Les débuts du Carnaval de Venise 2016

Le Carnaval de Venise 2016 a officiellement commencé, ce dimanche, avec le traditionnel Vol de l’Ange.

Cette année, ce carnaval est caractérisé par plusieurs différences notables, qui marquent une rupture importante avec les années précédentes.

Luigi Brugnaro

La première influence sur ce nouveau carnaval vient de l’élection d’un nouveau maire pour gouverner Venise. Nous avons déjà eu l’occasion de vous présenter Luigi Brugnaro, l’homme d’affaire sulfureux qui avait souhaité, l’an passé, soustraire l’isola de Poveglia au patrimoine des vénitiens.
Ce maire populiste, admirateur de Silvio Berlusconi, a été élu grâce à une large coalition de la droite, de l’extrême droite et des indépendantistes. C’est désormais un junte néo-fasciste qui dirige la cité lagunaire.

Parmi les nombreuses décisions de cette nouvelle municipalité, celle de confier l’organisation du Carnaval à un directeur artistique différent, plus en accord avec les idées du nouveau maire est passée presque inaperçu. Nous vous en avions parlé sur notre page Facebook.
Nouveau directeur, donc, Marco Maccapani, qui remplace désormais Davide Rampello, renvoyé à Milan, car « plus assez vénitien« … nouvelle scénographie sur la piazza San-Marco, et thème du carnaval 2016 dédié aux arts et métiers typiques de la lagune.

Enfin, l’actualité récente et les menaces d’attentats, ont été le prétexte à ce gouvernement local nostalgique des privations de libertés de l’époque fasciste pour instaurer un contrôle strict des calli de Venise et surtout de l’accès à la piazza. Plusieurs centaines d’hommes en arme : policiers, carabiniers, militaires, arpentent les calli et circulent sur les campi.

La piazza San-Marco n’est désormais accessible que par cinq points de passages, munis de portiques détecteurs de métaux, et des contrôles sont effectués par des vigiles. Il est entre autres choses, obligatoire d’ôter son masque pour accéder à la piazza. Tout refus entraînera la personne récalcitrante au poste de police pour un contrôle approfondi et des poursuites possibles.

Une fois sur la piazza, et selon l’endroit par lequel vous y avez accédé, vous vous trouverez « parqués » dans des sortes de parcs à bestiaux formés de barrières, qui nécessitent, pour passer de l’un à l’autre, de montrer patte blanche à des policiers en uniforme ou des vigiles. La partie centrale n’est accessible qu’aux VIP ou aux invités…
Pas étonnant donc, qu’il y eût moins de monde cette année pour le vol de l’ange, bien que la mairie de Venise se glorifie de 100 000 personnes présentes.

C’est Irene Rizzi, Marie de l’année passée, qui a eu le privilège d’inaugurer le Carnaval de Venise 2016, en étant jetée du haut du campanile de la piazza San-Marco pour voir si sa chute serait élégante, augure, dans ce cas, d’un carnaval de qualité.

Voici donc le vol de l’ange 2016 en images :

Vol de l'Ange - 001

Vol de l'Ange - 002

Vol de l'Ange - 003

Vol de l'Ange - 004

Vol de l'Ange - 005

Vol de l'Ange - 006

Vol de l'Ange - 007

Vol de l'Ange - 008

Vol de l'Ange - 009

Vol de l'Ange - 010

Vol de l'Ange - 011

Vol de l'Ange - 012

Vol de l'Ange - 013

Vol de l'Ange - 014

Vol de l'Ange - 015

Vol de l'Ange - 016

(photos Comune di Venezia)

Le maire de Venise, Luigi Brugnaro, qui, pour l’occasion, s’était vêtu comme un clown, ne manqua pas l’occasion de se donner en spectacle, populisme oblige…

Luigi Brugnaro - 011

Luigi Brugnaro - 000

Luigi Brugnaro - 004

Luigi Brugnaro - 005

Luigi Brugnaro - 003

Luigi Brugnaro - 012

Luigi Brugnaro - 010

Luigi Brugnaro - 013

Luigi Brugnaro - 008

Luigi Brugnaro - 007

Luigi Brugnaro - 006

Luigi Brugnaro - 001

Luigi Brugnaro - 009

Tous les articles des derniers mois…