Pietro Bellotti à la Ca’Rezzonico

Pietro Bellotti, artiste méconnu, fait pourtant partie d’une grande lignée d’artistes, il est le frère de Bernardo Bellotti, et le neveu d’Antonio Canal, dit il Canaletto car il était le fils de Bernardo Canal.

La Cà Rezzonico, merveilleux palais sur le Grand Canal abritant le Musée du XVIIIème siècle vénitien, propose une série d’expositions consacrées au Védutisme italien. Le Vedutismo a été un mouvement pictural qui a connu grand succès dans l’Europe du XVIIIème siècle, et qui eut quelques vénitiens parmi ses plus grands représentants: Antonio Canal, dit le Canaletto, Bernardo Bellotti, Francesco Guardi.
 »Archivi del Vedutismo » est le titre de l’initiative de Ca’ Rezzonico qui dédie la première d’une série d’expositions à Pietro Bellotti, frère cadet de Bernardo, défini comme  »un autre Canaletto », et pas seulement pour le fait d’en être le neveu.

Pietro Bellotti est né le 22 mars, 1725 et a été baptisé le 25 comme Pietro Teodoro Maria. Il est le cinquième fils de Lorenzo Bellotti et de Fiorenza Canal.

Le père est un homme de main au service des influents politiques de Venise, il est reconnu coupable de fraude et passe plusieurs périodes en prison. Il va et vient pour les questions mystérieuses, ce qui ne l’empêche pas d’avoir cinq enfants. En 1726 il disparaît et laisse femme et enfants.

Florence est la fille de Bernardo Canal et sœur d’Antonio, et la maison de son père va l’accueilli avec sa descendance. Juste adolescents Bernard et Pierre vont rejoindre l’atelier familial des Canal.

Après la mort du patriarche Bernardo en 1774, chacun part de son côté : Canaletto partira chercher fortune à Londres, Bernardo Bellotti trouvera la sienne à Dresde, nous savons que Pietro était à Toulouse en 1749 par l’acte de baptême de sa deuxième fille, Babé, dans laquelle apparaît le nom de sa femme, Françoise Lacombe, plus âgée que lui de six ans. Cette Babé se mariera, toujours à Toulouse en 1766, elle n’a pas dix-huit ans, avec un dentiste d’origine italienne.

La vie de Pietro Bellotti est une longue série d’aventures qui mériterait un roman : il a connu  sa femme à Gênes en 1745, où ils se sont mariés en 1748 après avoir donné naissance à une petite fille prénommée Marie Anne. Cela nous permet de savoir que Pietro a quitté l’atelier des Canal bien avant la mort de Bernardo Canal, et sa femme dit, qu’à l’époque, il n’avait plus aucun contact avec sa famille à Venise.

Nous savons aussi d’elle que les deux ont vécu pendant quelques années à Nantes où il est né André Pierre, le seul garçon du couple.

Pietro pert seul en Angleterre en 1762 et disparaît. Il réapparaît en 1768 et retrouve sa famille à Nantes. Puis ils retournent à Toulouse, où leur fils fait des études à l’Académie des Beaux-Arts, et, après six années d’études, obtient son diplôme en 1774. En 1777 le père et le fils sont à Paris, puis Pietro est noté à Lille. Nous avons trouvé un nouveau document qui fait mention de lui au Mans vers 1798.

Nous savons avec certitude qu’il est mort en France entre 1804-1805, mais dans cette période de la Révolution, les documents sont difficiles à retrouver.

En soixante ans Pietro Bellotti a fait le tour de l’hexagone, toujours, comme il le dit avec une certaine ironie Françoise, à la recherche de leur fortune. Il n’a cependant jamais oublié sa patrie, et a toujours fièrement déclaré avec orgueil être un « peintre vénitien » comme si cela était un titre de noblesse.

Exposition Les Archives du Védutisme, à la Ca’ Rezzonico

Du samedi 7 décembre 2013 au lundi 28 avril 2014

Adresse :
Ca’ Rezzonico – Musée vénitien du XVIIIe siècle
Dorsoduro 3136 – Fondamenta Rezzonico
1005, Venise
ITALIE

Téléphone :
00 39 0412410100

Email :
mkt.musei@comune.venezia.it

Site internet :
http://www.museiciviciveneziani.it

Pietro Bellotti, L’ingresso del Canal Grande con la basilica della Salute,

Pietro Bellotti, L’ingresso del Canal Grande con la basilica della Salute,

Pietro Bellotti, Dresda: il ponte di Augusto dalla riva destra dell'Elba,

Pietro Bellotti, Dresda: il ponte di Augusto dalla riva destra dell’Elba

Pietro Bellotti, Dresda: il mercato nuovo dallo Jüdenhof

Pietro Bellotti, Dresda: il mercato nuovo dallo Jüdenhof

Pietro Bellotti, La Chiesa di San Nicola a Lisbona dopo il terremoto del 1 novembre (1755)

Pietro Bellotti, La Chiesa di San Nicola a Lisbona dopo il terremoto del 1 novembre (1755)

Pietro Bellotti, Veduta di Roma con Castel Sant'Angelo e il Vaticano (1771)

Pietro Bellotti, Veduta di Roma con Castel Sant’Angelo e il Vaticano (1771)

Pietro Bellotti, Veduta di piazza San Marco verso est

Pietro Bellotti, Veduta di piazza San Marco verso est

Pietro Bellotti, Il Campo SS. Apostoli dal Rio SS. Apostoli

Pietro Bellotti, Il Campo SS. Apostoli dal Rio SS. Apostoli

Pietro Bellotti, Il Molo verso ovest con il Palazzo Ducale

Pietro Bellotti, Il Molo verso ovest con il Palazzo Ducale

Pietro Bellotti, Il Bacino di San Marco con la basilica della Salute

Pietro Bellotti, Il Bacino di San Marco con la basilica della Salute

Pietro Bellotti, L’Isola di San Cristoforo e San Michele dalle Fondamenta Nuove

Pietro Bellotti, L’Isola di San Cristoforo e San Michele dalle Fondamenta Nuove

Pietro Bellotti, Il Canal Grande verso sud con palazzo Moro Lin

Pietro Bellotti, Il Canal Grande verso sud con palazzo Moro Lin

Pietro Bellotti, Capriccio architettonico

Pietro Bellotti, Capriccio architettonico

A lire également :

Il Canaletto ultimo a Nantes – L’œuvre identifiée de Pietro Bellotti

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. RANLIAL
    Déc 13, 2013 @ 09:06:03

    Beaux tableaux .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :