de l’école provençale du XVIIIème siècle, le sud-est de la France à toujours été l’occasion de festivités carnavalesques dans une ambiance un peu particulière.

On voit ici un notable qui se rempli généreusement la panse, égoïstement, pendant qu’autour de lui, les autres participants à la fête se cognent sérieusement, s’injurient et se maltraitent.

Des belles moeurs qui, au fil des siècles ont très peu évoluées, convenons-en…

Droit de Réponse

Suite à une campagne orchestrée, visant simplement à nous nuire, et après avoir attendu de voir comment évolueraient les choses, nous faisons ce droit de réponse, sans qu’il présume des suites judiciaires qui seront données ultérieurement.

Suite au décès d’une grenobloise, nous avons eu un échange de messages strictement privés avec une costumée de cette ville.

Nous avons clairement répondu que nous n’envisagions pas de nous rendre aux funérailles de cette personne que nous avions cessé de fréquenter définitivement depuis le jour où elle nous avait menacé car étant membre de notre association, nous devions la loger chez nous pendant le Carnaval, c’est ce qui a d’ailleurs motivé notre démission de toute responsabilités dans cette association et notre départ.

Après les funérailles, Klod  a eu le malheur de dire, toujours lors d’un échange privé, qu’il y avait peu de costumés présents, et que les personnes qui organisent des carnavals un peu partout auraient pu envoyer des fleurs, au moins.

Quelle ne fut ps sa stupéfaction, en rentrant du travail de voir des parties tronquées et rassemblées différemment de cet échange, publiés à son insu sur plusieurs pages facebook et reprises en chœur par un certain nombre d’individus nocifs.

1

Puis, diverses personnes qui n’aiment pas quand nous pointons leur façon ignoble de se comporter ont vite profité de l’occasion pour monter une cabale, inventer de toute pièces une histoire, et une fois de plus se poser en victimes des injustes bourreaux que nous sommes.

5

6

10

Ce sont toujours les mêmes personnes nuisibles et qui se complaisent à entretenir un climat malsain dans un monde où devrait n’exister que le merveilleux. les auteurs des faits se comptent sur les doigts des deux mains. Et ils sont visiblement appréciés par une vingtaine de personnes qui doivent avoir du temps à perdre pour le passer à dire (et écrire) du mal des gens.

Le plus étrange, c’est que des gens que nous ne connaissons absolument pas se permettent de colporter ces ragots en y ajoutant leur petite touche personnelle.

7

11

Donc, si l’on en croit ces inventeurs d’histoires (et de comptes pour vieux enfants), ces organisateurs de carnavals n’ont pas hésité à traverser toute la France pour venir aux funérailles de leur amie, et fleurir abondamment sa mémoire. Pour preuve de leur compassion, ils partagent tous, désormais la même photo montage.  Mais une seule suffit, faut pas déconner, ils ne vont pas se tuer au travail non plus.

Quelle mascarade !

Ces gentils renards qui aiment bien appâter les moutons et les brebis (galeuses) y compris sur les cadavres encore chauds ont oublié un détail…

Forcément, comme tous ces gens qui jurent qu’ils étaient à Grenoble ce lundi là, n’ont jamais mis les pieds dans la capitale des Alpes, ils ignorent un point important.

La chose qui met à mal leur jolie poésie. Qui fait leur conte à dormir debout ne tiens plus la route.

La ligne de bus N° 32 sur laquelle Klod est conducteur régulier a son terminus au Cimetière du Grand Sablon, à La Tronche, en face du Funérarium de Grenoble.

Et donc, si ces gens avaient vraiment été à Grenoble ce jour, à cet endroit, ils auraient été obligé de voir Klod dans son gros bus devant le cimetière, puisqu’ils auraient défilé devant. Et donc, Klod les aurait vu passer devant son bus…

Un autre malin sous l’effet des psychotropes a prétexté « il est malade« . Aussitôt repris à l’unisson par le chœur des accrocs aux soins psychiatriques.

Sachez que le métier de conducteur de bus est sévèrement encadré par la loi, et qu’on ne confie pas la vie et la sécurité de milliers de voyageurs quotidiens à quelqu’un qui n’est pas à 100% de ses capacités. Même pour des soins bénins, en raison des médicaments incompatibles avec la conduite, les contrôles sont stricts.

Klod va très bien, Olga est en parfaite santé, et la vieille chatte de la maison, Sissi, va sur ses 15 ans, que nous fêterons le 11 août. Notre avocat à accusé réception des captures d’écrans que nous lui avons fait parvenir. Il va les étudier et nous conseiller sur la suite à tenir et le montant des D&I à demander.

Contrairement à ces gens, nous n’avons rien à vendre, nous avons toujours donné nos photos, nos informations, nos conseils, etc… et nous n’avons rien à cacher, nous !

Cela fait des années que ces gens appellent à nous boycotter, menacent même les membres de leurs associations qui écrivent sur notre blog… nous avons décidé, pour avoir la paix, d’utiliser leurs armes. Ces gens là sont bloqués depuis des années, mais nous avons décidé de bloquer également toutes celles et tous ceux qui sont encore « amis facebook » avec cette petite dizaine de personnages. Olga a déjà terminé son blocus infinitus. Klod devrait avoir terminé (il ratisse plus large encore) en fin de semaine. Si vous ne voyez plus nos pages, désormais, c’est que vous n’avez pas de bonnes fréquentations à notre avis… désolés !

Enfin, pour celles et ceux qui se sont inventés un voyage au cimetière de Grenoble, voici à quoi il ressemble ainsi que le funérarium.

Terminus ligne 32

L'entrée du cimetière de Grenoble vue depuis mon volant

Entrée du Cimetière de Grenoble

Funerarium municipal de Grenoble

Bientôt la Parade Vénitienne à Vesoul

Quand Vesoul se prend pour Venise…

Personnages mystérieux, robes chatoyantes et masques énigmatiques s’empareront des rues de Vesoul les 12 et 13 avril 2014.

Un point de rencontre

Vesoul est un carrefour des routes très ancien dès le Moyen-Age, elle sait attirer les foules avec ses foires et marchés renommés depuis le XIVème siècle : Sainte Catherine, Saint Maurice ou Saint Georges. D’où la participation étonnante à la parade Vénitienne qui a vu près de 3.000 spectateurs en 2013.

Nice de l’Est ou Venise de l’Est, elle jouit d’un climat étonnamment doux dans l’Est de la France. Son histoire est aussi une histoire d’eau. Traversée par 2 rivières, le Durgeon et la Colombine (la bien nommée) elle a toujours été victime ou protégée par l’eau. Les crues centennales du Frais-Puits l’ont souvent gravement inondée mais aussi sauvée. Après avoir connu un épouvantable pillage en 1480, elle fut cette fois sauvée du massacre..

Quand Vesoul a été sauvé par l’eau

En novembre 1557 la ville de Vesoul a été sauvée de l’invasion des troupes du Baron de Polwiller justement par un débordement du fameux gouffre du Frais-Puits, une résurgence parfois spectaculaire après les fortes pluies, un véritable syphon… Cet épisode fut longtemps tenu miraculeux (Font de Champdamoy et Frais-Puits mystérieux).

Celle qui n’était à l’origine qu’un petit village lacustre plus ou moins sur pilotis sur un sol marécageux se développa par nécessité sur le flanc des coteaux qui l’entourent et la protègent.

VESOUL PREFECTURE

Il est encore temps de vous inscrire, les repas sont offerts aux costumés, et des solutions d’hébergement ont été trouvées à des prix sans concurrence.

Pour participer, il est encore temps de vous inscrire. Pour le bulletin d’inscription, cliquez ici.

Découvrez l’ensemble du programme de la Parade vénitienne, en cliquant ici.

Parade Vesoul

Vesoul est une ville commerçante, plate. Pas d’efforts superflus donc, lors de vos déambulations, et un accueil chaleureux, cela s’est bien vu l’an dernier.

VESOUL PALAIS DE JUSTICE

Les bénévoles de l’association ont multiplié les efforts, Diane Donnot et ses petites mains ont préparé des costumes pour les habitant-e-s de Vesoul, que l’on appelle, comme chacun-e sait des … (alors, qui donnera la réponse ?)

L’atelier de costumes fonctionne deux jours par semaine avec quatre bénévoles.

Qui

Vous trouverez ci-dessous un plan des divers endroits où se promèneront les costumés :

Plan pour les Vénitiens-1

Le samedi, les costumés vénitiens défileront de 15h à 17h, de la mairie à la rue Paul Morel, rue Saint-Georges et rue d’Alsace Lorraine.
Ils se présenteront ensuite sur un podium devant l’église Saint-Georges, de 17h à 18h30, puis se promèneront librement dans les rues de Vesoul.
La soirée se terminera à la salle Parisot, pour une guinguette de 20h à 22h (entrée gratuite), un buffet réservé aux costumés, suivi d’une soirée spectacle avec les valseurs des Varsovienne et une chorale Voce d’Italia.

vesoul kiosque a musique

Les costumés seront de retour le dimanche, pour une balade dans les rues du vieux Vesoul :

Le dimanche matin sera consacré à des séances photos à côté des déambulations libres.
Une équipe de l’Office de Tourisme pourra guider les costumés vers les sites inspirés : Chapelle de l’Hôtel de Ville, Escalier Decaris, Cathédrale Saint Georges, Cloître du Musée,Maison Espagnole, Hôtel Thomassin, Tour Simon Renard, Palais de Justice, Jardin Anglais et Kiosque à Musique.

La colline de La Motte est un repère vu de loin par les voyageurs, autrefois surmontée d’un château et depuis une centaine d’années par une chapelle emblématique de la cité.

La Motte

Dimanche, à 11h : présence de plusieurs costumés auprès des résidents des logements-foyers, au quartier du Boulevard et devant l’église du Sacré-Coeur.

A 15h : déambulation libre des Vénitiens dans divers endroits du vieux Vesoul, dont le Jardin Anglais qui permettrons des séances photos sous un autre éclairage.

Le parvis de la cathédrale Saint-Georges sera le point de rencontre des costumés venant de tous horizons…

VESOUL EGLISE SAINT GEORGES

Pour la seconde fois, Vesoul sera le lieu d’une grande parade costumée le week-end des les 12 et 13 avril 2014, avec bal gratuit en soirée.

Entre autres merveilles, les costumés pourront poser tout à loisir devant la spectaculaire fresque peinte par Albert Decaris.

Albert Decaris a décoré tous les murs du hall d’entrée de l’Hôtel de Ville d’une étonnante fresque qui reproduit le panorama des coteaux, encore couverts de vigne. Cette fresque et un vitrail lumineux font le bonheur des costumés qui paraissent s’extraire du tableau parmi les personnages du décor.

Vesoul parade

La parade Vénitienne est un évènement quasiment unique en Franche-Comté, souligne Stéphane Pini, adjoint à la mairie de Vesoul.

fresque Albert Decaris

 La cité-préfecture de Haute-Saône revêtira donc ses habits de fête dans tout juste un mois. Préparée par les Vénitiens de Vesoul, association présidée par Diane Donnot, avec, entre autres, le soutien de la Ville de  Vesoul et les services municipaux, la Communauté d’agglomération de Vesoul, l’Office de tourisme du Pays de Vesoul, les Vitrines de Vesoul, l’association des Italiens de Haute-Saône.

vesoul chapelle

Cette parade est organisée par l’association Les Vénitiens de Vesoul, avec le soutien de la ville de Vesoul et des services municipaux, l’Office de Tourisme du Pays de Vesoul.
Informations au 03 84 97 10 85

Affiche de la Parade Vénitienne à Vesoul 2014

Carnaval sera vénitien à Vesoul

Carnaval vénitien de Vesoul

Un air de Douce Venise soufflera les 12 et 13 avril à Vesoul pour la deuxième édition de la parade vénitienne qui avait déjà connu un franc succès l’année passée.

Cette année encore, une centaine de participants sont attendus pour la parade. Près de la moitié vient de tout l’Hexagone et de quelques pays voisins. L’autre moitié est de Haute-Saône. Il est encore temps de vous inscrire, on vous y attends cordialement, avec le sourire et simplement le plaisir de se retrouver pour donner du bonheur et faire briller des étoiles dans les yeux autour de soi.

La parade est organisée par l’association Les Vénitiens de Vesoul et le service animations de la Ville de Vesoul, en partenariat avec l’Office de Tourisme du Pays de Vesoul, Les Vitrines de Vesoul, Radio Star, le Conseil de la Vie Étudiante,  et la soirée animée par l’association La Varsovienne de Besançon et la chorale Voce d’Italia…

Diane Donnot, une passionnée de costumes se prépare avec les autres bénévoles dans son atelier, elles ont reçu la visite de France 3 Franche-Comté :

Le chien photographe

Chien-photographe

Chaque costumé-e en a déjà croisé au moins un, une fois, lors d’un carnaval, à Venise ou ailleurs. Ce sont les photographes qui profitent de notre amour pour les costumes et pour le Carnaval et qui prennent les costumé-e-s pour des imbéciles heureuses et heureux.

Nous ne parlerons pas des photographes qui revendent les photos sans avoir l’autorisation du créateur du costume, ceux-là sont des délinquants, et votre seule attitude envers eux est de déposer plainte.

Le chien photographe, s’est celui, qui prends un groupe en photo et vous demande de vous éloigner car « vous gâchez son œuvre »…

Le chien photographe, s’est celui, par exemple qui vous imposera des heures de pose dont vous ne verrez jamais le résultat.

Le chien photographe, s’est celui, encore pire, qui vous fait poser ici et là, et qui, par la suite vous vendra des albums où il aura publié une photo de chaque costumé-e croisé-e, tout en vous faisant croire que vous faites une affaire, alors que vous payez cher une seule pauvre image de vous.

Le chien photographe, s’est celui qui vous emmène à San Giorgio alors que vous n’avez pas pris votre abonnement. Il paye votre passage aller sur le vaporetto avec son ticket, puis, une fois sa séance privée terminée, il vous abandonne sur l’île comme un vulgaire déchet. Vous n’avez plus comme choix que de payer 7 €uros pour le retour vers la dignité, ou risquer une forte amende avec les contrôleurs ACTV.

Le chien photographe, s’est celui qui vous accompagne tout au bout d’un ponton branlant, et qui vous y abandonne une fois qu’il a terminé, se fichant éperdument du fait que vous risquiez tomber dans la lagune par sa faute.

Le chien photographe, s’est celui qui vous envoie des photos en résolution 72 pixels, grandes comme un timbre poste.

Le chien photographe, s’est celui qui barre ses photos en travers avec son nom accompagné du logo du copyright.

Le chien photographe, s’est celui qui vous fait traverser Venise du nord au sud ou de part en part, et qui ne prends que des photos de votre masque qui pourraient avoir été prises n’importe où, juste devant chez vous par exemple.

Le chien photographe, s’est celui qui fait une belle photo de vous devant une poubelle ou un immonde graffiti.

Le chien photographe, s’est celui qui publie votre photo sur Internet avec une légende dégradante.

Le chien photographe, s’est celui dont vous avez des centaines d’autres exemples à nous raconter, car votre vécu est aussi riche que le notre.

Bref, mis bout à bout, on vous garantis que cela représente beaucoup de monde.

La solution, puisque la loi française interdit de donner les noms des chiens photographes, c’est de partager entre costumé nos informations, en toute discrétion.

Ainsi, quand vous rencontrerez un chien photographe, vous pourrez soit poser pour lui en connaissance de cause (c’est à dire sans aucun espoir), soit lui tourner le dos (après tout, votre fondement est aussi beau que votre masque), soit vous en aller vers d’autres photographes plus coopératifs.

3ème Carnaval Vénitien d’Aix

Aix Événements et le Comité des Fêtes vous invitent à venier partciper au troisième Carnaval Vénitien d’Aix-les-Bains, les samedi 8 et dimanche 9 mars 2014.

Carnaval vénitien d'Aix-les-Bains 2014

Au programme :

Samedi 8 mars centre-ville  à 15 H
Déambulation à travers la ville et photos
à partir de 17 h présentation des costumés  au théâtre de verdure

Dimanche 9  mars au Grand Port
A partir de 15 heures : parade et photos

Fin de la Manifestation : Dimanche à 18 heures

Carnaval vénitien d'Aix-les-Bains 2014

Si vous souhaitez participer, gratuitement, comme costumé, téléchargez le formulaire d’inscription ci-dessous à renvoyer au plus tôt (tant qu’il reste des places).

Formulaire INSCRIPTION AIX 2014

Fin de semaine Vénitienne à Amboise : tout votre programme.

Le 22 juin à 15h
Ouverture du Festival Avanti la Musica, spectacle populaire et musical

Fidèle à ses origines, le Château royal d’Amboise propose, en complément de sa programmation, plusieurs manifestations qui rendent hommage à la richesse culturelle de l’Italie. Amboise entretient depuis la Renaissance des relations culturelles privilégiées  avec la péninsule italienne. La saison 2013 met à l’honneur la musique et la fête, dans leurs expressions les plus variées :
• concerts classiques,
• festivités populaires,
• commedia del Arte…

Avanti la Musica !

Un festival organisé en partenariat avec Union des Commerçants du Val d’Amboise (UCVA), la Ville d’Amboise, l’Association Animation Renaissance Amboise et l’école de musique et de théâtre Paul Gaudet d’Amboise.

A partir de  15h, dans  les  rues  d’Amboise, une  grande  parade se  déroulera  le  samedi,  arpentant  les  rues  d’Amboise  jusqu’au château, avec, pour la première fois cette année la participation de costumés vénitiens. Jusqu’à présent, le carnaval de Venise n’était pas représenté. Les inscriptions sont closes pour les photographes et les costumés.

Au  programme :  fanfare,  personnes  costumées !  Cette  grande  parade  célébrant  l’Italie  historique  et  contemporaine ouvrira les réjouissances avec les personnages illustres de la comédie et de l’imaginaire italien !

Le dimanche, le programme est libre pour les costumés.

affiche amboise

Programme de la seconde Parade Vénitienne de Riquewihr

Parade Vénitienne de Riquewihr

L’association Rêveries Vénitiennes a le plaisir de vous annoncer la seconde édition de la Parade Vénitienne de Riquewihr les samedi 8 et dimanche 9 juin 2013.

Programme (en rouge, pour le public)

Vendredi 7
– Ouverture du vestiaire de 15h30 à 18h30 précises.
– 19h30 Repas dans la salle des Fêtes de la Mairie

Samedi 8
– 8h30 Ouverture du vestiaire.
Déambulation libre de 10h à midi
– 12h30 Repas dans la salle des Fêtes de la Mairie
– 14h15 Retour au vestiaire
15h Défilé de tous les costumés, départ du Dolder jusqu’au podium,  passage sur le podium
Déambulation libre jusqu’à 18heures
– 19h00 Précises repas
– 21h30 Début du défilé du Dolder, passage sur le podium. A la descente du podium les costumés peuvent s’ils le souhaitent inviter le public à danser.
Déambulation libre jusqu’à 23h00

Dimanche 9
– 9h00 Ouverture du vestiaire.
Déambulation libre à partir de 10h
– 12h00 Repas dans la salle des Fêtes de la Mairie
– 14h30 Photo de groupe au Dolder + défilé final
– 17h00 fin de la manifestation.
– 18h30 Fermeture du vestiaire.

Riquewih

Riquewihr est un village d’Alsace, très réputé et visité pour son charme.
Il jouit d’une grande célébrité, non seulement en Alsace et en France, mais aussi à l’international. Cette cité médiévale située en plein cœur du vignoble alsacien qui doit sa renommée à son caractère pittoresque et à son remarquable patrimoine architectural. Le village est situé sur la route des vins d’Alsace, à 13 km de Colmar. Blotti à l’entrée d’un vallon boisé, protégé par le Schoenenberg contre les vents du nord, Riquewihr surplombe légèrement la plaine d’Alsace et offre une vue magnifique sur la vallée du Rhin depuis les Alpes jusqu’aux abords de Sélestat. Aussi, son climat est, par sa douceur, particulièrement favorable à la culture de la vigne, les coteaux au sol lourd et aux versants raides n’offrant point d’autres possibilités de culture. Il est situé dans le canton de Kaysersberg, sa particularité est d’être situé entre trois collines. Ce village a su garder ses ruelles et ses maisons d’autrefois car il a pu passer sans encombre au travers de toutes les guerres importantes.

Riquewih

Venise en Seyne 2013 : le programme

Tous les costumés reviennent avec un grand plaisir à La Seyne-sur-Mer, cette ville à la population accueillante et sympathique.

Venise en Seyne

Nous répondons présents à l’invitation de l’association des commerçants et de la Ville de La Seyne-sur-Mer.
C’est un bonheur de venir montrer les costumes que nous confectionnons, dans la plus grande tradition, tout au long de l’année et que nous avons inaugurés au carnaval de Venise 2013. Pour nous, voir les étoiles briller dans les yeux des grands et des petits, est une récompense inestimable.
Au nom de mes amis et du mien, je vous remercie toutes et tous.
Que cette fête commence dans la joie et la bonne humeur.
Nous vous attendons fort nombreux, en ce 1er weekend du mois de juin, avec vos appareils photos, vous repartirez avec des souvenirs empreints du mystère du « masque » vénitien.

Florine

Programme de Venise en Seyne

Samedi 1er juin
• MARCHÉ ARTISANAL de 9h00 à 19h00 place Perrin
• PRÉSENTATION ET PHOTOGRAPHIE DES 100 COSTUMÉS de 9h00 à midi dans les rues du centre-ville
• GRAND DÉFILÉ* à partir de 15h00 depuis l’hôtel de ville
• PODIUM à partir de 21h00 sur le port quai Saturnin Fabre
• FEU D’ARTIFICE à partir de 22h00
* Les spectateurs sont invités à se costumer et à suivre le cortège du 4ème Carnaval Venise en Seyne

Dimanche 2 juin
• MARCHÉ ARTISANAL de 9h00 à 13h00 place Perrin
• DÉAMBULATION LIBRE DES COSTUMÉS de 9h00 à 12h30 dans les rues du centre-ville

Flyer Venise en Seyne 2013

Flyer Venise en Seyne 2013

Défilé Vénitien pour le Handicap

Défilé Vénitien pour le Handicap

Voici une initiative qui nous remplie de joie, car nos amis costumés vont pouvoir s’investir de tout leur cœur pour une cause noble et pure.

Cette merveilleuse aventure du cœur à commencé par une lettre de notre ami Maurizio, des Saltimbanques, que nous vous livrons telle quelle :

« Un de mes amis directeur d’un IME à Savigny sur Orge le « Domaine de Sillery 91360 Epinay Sur Orge » participe au lancement de l’opération « Main dans la Main » organisée par le Conseil Général à l’intention des personnes en situation de handicap en Essonne et ayant pour but de : « Briser les barrières entre le monde du handicap et le monde ordinaire » en partenariat avec des associations.
Nous avons imaginé la possibilité d’une manifestation Vénitienne dans le cadre féerique du parc et du château de Sillery.
Programme prévisionnel:
• Le samedi matin déambulation dans un superbe parc classé, nos amis et amies photographes vont se régaler et nous aussi.
• Le défilé des costumés aura lieu le samedi 1er juin dans l’après-midi à partir de 15h30. Le parcours sera sonorisé avec de la musique compatible à nos oreilles Vénitiennes.
• Je vous précise que toutes les commodités sont prévues, parking, salle avec toilettes et point d’eau, portants, boissons.
• Repas et hébergement prévus dès le vendredi soir pour nos costumés de Province.
• Possibilité d’un cortège le samedi soir. Dans ce cas restauration et hébergement seront prévus. Dans tous les cas vin d’honneur le samedi soir.
• Pour ceux qui le veulent des stands sont prévus pour les costumés et photographes afin d’exposer leurs œuvres (costumes, masques, photos etc.).
• Il faudrait réunir entre 35 et 40 costumés.
J’attends vos questions …
…Et vos réponses…« 

N’hésitez pas à partager cette information, cet événement est public donc ouvert à toutes et tous et un buffet d’accueil est prévu le vendredi soir pour les costumés.

L’inscription des costumés sera close le 30 avril à minuit et nous comptons sur la présente forte de toutes et tous nos amis du sud et de l’ouest parisien, qui peuvent venir en voisins. La fiche d’inscription est prête, demandez la et Maurizio vous l’adressera par mail.

Les fiches d’inscriptions remplies Maurizio vous retournera, avec l’accusé de réception, un plan d’accès, le programme et des infos plus précises dont les horaires de la séance photos qui sera organisée le samedi matin dans une partie du parc qui sera fermée le samedi Après-Midi.

Défilé Vénitien pour le Handicap

Previous Older Entries

Tous les articles des derniers mois…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 579 autres abonnés