Jean Gabriel Domergue et Venise

Elégants à Venise Aquarelle sur papier 36 x 32 cm Signé et daté 1920 bas gauche

Élégants à Venise
Aquarelle sur papier
36 x 32 cm
Signé et daté 1920 bas gauche

Jean-Gabriel Domergue est un peintre français, né à Bordeaux le 4 mars 1889. Mort en 1962 à Paris.

Jean Gabriel Domergue

Il fut élève à l’école des Beaux-Arts de Paris, d’une quantité impressionnante de sommités professorales de l’époque. Petit cousin de Toulouse-Lautrec, qu’enfant il rencontra, fils d’une famille aisée, il affirmait avoir reçu tout jeune des leçons de Degas. Il débuta au Salon des Artistes Français en 1906, à l’age de 17 ans, ce qui laisse supposer une grande habileté précoce, que l’œuvre à venir n’a pas démentie. Il obtint une mention honorable en 1908, finalement une médaille d’or en 1920, puis déclaré hors-concours. En 1911, Domergue reçut le Prix de Rome et, par la suite, choisit en fait une carrière de peintre mondain. Boldini fut son réel inspirateur. En 1927, il s’installa dans une villa de Cannes, la Villa Fiesole, que la rumeur a dite fastueuse, et qu’il légua à la ville.

jean-gabriel-domergue-élégante-sous-les-colonnades-à-venise

Il fut élu membre de l’Institut et, en 1955, nommé conservateur du musée Jacquemart-André où, jusqu’en 1962, il sut organiser de très importantes expositions (Léonard de Vinci, Seurat, Prud’Hon, Toulouse-Lautrec, Van Gogh, Berthe Morisot, Francisco Goya, …).

Intelligent et cultivé, un tantinet cynique, il fit de cette maison du boulevard Haussmann, quasiment abandonnée, un centre actif de la vie artistique de Paris.

C’est durant l’organisation de l’exposition consacrée à celui qui fut son maître, Giovanni Boldini, qu’il s’éteindra de mort subite, en 1962, dans la rue d’Argenson, en quittant le Musée au début de la soirée.

Jean-Gabriel Domergue , Femme en noir à Venise

Quant à son œuvre propre, bien que semblant promis à ses débuts à une carrière de paysagiste, il devint rapidement le peintre de nus et demi-nus, d’une coquetterie malicieuse, qui firent sa réputation et sa fortune auprès d’une riche clientèle polissonne et libérée. Les femmes de Domergue sont fines et élancées, à une époque où les rondeurs étaient de mise.

Domergue - Les beaux soirs de Venise

Il semble qu’il ait fait plusieurs séjours à Venise.

Domergue - Comedia dell arte

Domergue - gondole a Venise

Domergue - venise 3

Domergue - venise 2

Domergue - venise 1

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Muriel
    Nov 10, 2014 @ 08:29:37

    La villa Fiesole, léguée à la ville de Cannes en 1973, est devenue villa Domergue. Elle y accueille un festival de jazz, des expositions, et reçoit chaque année le jury du festival de Cannes pour ses délibérations. Elle possède en outre un très beau jardin.
    Il y a une visite virtuelle des lieux sur le site : http://www.cannes.com/fr/cadre-de-vie/patrimoine/hotels-et-belles-demeures/villa-domergue.html?search-keywords=domergue

  2. RANLIAL
    Nov 10, 2014 @ 09:01:41

    Merci pour toutes ces infos et peintures ; et aussi pour la villa Fiesole .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :