Toutes les photos et vidéos du Carnaval de Venise 2013

Nous avons essayé de regrouper dans cet article tous les liens vers les galeries de photos, ou de vidéos, que nous avons reçues cette année.

Parfois, on ne nous a indiqué qu’un lien vers les photos publiées sur des réseaux sociaux, ce qui compromet grandement, pour le grand public, la possibilité de voir ces photos.

De la même manière, certaines photos publiées dans les forums sont en accès limité…

  • Nos photos, aussi bien de Klod que d’Olia sont sur Flickr dans un album : Carnaval de Venise 2013
  • Les photos que nous aimons le plus sont dans notre Best-Off !

Puis, nous vous invitons chez nos amis vénitiens ou proches de Venise :

Luca et Daniella, du site e-Venise, ont publié une galerie, presque chaque jour, en attendant leurs merveilleuses vidéos..

Carnaval de Venise 2013 par e-Venise

  • Dimanche 3 Février 2013 : les premières prises de vues d’un carnaval qui promet d’être aussi beau, sinon plus, que les précédents, à en juger par la beauté des costumes… sur les Zatterre.
  • Lundi 4 Février 2013 : ce carnaval de Venise 2013 sera sans doute encore plus beau que les précédents avec des costumes et masques où l’originalité, la beauté et… le travail de ces passionnés est véritablement impressionnant, devant l’Arsenale.
  • Mardi 5 Février 2013 : la suite des photos devant l’Arsenale, San Zacharia, San Giorgio…
  • Mercredi 6 Février 2013 : San Giorgio Maggiore.
  • Jeudi 7 Février 2013 : San Zacharia et San Giorgio.
  • Dimanche 10 Février 2013 : devant l’Arsenale et à San Zacharia.
  • Lundi 11 Février 2013 : de nouveaux costumés à San Zacharia et à San Giorgio.
  • Mardi 12 Février 2013 : Merci à tous ces superbes costumés qui ont eu la gentillesse de poser pour nous lors de ce carnaval, sans eux et leurs efforts pour réaliser ces magnifiques costumes, pendant souvent plusieurs mois de travail, le carnaval de Venise n’aurait pas cette beauté unique et magique.

Leur vidéo du carnaval 2013 :

Venice Carnival 2013 – Carnevale Venezia – Karneval Venedig – Carnaval Venecia

Panasonic GH2 Nostalgic -2 0 0 -1 Driftwood Sedna Q20 24i/s 1/100s – Voigtlander 17.5mm f/0.95 + Heliopan vario ND – Handheld – Mercalli 2.0 – P.Pro 5.5 – Twixtor – FilmConvert
Cinematography & Editing : Luca and Daniela Carton e-venise.com
Music: Miika Warsell / Aural Night « Hug Me » – « Coda » jamendo.com/en/artist/360566/aural-night

Les moments forts du carnaval de Venise 2013, par Alain Hamon sur son blog : Destination Venise, et sur sa page Facebook, un autre bel album.

Carnaval 2013, quelques images… par Lorenzo dans TraMeZziniMag

Les images de Fausto, du blog Alloggi Barbaria : Foto Carnevale Venezia 2013

Et puis les nombreux articles du blog de Catherine Dheli Cat, nous avons bien aimé L’Orientale (1 et 2) les animaux du Carnaval (peut-être parce que nous avons une belle collection de cani mascherati) et bien d’autres carnets sur Venise, mais, allez donc savoir pourquoi…

… nous avons un faible particulier pour ce bel article ! Merci Catherine !

Il y a aussi les photos de Levia Carmina, dans sa galerie

Photo Bostjan Pulko

Vous pouvez également participer au Contest fotografico Carnevale di Venezia 2013 de Venezia Eventi : Voir les photos déjà déposées.

Un autre concours avait lieu sur le journal Venezia Today.

Dans la quotidien vénitien La Nuova di Venezia : Venezia, il carnevale 2013 calle per calle avec les photos des lecteurs

Vous pouvez également visiter les photos prises par les touristes et postées sur les forums.

Sur les forums russes : Карнавал в Венеции 2013 (фотоотчет) ; Карнавал в Венеции ; Крышесносительный карнавал – солнце и метель ; Венецианский карррнавал ;

Sur les forums allemands : Venezia Bilder & Fotos ; Karneval in Venedig ;

Paul, un russe voyageur, vous régale d’une série d’article avec beaucoup de photos nocturnes : Карнавал продолжается – теперь в Венеции… ; ИТАЛИЯ. Ночная Венеция. ч.1 ; ИТАЛИЯ. Ночная Венеция. ч.2 ; ИТАЛИЯ. Венеция. Бродилка по городу 1 ; ИТАЛИЯ. Венеция. Бродилка по городу 2 ; ИТАЛИЯ. Венеция. только Маски

***

Et puis, les nombreux photographes, ou les costumés, qui ont posté des photos sur le Carnaval de Venise :

Carnaval à Venise, samedi 1er février 2013

Adriana Pisk, sur Facebook

Adriano Tresin & Susy Carimati

Alain Boussac

Alain Guillemet

Alain Trinckvel, sur Facebook

Alan Clements

Alessandro Maria Fabrizio

Alex & Irina

Alexandra Karcher, deux albums sur Facebook : Partie I et Partie II

Alfredo Bertone, sur Facebook

Ana Maria Chitoiu Galerie 1 et Galerie 2

AnnaTeresa Melis sur Facebook

Anke Schirocki

Arina & Igor Ostrovska, sur Facebook

Armando Valeriani

Arnaud Poitou

Attilio Bruni, sur Facebook (Le fotografie fatte a me dai miei Amici e con i miei Amici in questo stranamente strano Carnevale 2013…)

Bianca Celot

Bianca Vianotti

Bostjan Pulko, sur Facebook et sur P-Base

Brigitta Barkóczi, sur Facebook

Claire Juchet

Claudio Pizzichini

Cleo

Chiara Ester

Christina Lau, sur Facebook

Christine Gil, sur Facebook

Corinne & Alain Warnier, sur Facebook et sur leur site : Venise 2013

Daniele Martinello

Danielle Massart, sur Facebook

Davide Carbonne

Dominic Jacob

Dominique Fabre, sur Facebook

Eloïse Masset, sur Facebook

Ekkehart Böhm, sur Facebook

Étienne Polet

Évelyne Chrétien, sur Facebook

Évelyne Scherer, sur Facebook

Éveline et Philippe Baume

Fabrizio Zuccarato, sur Facebook

François Vilette

Francesco Ferrarini, sur Facebook

Franck Chopinet voir aussi ses photos en 3D et son site personnel

Gianni Ceroni, sur Facebook

Gilbert Jottrand

Hannes Rada

Harald Langenfeld

Horst Huck, sur Facebook

Hubert Guyon

Jean-Luc Lambert

Jean-Yves Juguet

Josef Pfisterer

Julien Beytrison, sur Facebook

Kalle Immonen

Karin Uphal, sur Facebook

Kerry Lunt

Laure Jacquemin, sur Facebook

Loriz

Luc Morel, sur Facebook

Luca Donninelli

Luciano Bianconi, sur Facebook

Magic Hour Travelscapes

Marc Lavalette & Géraldine Lemoine

Marc P.

Marco Dian, sur Facebook

Mariacristina Balla

Marielle Rizzi, sur Facebook

Marina Palpati

Mark Bishop London

Marmotta (M. Koemeter)

Massimo Malvestio sur Facebook

Mattia Bianchi

Max Malka

Melinda Isachsen, sur Facebook

Michael Scherer sur Facebook et sa vidéo

Michel Bouisseren, sur Facebook

Michel De Cock

Michel James

Mike Jakes

Nhaelle de France, sur Facebook

Novita Chondro Beytrison, sur Facebook

Paolo B.

Pascal Bénard (voir aussi son blog)

Patrizio Pi

Ravo Randria

Reinhold Krossa, sur Facebook

Robert Oustric

Roberta Maistrello, sur Facebook

Roberto Fusconi, sur Facebook

Roberto Sitti

Rughy

Sandro Storari

Shadow13777

Silvano Candeo, sur Facebook

Silvia Ferrando, sur Facebook

Stefania Grasso, sur Facebook

Stefano Maule, sur Facebook

Stefano Solmi, sur Facebook

Thierry Liard, puis, également ici pour les costumes historiques

Thomas Steck, sur Facebook

U. Knüppe

Ursula Kuprat (également sur Facebook)

Valeriani Armando

Valerio Perrini, sur Facebook (et revoir toutes ses photos sur son site)

Vincenzo Vaccarino, sur Facebook

Walter Ahlfeld, sur Facebook

Willy Tschanz (Edwinleo)

.

.

.

.

.

.

Le Carnaval au Danieli

Pendant toute la durée du carnaval, l’hôtel Danieli, sur la Riva est en effervescence. Comme vous avez pu le voir dans notre Agenda du Carnaval de Venise 2013, de nombreux évènements y sont désormais produits.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

  • Sunday Lunch
  • Danses d’époque et chocolat chaud Cotillon
  • Diner dansant Le Menuet

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Ces évènements sont organisés par le CCI Club Culturale Italiano une compagnie, fondée par la baronne Romana von Schilgen et M. Fabio Momo, et l’activité du Club est à son paroxysme pendant le Carnaval (toutes les propositions du CCI ne sont pas nécessairement à l’hôtel Danieli).

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Pour les clients de l’hôtel, le Club a même mis en place un service de location de costumes, en relation avec L’Atelier Tiepolo qui assure à Venise même sa production et propose un choix de plus que 300 des plus riches costumes de Venise, pour la location pour le carnaval, les bals…

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Il s’agit, ici, bien sûr, d’une prestation de grande qualité, avec une équipe, sur place, pour assurer toutes les retouches nécessaires.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

La prestation proposée, comprends également la location de nombreux accessoires, des perruques et même un service de maquillage réalisé par des spécialistes du cinéma.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Toutefois, l’accès à ces évènements n’est pas réservé exclusivement aux clients de l’hôtel, et vous pouvez également être acceptés avec vos propres costumes.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

A l’entrée de l’hôtel, les concierges semblent très sérieux. Depuis les abus commis, il y a quelques années par des costumés qui squattaient carrément la place, un filtrage plus sévère est effectué.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Mais une fois présentés, l’accueil est chaleureux, les mains sont offertes pour nous aider, et de suite, le luxe nous sied.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

A présent, nous avons changé de siècle. Les dames sont devenues encore plus belles, dans des écrins raffinés de riches tissus et d’abondantes dentelles.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

On parle beaucoup russe et français, nous sommes donc au centre d’un monde étrange, qui n’est pas forcément la Venise que nous parcourrons chaque jour. D’après Daria (Дашка в), une blogueuse russe, la concentration de russes dans l’hôtel Danieli est frappante.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Pour chaque évènement, un maître à danser, excellent, permet à toutes et tous, quelque soit leur niveau, de participer aux danses.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Daria, la blogueuse russe avec qui nous échangeons régulièrement, a réussi à séduire le maître de danse qui ne l’a plus quittée de la soirée.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel DanieliLa photo qui a rendue Daria Zarina célèbre sur Facebook !

Les musiciens sont à l’étage, comme autrefois dans les casini.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Le Carnaval au Danieli, ce sont les talons sur le parquet, un tourbillon de jupes et de rires, en dépit de la salle bondée.
Le Carnaval au Danieli, c’est une occasion de se sentir comme une princesse entourée de marquis et duchesses.
Le Carnaval au Danieli, c’est la sensation de se sentir comme une enfant : « Hourra, je sais à présent danser le cotillon ! et même, sans avoir besoin de dire un mot, j’ai fait participer mes partenaires »
Le Carnaval au Danieli, m’inspire pour de prochains exploits dans la création de nos costumes.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Après le bal, les couloirs de l’hôtel sont emplis des murmures, des froissement feutrés de tissus, des chuchotements. Chacune prolonge le rêve d’une soirée hors du temps dans un merveilleux palais vénitien. On prends encore des photos, avant d’aller rejoindre un doux pays de rêves fait de princes charmants et de grands bals en crinolines.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Une soirée de Carnaval à l’hôtel Danieli, avec le concours du Club Culturale Italiano, c’est l’assurance d’instant inoubliables, gravés à jamais dans votre mémoire.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Nous remercions Manuel Silvestri pour les photos, Maria (Squir) et Daria Zarina pour leurs impressions, Ksenia Islamova pour ses photos et surtout, madame la baronne Romana von Schilgen, M. Fabio Momo, ainsi que toute l’équipe du Club Culturale Italiano, celle de l’Atelier Tiepolo, la direction et tout le personnel de l’hôtel Danieli pour l’aide qu’ils nous ont apportés à la réalisation de ce reportage.

Carnaval de Venise 2013 - CCI à l'hôtel Danieli

Concerts à Venise

  • Nous publierons, le 2 mars, notre article indiquant les liens vers toutes les photos et toutes les vidéos du Carnaval de Venise 2013.
  • C’est un des articles les plus vus tout au long de l’année, et même des années plus tard. Ne manquez pas de nous faire parvenir, avant cette date le lien vers la page où vous posterez vos photos du carnaval, afin d’être vus par les milliers de lecteurs de notre blog, chaque année.

Le Carnaval de Venise 2013 à été l’occasion pour certains membres du Forum Venezia de se retrouver « en vrai », dans la Sérénissime.

Nous avions réussi à organiser une visite privée, en costumes, du palazzetto Bru-Zane, Centre de Musique Romantique Française.

Dans les jardins du palazzetto Bru-Zane, centre de musique romantique française.

A la découverte de cet endroit merveilleux, s’est ajoutée le plaisir d’avoir cet ancien casino pour nous, exclusivement, pendant une heure, et de profiter d’une visite commentée, en français, en compagnie d’Alessandra, collaboratrice du centre et notre contact privilégié depuis plusieurs années.

Nous avons eu aussi la chance de découvrir des espaces qui ne sont pas inclus dans les visites ordinaires pour le grand public.

Visite privée du palazzetto Bru-Zane

Visite privée du palazzetto Bru-Zane

Une visite que vous pourrez découvrir complètement et en photos sur le forum : Les membres du forum au palazzetto Bru-Zane

Le Centre de Musique Romantique Française proposait également tout un programme de concerts, pendant le carnaval qui correspondait à son festival « Le Salon Romantique ».

Nous avons assisté, avec bonheur à celui du 5 février. Visiblement, Chantal Santon, la soprano, et Clémentine Margaire, la mezzo-soprano, ont pris du plaisir à préparer ce programme, et nous ont communiqué cet enthousiasme.
Au pianoforte, Emmanuel Olivier a réussi l’accompagnement, cet exercice si délicat, qui semblait être la troisième voix du chant dans les œuvres interprétées.

La soirée a débutée par le duo de la Mandragore, dans Jean de Nivelle de Léo Delibes, puis, plus méconnue, un passage de La Religieuse, du riche Théodore Gouvy.
Ensuite, un bref et savoureux moment dû à Emmanuel Chabrier, Le Roi malgré lui. Enfin, l’air d’Hélène, tiré du Chevalier Jean, de Victorin Joncières, clôturait cette première partie.

En seconde partie de cet éclectique concert, des airs plus connus : le duo de Nicola Vaccai de Roméo et Juliette, avec une Juliette, supposée morte qui revient d’outre tombe parmi les vivants, passage magique où la voix venue depuis la loge semblait vraiment surgir de l’au delà…
Puis les Pêcheurs de perles de Georges Bizet, avant La Grande-Duchesse de Gérolstein, de Jacques Offenbach, chanté avec tant de malice que le public riait. Deux airs qui m’ont rappelé mon enfance, car mes parents les entonnaient souvent.
Puis, pour terminer, c’est avec Léo Delibes et son si célèbre Lakmé (merci la publicité et la télévision), que, dans le duo de Lakmé et Malika les deux interprètes assistés à merveille par leur génial complice nous ont émus.

Concert au centre de Musique Romantique Française

Dimanche, c’est au palazzo Contarini della porta di ferro que nous avons assisté au concert donné par le groupe Arte Mandoline Ensemble.

Nous étions invités à assister au concert en costumes, moment rare, partagé avec les musiciens qui redécouvrent des instruments typiques des régions d’Italie. Les musiciens :

Juan-Carlos Muñoz, mandoline
Mari Fe Pavón, mandoline
Alla Tolkacheva, mandoline, mandole
Manuel Muñoz, guitare baroque, archiluth
Jean-Daniel Haro, violone, viole de gambe
Jean-Christophe Leclère, claveciniste et organiste

… ont enchanté leur public par leur virtuosité et nous avons succombé à ces sonorités chaudes et singulièrement charnelles.

Le Collectif Cordis & Organo présente un concert mandoline et instruments à cordes dans le magnifique Palazzo Contarini della Porta di Ferro à Venise.

Mercredi 13, nous étions invités pour deux concerts, donnés pour un public trié parmi la bonne société vénitienne.

L’Associazione Richard Wagner di Venezia, en collaboration avec la ville de Venise et la Fondazione Giorgio Cini, nous proposait un « Omaggio a Richard Wagner« .

Uri Caine, pianiste américain, proposait, sous le titre « Wagner… Verdi e Venezia » des variations et improvisations sur les musiques de R. Wagner et de G. Verdi.

Nous avons beau savoir que ces deux génies sont morts, à Venise, il y a plus de cent ans, c’est toujours gênant, pour nous, de voir assassiner leurs œuvres sous le prétexte d’un hommage. Wagner et Verdi façon Jazz new-yorkais, désolés, mais cette musique de piano bar nous reste encore en travers de la gorge.

Nous retiendrons le plaisir de nous retrouver, en compagnie de vénitiens, dans la belle salle degli Arazzi, aux merveilleuses tapisseries.

Uri Caine - Omaggio a Richard Wagner

Uri Caine - Omaggio a Richard Wagner

Uri Caine - Omaggio a Richard Wagner

Puis, de traverser le monastère et le grand cloître de San Giorgio Maggiore à une heure où rares sont les touristes qui peuvent y avoir accès, qui plus est, le cloître était encore sous la neige.

Isola di San Giorgio Maggiore

Isola di San Giorgio Maggiore

Puis, ensuite, nous avons retrouvé le maire de Venise, Giorgio Orsoni, pour la seconde fois de la journée, pour le délicieux concert des cendres en l’église Santa Maria della Pietà.

Ce concert, organisé par la Fondazione Ugo e Olga Levi et l’Institut Provincial pour l’Enfance réunissait un public nombreux, spécialement invité.

L’orchestre de chambre « Lorenzo da Ponte », dirigé par Roberto Zarpellon, et le chœur de chambre Reale Corte Armonica « Caterina Cornaro » ont interprété pour nous les chants de la passion au travers l’esprit romantique et le culte de l’antique.

Les solistes étaient :

  • Paola De Longhi, contralto
  • Matteo Mezzaro, ténor
  • Abramo Rosalen, basse

au programme :

Antonio Buzzolla ; Miserere in Si minore a trois voix concertantes.

Johannes Brahms ; Begräbnisgesang, op 13, chant funèbre sur un texte de Michael Weiße

Giovanni Pierluigi da Palestrina ; Stabat Mater en rev. à Richard Wagner.

Felix Mendelssohn-Bartholdy ; Te Deum en Re majeur.

Concerto per le Sacre Ceneri

Encore une fois, c’était aussi une occasion de contempler cette église, bien trop souvent fermée, où Vivaldi savait transformer de pauvres filles bancales en anges, dont les voix faisaient l’admiration de l’Europe entière.

Santa Maria della Pietà

Santa Maria della Pietà

Santa Maria della Pietà

Santa Maria della Pietà

Julia Nasi, la Maria du Carnaval 2013

  • Nous publierons, le 2 mars, notre article indiquant les liens vers toutes les photos et toutes les vidéos du Carnaval de Venise 2013.
  • C’est un des articles les plus vus tout au long de l’année, et même des années plus tard. Ne manquez pas de nous faire parvenir, avant cette date le lien vers la page où vous posterez vos photos du carnaval, afin d’être vus par les milliers de lecteurs de notre blog, chaque année.

Nous connaissons désormais qui sera jetée depuis le haut du campanile de san Marco le dimanche de l’ouverture du Carnaval 2014 !

Il s’agit de Julia Nasi qui a été considérée comme la plus belle vénitienne de l’année.

Julia Nasi

Née le 10 juillet 1991 à Saint-Moritz, Julia Nasi est déjà une jeune femme bardée de diplômes prestigieux, notamment en littérature africaine, et en politique étrangère. Elle parle six langues, et se perfectionne actuellement en chinois, et a étudié successivement à la Brown University, Yale University, Sir James Henderson British School of Milan, Qingdao University, au Bard College et, actuellement à l’Università Ca’ Foscari di Venezia.

Dans cette tête bien faite et bien plein pour cette charmante personne donc, car, en outre, elle est sœur de l’Ordre de Malte, conseillère auprès de de Blue Wave PKP, à Murano, et Directeur marketing de Muryx. Julia vit désormais à Venise, mais n’espérez pas que nous dévoilions son adresse dans la Sérénissime !  😉

Verre de Murano

Tout a commencé pour les Marie par l’élection, par les lecteurs du quotidien Il Gazzettino que nous avons relatés dans notre article du 30 janvier : Et les Marie du Carnaval de Venise 2013 sont…

Moment inoubiables, pour elles, car, dès lors, elles ont étés choyées et chouchoutées.

Ultimes préparatifs pour les Marie

Puis ce fut le défilé traditionnel, décalé pour cause de pluie. Des trombes d’eau s’abattant sur Venise le samedi 2 février, c’est le lendemain, et sous un radieux soleil, que les douze jeunes filles furent promenées sous les yeux des vénitiens, jusqu’à la piazza San marco.

Julia Nasi pendant le défilé des Marie

Avant la présentation à la foule carnavalesque, par les tonitruants bouffons du Gran teatro de la piazza San Marco.

Les bouffons et les belles

Puis ce fut pour ces très belles jeunes filles une dizaine de jour, dont nous pensons qu’ils resteront inoubliables, gravés dans leur mémoire.

Nous les avons croisées, le mardi 5, alors qu’elles se rendaient à Santa Maria dei Miracoli…

Le Miracoli dei Marie

et la plus belle des Maria pour Klod :

Flora Foltz

Elle se rendaient dans l’église de santa Maria dei Miracoli, pour le concert « Le Beau Danube Bleu »

Inizia il concerto "Sul Danubio Blu" nella chiesa di Santa Maria dei Miracoli

Pendant toute la durée du Carnaval de Venise 2013, se sont ainsi enchaînés les bons repas dans les meilleurs restaurants de la ville, les séances de jacuzzi au Lido, les soirées dans les palazzi de la Sérénissime, ou les fêtes endiablées comme ce soir-là sur la piazza :

Marie04

Marie03

Marie02

Marie01

Marie05

Enfin, la nom de l’heureuse élue à été dévoilé à la Ca’Foscari, lors d’une soirée de gala…

Julia Nasi

Et, le mardi gras, dernier jour du Carnevale di Venezia 2013, la reine de l’année fut dévoilée au public nombreux (60.000 personnes d’après la police, dans Venise ce jour-là) en présence du directeur artistique du carnaval de Venise, Davide Rampello. Et ce fut le fête avec les hymnes exécutés par le groupe Orchextrana pendant l’envol du Lion et une pluie de confettis sur la foule.

Julia Nasi, Marie du Carnaval de Venise 2013, était vêtue du robe du XVIIème siècle, réalisée par le célèbre costumier vénitien Francesco Briggi.

Le Vol du Lion

Les Marie et le Vol du Lion

Vidéos officielles du Carnevale di Venezia

Comme vous le saviez toutes et tous, notre Marie préférée était tout de même la belle Flora Foltz, trilingue qui est autant bardée de diplômes que la reine du Carnaval de Venise 2013… Cette jeune femme, qui aimerait faire du mannequinat, vit à Milan (on ne vous donnera pas non plus son adresse, ni son numéro de téléphone !), et c’est, surtout, pour nous, la fille de notre ami, Alain Hamon.

Quand celui-ci a appris que sa fille adorée ne serait pas Reine du Carnaval, il a tout de même poussé un soupir de soulagement : « J’ai peur, chaque année, pour ces pauvres filles qui doivent se jeter du haut du campanile de San Marco. Alors, si cela avait été ma propre fille chérie, je crois que je serais mort mille fois« .

Le 23 février 2014, donc, nous regarderons la belle Julia franchir le parapet du campanile et s’élancer dans le vide pour un angélique survol de la piazza. Je pense qu’à cet instant, nous aurons plaisir à siroter, avec Alain, et, peut-être Flora, un des meilleurs spritz (au Cynar, spécialité lagunaire)…

Julia Nasi, colombine de 2014

Carnaval de venise 2013 : Le Renouveau… (suite)

Nous vous donnons quelques nouvelles du groupe que Klod a été contraint de quitter, pour conserver sa liberté de parole, menacée par certains « participants ».

Ce groupe a pour objet de recenser toutes les doléances, mais surtout toutes les idées pour faire revivre le Carnaval de Venise comme il était auparavant afin que tous retrouvent le plaisir et la magie du Carnaval. Nous organiserons nous même des évènements, dans des lieux choisis par nous, et nous finirons par gagner la bataille un jour, car les organisateurs finiront par se rendre compte qu’ils ont besoin des costumés!

Alain Hamon a laissé passer la tempête du début, après qu’une clique ait semé la panique, comme cela était prévisible. A présent, il semble que les causeurs de trouble soient partis, et que la sérénité soit revenue dans ce groupe. 

Carnaval de Venise 2013 : Le Renouveau

Mes chers amis, je reviens vers vous après 10 jours d’absence. Tout d’abord j’ai été débordé mais j’ai surtout voulu attendre que les polémiques cessent, que les personnes qui ont tenus des propos outranciers partent d’eux même,…
Nous sommes maintenant prêts pour penser en toute quiétude à notre prochain carnaval de Venise.
Il existe deux voies désormais :
1° nous vivrons en février 2013 notre propre carnaval en organisant des défilés, des concerts de musique baroque dans des palais tel le Palazzo Cantarini della Porta di Ferro (ceux qui ont assisté au concert dans ce palais le 19 février dernier peuvent témoigner de la qualité de l’endroit et du concert lui même), en organisant des rassemblement dans des endroits choisis de Venise, hors la Place saint Marc,…
Pourquoi pas un dîner en commun de tous les costumés dans un bel endroit, avec réconciliation générale de tous et de toutes en oubliant les querelles claniques, campanilistes dit on ici?:-) Il nous faut créer des évènements d’envergure et faire venir la presse (c’est possible). En résumé, déserter les endroits choisis par les organisateurs pour leur montrer notre mécontentement face à leur stratégie calamiteuse!
2° je rencontre Piero Rosa salva et je lui expose notre volonté de boycotter les évènements officiels (concours des plus beaux masques, présence sur la Place Saint Marc,…) et essaie de lui dépeindre ce que serait aux yeux du monde un carnaval de Venise sans les « costumés ». S’il en prend conscience, nous pourrons lui dicter nos volontés (réaménagement de la Place saint Marc, déplacement de la Fontaine de vin et ses horribles tentes, arrêt total de la musique techno a fortiori pendant les défilés et arrêt des publicités sur grand écran pendant ces mêmes publicités,…). Si le Comité organisateur refuse de plier, on adoptera le plan B (paragraphe 1 ci dessus) et on le fera savoir à la Presse.
Et on verra bien ce qu’ils décideront en 2014!
L’important sera de relier à notre cause les Allemands très présents au Carnaval. Et tous les autres!
En conclusion, votre rôle est très important. Plus vous serez nombreux à Venise en février 2013, plus notre action aura un impact. Et je suis certain que, si les organisateurs font la sourde oreille, que nous passerons néanmoins un excellent Carnaval, peut être même meilleur car nous allons l’organiser nous même. J’en appelle donc à toutes les bonnes volontés, à toutes les idées, pour le renouveau du Carnaval de Venise!!

Carnaval de Venise 2013 : Le Renouveau ou la Fin ?

Une vraie révolte gronde depuis plusieurs années chez certains photographes et participants costumés au carnaval de Venise. Cette révolte a même atteint son paroxysme cette année. Lettre de notre ami belge Jann van Bruge :

Les costumés s’opposent de plus en plus à l’organisation officielle du carnaval, pour de nombreuses raisons, dont celle d’avoir fait de cette fête un évènement commercial très éloigné d’un certain esprit de fête.
Les touristes ont pu remarquer qu’il y avait moins de masques présents sur la place St Marc, pour cette édition 2012, l’appel au boycott ayant largement diffusé et entendu.

2013 s’annonce encore plus tendue. Les masques risquent en effet de disparaître du paysage touristique vénitien !

Plusieurs personnes préparent et souhaitent une véritable épreuve de force avec la mairie de Venise et l’organisation du carnaval. L’enjeu : faire plier ces derniers à leurs vues. La menace : un boycott intégral des manifestations officielles et l’organisation en parallèle d’un évènement off.

J’ai créé Carnaval de Venise Off, il y a quelques années, pour les mêmes raisons. Je ne compte plus les fois où j’ai eu envie de déclarer la guerre aux organisateurs, pour leur faire changer de point de vue. Je crois cependant que l’objectif de les faire plier est vain, voire même teinté d’une certaine prétention que j’assume, en partie, moi aussi.

Pour ma part, je ne crois pas qu’un boycott soit réellement efficace sur la durée, ni même souhaitable ; cela nous conduirait à l’organisation d’évènements privés, d’accès restreints, trop loin de l’idée que je me fais d’un évènement festif « universel ».

Il y a même danger, car un boycott réussi se résumerait à satisfaire l’organisation, puisque nous ne serions plus « dans leur pattes ». Ils feront alors ce qu’ils ont fait cette année : payer des pseudos costumés qui feront de « l’Ersatz animation… ». Et le tour sera joué !

En fait, la véritable bataille ne doit pas se passer à Venise, c’est leur terrain ! Nous devons, me semble-t-il jour sur le nôtre :

En 2013, la commission européenne doit choisir la capitale européenne de la culture 2019. Milan souhaite passer devant Venise et gagner. Pour Venise rien n’est joué !

Nous pouvons donc écrire et réécrire, voire même encore écrire plus… pour demander à la commission de ne pas accorder ce titre à la ville de Venise. Elle ne respecte pas le concept de mixité des cultures et d’intégration culturelle des ressortissants de l’UE.

Nous pouvons via nos différents blogs informer les futurs touristes des problèmes que nous rencontrons et les inciter également à écrire à la commission, ou à signer nos pétitions. Nous croisons suffisamment de monde aux carnavals vénitiens en France et Belgique.

Déchainons une tempête médiatique sur le web avec des tonnes d’articles, sur Venise et son carnaval, en anglais, Italien, Allemand… Plus il y aura d’articles appelant au boycott, plus il y aura de chance que les radios ou télévisions relayent les messages. Les télévisions et radios locales milanaises ne vont pas se gêner.

Faisons des touristes nos alliés (et pas nos otages). Ce sont eux la véritable force qui peut venir à bout des résistances officielles.

Pour vous associer à cette campagne et la rendre toujours plus visible, vous pouvez utiliser un de ces logos comme avatar sur Facebook, sur vos blogs, etc…

Jann van Brugge – Carnaval de Venise-Off

Non à la candidature 2019 de Venise

L'idée même du Carnaval à Venise est en train de se consumer. les Vigili del Fuoco vénitiens parviendront-ils à éteindre l'incendie ? Photo Enzo Pedrocco

L'idée même du Carnaval à Venise est en train de se consumer. les Vigili del Fuoco vénitiens parviendront-ils à éteindre l'incendie ? Photo Enzo Pedrocco

Fait divers en Bref :

Un couple de Murano – Nicolò Capolongo 35 ans et Marta Finotto 32 ans – a été arrêté, le 13 mars à l’aube, par la police de Venise et accusé de tentative de vol. Le 12 Février, pendant le carnaval, ils ont coincé et agressé un couple de touristes suisses, en masques, près du Rialto. 

Le vénitien a sorti un couteau de sa poche et les a menacés pour obliger les étrangers à lui donner leur argent. La victime tenté de se défendre et a été blessée à la main, tandis que les criminels réussissaient à s’échapper. Leurs visages des deux agresseurs ont été cependant reconnus par le couple, dans les clichés anthropométriques des fichiers de la police…

… si vous avez vous aussi été victime de ces deux-là…

2013, quel Carnaval pour Venise ?

De l’avis de tous ceux qui ont vécu le Carnaval de Venise 2012, vénitiens et costumés, et mis à part les touristes fortunés qui ont fait la fête dans les palazzi, le dernier Carnaval de Venise fut une abomination (lire nos différents articles sur le sujet).

Une fois fait ce constat, que faire, et surtout que pouvons-nous faire ?

Lorsque les costumés ont appris dans quel état se trouvaient la piazza et la la piazzetta lors du dernier Carnaval, ils ont décidé, comme un seul homme « que jamais ils n’y mettraient les pieds cette année« . Trois jours après, ceux qui avaient crié le plus fort étaient les premiers à s’y pavaner.

D’autre part, on a vu encore cette année, comment la mafia qui a mis la main sur le Carnaval de Venise agit avec ceux qui, à Venise, osent se mettre en travers de son chemin et émettre publiquement des critiques. Raffaele Alajmo, patron du cafè Quadri qui a parlé du Carnevale sur la Piazza comme “une atteinte à l’histoire de Venise, avec des fontaines de vin brulé et la musique disco” s’est pratiquement fait traiter de bouffon. Quelques jours plus tard, le Procureur adjoint de Venise, annonçait qu’il ouvrait une enquête sur le financement des travaux dans le cafè Quadri et leur conformité avec la loi sur les monuments historiques… comme par hasard.

On a bel et bien à Venise certaines personnes solidaires entre elles et qui agissent de façon structurée et concerté pour conserver un certain nombre d’avantages qu’elles tirent du Carnaval. Il s’agit essentiellement d’avantages financiers : Le carnaval de Venise rapporte gros à certains.

Face à cette organisation qui nous fait penser aux anciens patriciens qui s’alliaient contre le bien de tous, pour accroitre leur puissance et leur richesse, que peuvent des vénitiens désorientés, et des touristes en costume ? Surtout que ces derniers ont plus l’habitude de se critiquer les uns les autres plutôt que de savoir taire leurs querelles intestines, leurs nationalismes irraisonnés et leur petits enjeux de pouvoir minables, quand il serait nécessaire d’obtenir un large consensus qui donnerait à une large alliance Costumés internationaux et Habitants de Venise, une force unique, seule capable de renverser ces barons locaux.

La colère, après ce dernier Carnaval de Venise 2012, qui était, de l’avis de tout, n’importe quoi, débouche, en toute logique, sur un embryon de révolte.

Des groupes se créent, en ordre dispersé, sur les réseaux sociaux. Un premier groupe de discussion a vu le jour. Belle et audacieuse idée, mais, au bout de trois jour, chaque fois qu’un membre du groupe émettait une idée qui aurait pu permettre de faire avancer les chose, il était systématiquement critiqué et même insulté. la seule proposition jugée inintéressante était que, Klod étant membre du groupe, cela l’obligeait à ce que nous soumettions nos articles à la censure de l’ensemble du groupe. autant dire que nous n’aurions pas pu continuer à faire vivre ce blog pour notre millier lecteurs et 261 abonnés. Évidemment, pouvoir censurer notre blog, la clique de ceux que nous dénonçons depuis des mois en rêvait, ceux qui « perdent » les chèques des adhérents qui osent critiquer le fonctionnement de leur association. On a vu le véritable visage de la pourriture s’écrire devant les yeux ébahis de nos amis de l’Europe entière.

Beaucoup, en Allemagne, en Autriche, à Venise, savaient que « chez les français », c’est un peu spécial. Ils ont découvert avec stupeur, combien certains peuvent être ignobles. Les masques sont tombés, en trois jours seulement.

Du coup, nos amis vénitiens, les yeux exorbités à cause de ce qu’ils lisent, se posent des questions. Les vraies questions.

Les bobos vénitiens, ceux que l’on appelle « les nouveaux vénitiens », qui sont farouchement opposés aux touristes et au carnaval, sont ravis. « Vous voyez que nous avons raisons ! Ce sont vraiment des crétins imbus de leur personne qui nous imposent leur présence, et qui sont incapable de s’entendre en eux, et encore moins d’écouter et respecter les vénitiens. La seule chose à faire est de dire Basta il Carnevale a Venezia !, et que nous retrouvions la paix et la tranquillité. Notre ville n’est pas VeniceLand et nous n’avons que faire de ces clowns pitoyables.« 

Du côté des organisateurs on se tape sur la panse et on se moque désormais de « ces français donneur de leçons au monde entier, qui feraient mieux de mettre de l’ordre dans leur poubelles immondes« .

Voilà comment, une poignée de personnes, qui se compte sur les doigts des deux mains, peut, en trois jours seulement, réduire à néant tout espoir de voir changer le Carnaval de Venise.

Pourtant, il suffit de demander que l’on revienne aux fondamentaux !

  • Un Carnaval Baroque, marqué par l’élégance et la fantaisie de bon goût.
  • Des spectacles gratuits pour tous, vénitiens, costumés et touristes, sur la piazza.
  • Un podium, à l’ancienne, gratuit et libre d’accès, 24 heures sur 24 à tout costumé désireux de faire admirer sa tenue.
  • La piazza entourée, comme au XVIIIème siècle par des baraques des marchands, la priorité étant donnée, sans taxe supplémentaires, aux vendeurs habituels de la piazza.
  • Le mole et la piazzetta dégagés de toute pollution visuelle et mercantile.
  • Des spectacles de la comedia dell’Arte sur de petites scènes libres d’accès pour les spectateurs.
  • Des concerts de musique Baroque, gratuits, sur la piazza.
  • L’ouverture à des animations baroques sur les campi des divers sestières, à l’initiative des commerçants, par exemple.
  • Que l’accès à Venise soit interdit à toute personne ivre dès son arrivée, et que la consommation dans les rues, hors des établissements soit rigoureusement interdite et contrôlée.
  • Que toute atteinte à la dignité de la ville (urine, immondices, tags) soit surveillé et sévèrement réprimé.

Nous remercions notre ami vénitien (les vénitiens partagent notre indignation) pour la traduction ci-dessous :

Secondo il parere di tutti coloro che hanno vissuto il Carnevale di Venezia 2012, sia veneziani che turisti in costume, a parte i turisti ricchi che l’hanno festeggiato all’interno dei palazzi, l’ultimo Carnevale di Venezia è stato un abominio (leggi i nostri articoli sull’argomento).

Una volta fatta questa costatazione, cosa possiamo fare?

Quest’anno, quando i turisti in costume hanno preso atto delle condizioni in cui si trovavano la Piazza e la Piazzetta, hanno deciso, come fossero un sol uomo, « che mai ci avrebbero messo piede » Tre giorni dopo, però, proprio coloro che gridavano più forte, sono stati i primi ad esservi.

D’altra parte, abbiamo visto anche quest’anno come la mafia che si è impossessata del Carnevale di Venezia si comporta con coloro che, a Venezia, osano ostacolare il loro cammino rendendo pubbliche le loro critiche. Raffaele Alajmo, proprietario del caffè Quadri, che ha parlato del Carnevale in Piazza come « un affronto alla storia di Venezia, con fontane di vin brulé e musica da discoteca » è stato praticamente trattato da buffone. Pochi giorni dopo, come per caso, il Sostituto Procuratore di Venezia, ha annunciato che stava aprendo un’indagine sul finanziamento dei lavori nel caffè Quadri e la loro conformità con la legge sulla tutela dei monumenti storici.

Ci sono persone a Venezia che si sostengono reciprocamente e che agiscono in modo strutturato e coordinato per mantenere i benefici che derivano dal Carnevale Si tratta essenzialmente di benefici economici: Il Carnevale di Venezia ne apporta di grandi per alcuni.

Di fronte a questa organizzazione che ci fa pensare ai vecchi patrizi che si alleavano, contro il bene della collettività, per aumentare il loro potere e la loro ricchezza, cosa possono fare dei veneziani disorientati e dei turisti in costume? Occorrerebbe mettere a tacere l’abitudine di questi ultimi a criticarsi l’un l’altro, sedare i loro litigi, i loro nazionalismi irrazionali ed i loro piccoli problemi, al fine di ottenere un ampio consenso che darebbe, ad una vasta alleanza di turisti internazionali ed abitanti di Venezia, una forza unica capace di rovesciare questi baroni locali.

La rabbia provata, a parere di tutti, dopo quest’ultimo Carnevale di Venezia 2012, conduce, logicamente, ad un embrione di rivolta.

Sono nati spontaneamente gruppi di discussione sui social network. Un primo gruppo di discussione è stato creato. Bella e audace idea naufragata, dopo solo tre giorni, quando i membri del gruppo che provavano a proporre una qualche idea che poteva contribuire a far avanzare la cosa, sono stati sistematicamente criticati e persino insultati. L’unica proposta che è stata ritenuta interessante, è stata che Klod, essendo un membro del gruppo, avrebbe dovuto subordinare i propri articoli alla censura di tutto il gruppo. Come dire che noi non avremmo potuto continuare a dare vita a questo blog per le nostre migliaia di lettori ed i nostri 261 abbonati. Ovviamente, volevano censurare il nostro blog, la cricca di quelli che condanniamo da mesi, quelli che « hanno perso » il controllo dei soci che osano criticare il funzionamento della loro associazione. Abbiamo visto il vero volto di questo marciume palesarsi davanti agli occhi stupiti dei nostri amici di tutta Europa.

Molti, in Germania, in Austria, a Venezia, che sapevano che « i francesi » sono un po’ speciali, hanno scoperto con stupore come alcuni possono essere spregevoli. Le maschere sono cadute in soli tre giorni.

Così, i nostri amici veneziani, sbalorditi a causa di ciò che leggevano, si sono posti delle domande su quali fossero i problemi reali.

Le piaghe veneziane, i cosiddetti « Nuovi Veneziani », che si oppongono ferocemente al Carnevale e ai turisti, sono entusiasti. « Vedete che abbiamo ragione! Questi sono veramente degli idioti pieni di loro che ci impongono la loro presenza, e che però sono incapaci di mettersi d’accordo fra di loro ed ancora meno di ascoltare e rispettare i veneziani. L’unica cosa da fare è dire “Basta al Carnevale di  Venezia!” e fare in modo di ritrovare pace e tranquillità. La nostra città non è VeniceLand e noi non abbiamo nulla a che fare con questi pagliacci patetici« .

Gli organizzatori si saranno dati pacche sulla pancia ridendo di « questi francesi che vorrebbero dare lezioni al mondo, mentre farebbero meglio a mettere ordine nella loro immonda spazzatura« .

Questo è come, un pugno di persone che si contano sulle dita di due mani, hanno potuto, in soli tre giorni, annullare le speranze di veder cambiare il Carnevale di Venezia.

Eppure, basterebbe chiedere un ritorno alle origini!

• Un Carnevale barocco, caratterizzato da eleganza e dalla fantasia del buon gusto
• Spettacoli gratuiti per tutti, veneziani, maschere e turisti, sulla piazza.
• Un palco, come una volta, con accesso libero e gratuito, 24h su 24 ore a tutte le maschere desiderose di mostrare il loro vestito.
• La piazza circondata, come nel XVIII secolo, dalle bancarelle dei mercanti, con priorità e senza costi aggiuntivi, ai negozianti abituali della piazza.
• La mole e la piazzetta liberate dall’inquinamento visivo e mercantile.
• Spettacoli della Commedia dell’Arte su piccoli palchi a libero accesso per gli spettatori.
• Concerti di musica barocca gratuiti sulla Piazza.
• L’apertura ad animazioni barocche nei Campi dei vari Sestieri su iniziativa dei commercianti, per esempio.
• che l’accesso a Venezia fosse vietato a qualsiasi persona già ubriaca al suo arrivo e che il consumo di alcolici per le strade, fuori dai locali, fosse rigorosamente vietato e controllato.
• che tutti gli oltraggi alla dignità della città (urina, sporcizia, etc) fossero sorvegliati e severamente puniti.

Tous les articles des derniers mois…