In memoriam – Pateh Sabally

Depuis quelques jours je rumine…

Est-ce que je dois tremper ma plume dans le vitriol pour crier toute ma révolte ?
Parce que nous sommes TOUTES & TOUS coupables du crime de « Non Assistance de Personnes en Danger »…
Moi, parce que j’ai cessé de m’émouvoir et de me servir de ma plume comme une arme redoutablement efficace.
Vous, toutes et tous, sans exception, car soit vous êtes complices serviles de la dérive de notre continent, soit vous avez renoncé à vous révolter.

Un jeune homme plein de vitalité a quitté sa terre, sa famille, ses amis, s’est déraciné à jamais (et tou-te-s les expatrié-e-s savent de quoi je parle), à traversé la moitié du continent africain, vaincu le désert, affronté les milices et les truands, il a survécu à la Méditerranée. Arrivé dans ce qu’il pensait être l’Europe des Droits de l’Homme et du Citoyen, il a découvert la réalité du monde que nous construisons.

Le 21 janvier janvier 2017, c’est le guinéen Pateh Sabally qui s’est donné la mort, à Venise, en se jetant dans le Grand Canal. Demain, ce sera vos enfants, car le monde que nous allons leur laisser ne leur donnera plus aucun espoir.

hommage-a-pateh-sabally

Merci à Philippe Apatie, d’avoir été présent lorsqu’un dernier hommage a été rendu à ce jeune homme.

Je suis tant révolté par ce que j’ai lu dans les médias français avides de sang, par les commentaires racistes sur les réseaux sociaux, par ce qui s’est passé, ce jour-là, sur place, de la part de gens qui ne comprennent rien, car ils n’ont de culture que celle qu’ils apprennent à la télévision populiste. Je suis tant révolté que l’article que j’aurais écrit aurait été une arme nucléaire qui aurait provoqué autour de moi des milliers de morts.

Alors, je vous invite simplement à lire l’article plein d’humanisme et de vérité de Lorenzo Citone et de méditer sur l’avenir de nos, de vos enfants…

La vérité sur la mort de Pateh, le jeune gambien qui s’est noyé à Venise

8 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Nigel Pert
    Fév 07, 2017 @ 11:00:19

    Welcome back. C’est dommage que c’est sous un tel circonstance, aussi triste.

    Cordialement,

    Nigel Pert

    OFFICE: 00 33 (0)2 33 64 05 91 MOBILE: 00 33 (0)6 14 90 67 79 SKYPE: nigelpert fb: http://www.facebook.com/nigel.pert.98 BLOG: http://nigelpert.wordpress.com PRINT SALES: http://nigelpert.wordpress.com/boutiqueprint-shop/ Mail: contact@nigelpert.com

    Info sur La Saga des Runas/The Runa Saga : http://www.lasagadesruna.com/index.html

    L’Hermione, Retour aux Amériques aux Editions de Monza

    disponible partout – ou presque

  2. Landreau
    Fév 07, 2017 @ 11:53:21

    c’est effectivement très triste et je suis plein de compassion mais il faut se calmer … en France il y a aussi des suicides ! par an, + de 400 agriculteurs, 50 policiers, plusieurs centaines de jeunes victimes de harcèlement en collèges-lycées-internet, quelques centaines de commerçants, etc. … pourquoi ? parce que toutes ces personnes ne peuvent plus vivre décemment dans notre société où 12% de la population – 10 millions – survivent en dessous du seuil de pauvreté … sans parler des personnes qui ne peuvent pas se chauffer cet hiver ou se soigner … un peu de modération svp car vous sombrez là dans un populisme de gauche malsain ! au fait vous en hébergez combien de migrants en France et/ou à Venise ?

  3. BDy
    Fév 07, 2017 @ 11:57:38

    Quel plaisir de vous retrouver même pour cette actualité épouvantable et si lointaine de ce que l’on imagine être l’esprit vénitien.

  4. Couraud Marie-Hélène
    Fév 07, 2017 @ 12:39:59

    Je suis très contente de vous lire à nouveau.
    Mhfino

  5. lion simone
    Fév 07, 2017 @ 13:30:09

    Merci à vous et à Lorenzo Citone . Tout le monde n’aq pas perdu son âme et sa sensibilité surtout pas vous les Italiens qui accueillaient tant de migrants . Une petite partie du monde ne pense qu’à « son fromage » à ses richesses financières et matérielles mais ne nombreux braves gens s’entraident et organisent lemonde de solidarité dans la campagne ou dans leur quartier . Merci encore

  6. lorenzo
    Fév 07, 2017 @ 13:52:55

    Mille mercis pour le lien chers amis. Une rectification, Pateh était gambien et non guinéen. On fait l’erreur souvent surtout avec l’actualité de ces pays. Bien à vous,
    Lorenzo

  7. Rosemarie Gregori
    Fév 07, 2017 @ 18:35:33

    Vous ruminez ? Puis vous écrivez, ce qu’il fallait dire, humblement. Merci de nous avoir émus. Revenir à Venise certes, mais avec ce projet dont je vous parlerai si vous me communiquez votre adresse, ok ?

  8. abdoulayebah
    Fév 08, 2017 @ 16:52:31

    Cela faisait quelque temps que je ne vous lisais pas. Mais c’est toujours avec le même intérêt que je le fais.

    Ce cri du coeur que vous poussez me fait énormément plaisir. Dans ma situation actuelle et tout le long de mon parcours dans la vie, j’ai pu constater la futilité des efforts de contraster les mouvements migratoires. C’est évident qu’ils vont changer nos habitudes où que nous soyons, mais construire des murs et ériger des barrières juridiques ne servira à rien pour contraster le phénomène. Mieux vaut trouver d’autres solutions pour y faire face.

    En octobre prochain, cela fera 50 ans que je suis entré en Italie clandestinement. Grace à la solidarité dont les italiens ont fait preuve à mon égard, aujourd’hui je suis père et grand-père de citoyens italiens.

    PS: Je voudrais attirer votre attention sur une petite confusion quanta au pas d’origine de la victime. Le jeune homme venait sans doute de la Gambie, si l’orthographe anglaise de son nom ne me trope pas, et non de la Guinée, comme vous avez indiqué au début de votre émouvante révolte. Dans ce dernier pays, d’où je suis originaire, son nom aurait été écrit « PATÉ ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :