Carnaval de Venise 2015

Samedi et dimanche, le Carnaval a commencé à Venise, pour les vénitiens qui font la fête avant l’invasion de leur ville par des hordes de touristes.

Voici quelques images et vidéos de ce que vous avez manqué ces derniers jours.

.

A propos du Carnaval des touristes, vous devez savoir, avant de partir, qu’il y a des aqua alta importantes chaque jour en ce moment, et que la piazza est inondée quasiment en permanence, l’eau ne part plus comme s’inquiètent les vénitiens.

Toute la province est la proie à une importante épidémie de grippe, le virus cette année n’est pas sensible au vaccin (peu de protection donc, même si on est vacciné).

Enfin, dans la nuit de mercredi à jeudi une tempête de neige va s’abattre sur tout le nord de l’Italie et atteindre la Vénétie dans l’après-midi et la soirée de jeudi et les jours suivants, avant une baisse importante des température et la bora (vent du nord).

 

Carnaval de Venise

En 1004 le carnaval était déjà mentionné dans une charte du doge Vital Faliero de Doni, et en 1269 le Sénat prescrivait qu’on eût à considérer la veille du Carême comme un jour de fête (Mardi Gras).

Carnaval

On pouvait alors porter le masque, grâce auquel on retrouvera plus tard une ombre de l’égalité perdue au cours du temps, quand, sous des vêtements d’emprunt, les nobles fraternisaient encore avec le peuple.

Quant à celles jugées moins séduisantes, elles recevaient des œufs … pourris. En 1268, un décret interdit aux hommes masqués de s’adonner à ce jeu.

Au XVI siècle , contrôlé par les autorités, le carnaval officialisa certaines coutumes, comme le port du masque, les divertissements sur les petites places.

Beaucoup de jeux particulièrement cruels, et heureusement disparus, se déroulaient alors au détriment d’animaux.

– On s’adonnait au jeu de l’oie.

Pendue au-dessus d’un canal gelé, une oie devait être décrochée, quel qu’en soit la manière.

– Le jeu du chat

On attachait un chat vivant à un poteau vertical et le jeu consistait à se précipiter, la tête la première contre le pauvre chat, pour l’écraser.

– Les courses de taureaux.

On lâchait des taureaux dans des lieux clos, où les chiens venaient les mordre.

– Ou encore, le jeu des échasses

Des personnages masqués, juchés sur des échasses, arpentaient à toute vitesse les ruelles et traversaient les canaux.

Pas besoin d’un service d’ordre, ou de forces de sécurité : tout ce grand mouvement passait, et s’écoulait paisible et joyeux à travers les calli, comme une véritable fête de famille.

Le carnaval de Venise par François Flameng

Pour éviter le ressentiment populaire, une loi interdisait aux riches vénitiennes de porter leurs bijoux en public, sauf pendant les fêtes officielles et durant les derniers jours du carnaval ! Le carnaval leur permettait enfin de satisfaire toutes leurs coquetteries.

Au milieu de la multitude animée, mobile, joyeuse, parmi la lueur des torches et le bruit des trompettes, circulaient des masques aux mille déguisements étincelants d’or et de pierreries, et des matrones aux robes précieuses dont la queue immense était soutenue par des servantes.

Au milieu de cette fermentation le peuple était plutôt bon et pacifique.

Inspiré par la Commedia dell’arte, on retrouve les célèbres Arlequin et Pantalon, Polichinelle, Brighella, Colombine, Scaramouche et tant d’autres se rencontraient, s’apostrophaient et faisaient leur comédie sur la place

Le déguisement traditionnel est la « bauta » (un masque blanc, prononcez la Baouta,) comprenant le « tabarro » (une longue cape noire, la « larva » et le tricorne, ou encore le masque d’Arlequin (son habit est coloré à losanges : au XVIe siècle, loin d’être élégant, l’habit était simplement rapiécé pour figurer les haillons d’un mendiant).

La « moretta » est un masque porté par les femmes, ovale, de velours noir complété de voilette et avec un petit chapeau à larges bords. Le « domino »  un manteau long, avec une capuche qui couvre le visage.

carnaval de Venise

 

***

Carnaval


(…)Venise pour le bal s’habille.
De paillettes tout étoilé,
Scintille, fourmille et babille
Le carnaval bariolé.

Arlequin, nègre par son masque,
Serpent par ses mille couleurs,
Rosse d’une note fantasque
Cassandre son souffre-douleurs.

Battant de l’aile avec sa manche,
Comme un pingouin sur un écueil,
Le blanc Pierrot, par une blanche,
Passe la tête et cligne l’œil.

Le Docteur bolonais rabâche
Avec la basse aux sons traînés ;
Polichinelle, qui se fâche,
Se trouve une croche pour nez.

Heurtant Trivelin qui se mouche
Avec un trille extravagant,
À Colombine Scaramouche
Rend son éventail ou son gant.

Sur une cadence se glisse
Un domino, ne laissant voir
Qu’un malin regard en coulisse
Aux paupières de satin noir.

Ah ! fine barbe de dentelle,
Que fait voler un souffle pur,
Cet arpège m’a dit : « C’est elle ! »
Malgré tes réseaux, j’en suis sûr,

Et j’ai reconnu, rose et fraîche,
Sous l’affreux profil de carton,
Sa lèvre au fin duvet de pêche
Et la mouche de son menton.(…)

Théophile Gautier   

Émaux et Camées  Variations sur le Carnaval de Venise

Carnaval de Venise

Reportage sur les six jours du carnaval de Venise…

… celui de la renaissance, en 1980 !

Groupe de mimes faisant le spectacle dans les rues puis sur la place San Marco, défilé des fanfares du carnaval en costumes d’époque, danses folkloriques sur podium dressé au milieu de la place, toro de fuego, gens déguisés dansant dans les rues, gondoles sur le grand canal, coucher ou lever de soleil sur la lagune.

Telle est la présentation du reportage de Claude Brovelli qui était passé sur TF1, le mardi 19 février 1980, pendant le journal de 13 Heures, présenté par Yves Mourousi.

Le carnaval de Venise a complètement disparu pendant le XXème siècle, de la période fasciste jusqu’en 1980.

Complètement disparu?

Non. Pas tout à fait. Il a subsisté dans la mémoire collective, et plus particulièrement dans la mémoire des Vénitiens. Il a repris vie à l’occasion de la mise en place d’une biennale de théâtre, au début des années 1980. Cette biennale se déroulait à l’intérieur, et voulait se calquer sur la biennale du festival d’art moderne, internationalement connu. À ce moment-là, des petits groupes d’amateurs, et de commedia dell’arte ont profité de l’occasion pour sortir et faire du théâtre de rue. Ce fut l’étincelle et en quelques années, il y a eu une flambée d’enthousiasme chez les Vénitiens. La résurrection du carnaval de Venise a été spontanée, ce n’est pas du tout une fabrication de l’office du tourisme.

Mais, en dépit des apparences communes, que de différences entre le carnaval du XVIème dispositif-clé dans une vie institutionnelle vénitienne alors à l’équilibre, le carnaval démesuré de six mois de la fin du XVIIIème qui tente de conjurer l’angoisse du déclin et le projet d’abord touristique et culturel d’aujourd’hui !

Mais ne boudons pas notre plaisir. C’est un prodige de plus de la Miraculissime que d’avoir pu réveiller son carnaval en 1980.

Et faisons amende honorable. Si le carnaval est maintenant dissocié des libertés politiques de Venise, c’est que Bonaparte, en 1797, a aboli la Sérénissime. Il a brûlé les ornements du Bucentaure, la magnifique galère-emblème du doge, récupéré l’or et transformé la coque en canonnière. A ce propos, un convoi exceptionnel porteur de bois de grume est parti ce printemps de Dordogne pour rejoindre l’Arsenal de Venise où va commencer la reconstruction de ce bateau légendaire. Juste retour des choses comme des femmes et des hommes à Venise en cette période.

Demain, vous serez-là ?

Carnaval de Venise 2014

Le Carnaval de Venise 2014 commence demain pour les touristes venus du monde entier !

Déjà, cette semaine, pourtant très calme, on a vu, de-ci, de-là, dans les rues, des groupes de vénitiens en costumes, qui vont ou qui reviennent des répétitions et des derniers filages.

Pour ce Carnaval de Venise 2014, nous allons vous proposer deux rendez-vous spécifiques quotidiens pour vous parler de l’actualité du Carnaval de Venise 2014. Que nos lecteurs inconditionnels amateurs de nos articles sur l’histoire méconnue de Venise ne se lamentent pas !

A minuit tous les jours, et ce pendant les dix jours que va durer la Carnaval de Venise, nous vous conterons l’histoire de cet évènement inséparable de la vie vénitienne, depuis ses origines médiévales, dès demain, pour terminer, le 4 mars sur une étude sur le Carnaval du XXIème siècle.

Le premier rendez-vous d’actualité, sera ici, sur le blog, chaque matin à deux heures précises (2:00 heures), nous ferons un rappel du programme de la journée et des évènements que vous pourrez noter sur votre carnet de carnavalier.  A ne pas manquer pour avoir les dernier rendez-vous, les fêtes improvisées et les derniers secrets de Venise.

Chaque matin, nous vous donnerons entres autres choses : la météo détaillée de la journée, les horaires et coefficients de marées ainsi que les risques d’acqua alta, les informations utiles, nécessaire ou indispensables pour passer une belle et bonne journée au Carnaval de Venise 2014.

Le second rendez-vous de la journée sera sur notre page Facebook Olia & Klod venexiani en fin de journée, vers 20:00 heures ou 21:00 heures, pour la mise en ligne des photos et potins du jour.

Et puis, pendant tout le Carnaval de Venise, nous vous conseillons de rester attentifs à notre compte Twitter, @Olia_i_Klod… car c’est par ce canal que nous vous communiquerons nos informations exclusives, parfois en direct, et les premières photos de certains évènements.

Ce soir, à 19:30 heures, dans le cadre du projet Un clown sur le divan, vous pourrez assister à la conférence spectacle « La maschera più piccola del mondo: Il naso rosso » qui sera proposée au Teatro della Murata, via G. Bruno à Mestre (entrée libre).

Ce sera l’occasion de découvrir avec Ted Keijser, le travail sur le clown, le montage des numéros, la construction d’une histoire, le rythme, la musique, les objets, et par dessus tout, de parler de lui, le clown, qui n’est pas un personnage récité, mais bel et bien un être humain extraordinaire.

Conferenza spettacolo "La maschera più piccola del mondo: Il naso rosso"

Programme du Vendredi 21 février

15:00 – 19:00 h Patinage sur glace – tous les jours du 7 décembre au 4 mars, campo San Polo
15:00 – 19:00 h Patinage sur glace – tous les jours du 7 décembre au 4 mars, piazza Ferretto, Mestre
11:30 h Déjeuner avec le comte et la comtesse, palazzo Tiepolo Passi (150,00 €uros)
18:00 h Chanteurs d’opéra, palazzo delle Prigioni (28,00 €uros)
18:00 h Soul Riot, hip hop party au F30 restaurant pizza, Gare S. Lucia
19:00 h La Traviata, dirigée par Diego Matheuz au Teatro La Fenice
19:00 h Venezia Tout simplement le meilleur spectacle en ville au Teatro San Gallo (51,00 €uros)
19:00 Bongusto Carnival puis University House DJ, campo Santa Margerita (org. Venetiae Alumni – Wahwahclub – Marciano e Pier Dickens Inn)
19:30 h Conférence spectacle La maschera più piccola del mondo: Il naso rosso, au Teatro della Murata (Mestre)
20:30 h Interpreti Veneziani: Concerts Musique Classique à Venise, église San Vidal (26,00 €uros)
20:30 h Carnival Grand Ball, palazzo Tiepolo Passi (490,00 €uros)
20:30 h Musica a Palazzo : Rigoletto, palazzo Barbarigo-Minotto (64,00 €uros)
20:30 h Il discorso del re, Teatro Goldoni
21:00 h Venzia e il Carnevale, par Venezia Rivelata, au Telecom Italia Future Centre
21:00 h Collegium Ducale : Vivaldi & Baroque, palazzo delle Prigioni (28,00 €uros)

Chaque matin, nous vous proposerons, durant toute la durée du Carnaval, les prévisions météo de la journée. depuis quelques semaines nous avons observé plusieurs sites, et choisi les plus fiables. En ce moment, les prévisions changent assez vite, aussi nous n’établirons nos propres prévisions qu’au dernier moment, pour vous fournir les informations les plus proches de la réalité.

La météo à Venise, du 21 février 2014 :

Temps incertain aujourd’hui… découvrez la météo de Venise en détail :

Meteo Venise 21 02 2014

Les marées à Venise pour le 21 février 2014 :

ICPeSM

Rien de particulier à signaler sinon une eau particulièrement basse qui laissera visible certaines parties des bâtiments et certains canaux souterrains habituellement cachés.

21/02/2014      02:05 h    marée haute : 75 cm
21/02/2014      09:00 h    marée basse : 20 cm
21/02/2014      14:45 h    marée haute : 45 cm
21/02/2014      19:50 h    marée basse : 25 cm

Rappel :

Code Rouge marée haute exceptionnelle> = 140
Code Orange marée très forte 110 ÷ 139
Code Jaune marée forte 80 ÷ 109
Code Vert marée normale -50 ÷ +79
Code Noir marée en dessous de la normale -90 ÷ -51
Code Bleu marée basse exceptionnelle <-90

.

La fête vénitienne sur l’eau

Pour les vénitiens le Carnaval commence aujourd’hui, avec, dans l’après-midi la marche des zombis alors que la marche nordique a déjà débuté.

Nous avons surpris ce matin les marcheurs en costume et masques de la Nordic Walk dans le vaporetto :

NWV2014

Mais pour beaucoup de vénitiens, la véritable fête de Carnaval va débuter ce soir, à 18:00 heures avec les premières animations le long du canal de Cannaregio.

A 19:00 heures, Davide Rampello, directeur artistique du Carnaval de Venise, prendra la tête d’un cortège où il sera entouré des représentants de l’association des Amici del Carnevale et de l’Association Internazionale per il Carnevale di Venezia, cortège animé par la fanfare Berimbau, entre le ponte delle Guglie et le ponte Tre Archi.

Puis, les créatures marines vont s’approprier le canal de Cannaregio pour un grand spectacle « La Battaglia delle due Bestie Musicanti« . De mystérieuses créatures de la mer, flottant sur l’eau et évoquant les grands défis de la mythologie, a grands coups de percussions dont l’écho résonnera de rive en rive, se choquant avec les rythmes musicaux des fanfares dans une grande bataille de notes.

Nous avons même découvert, dans son antre cachée au fin fond de l’Arsenale l’un des deux monstres marins que les vénitiens pourront découvrir ce soir pendant le spectacle.

MM

Avec les fanfares Berimbau, Funkasin et I Carichi.
Mis en scène par Emanuele Pasqualini.
Avec la participation des Associations Amici del Carnevale et Ass. Internazionale per il Carnevale di Venezia.

Ore 18.30: inizio animazione lungo le rive
Ore 19.00: spettacolo « La Battaglia delle due Bestie Musicanti »

Fête vénitienne sur l'eauDécouvrez tout le programme du Carnaval

Il Gran Teatro di Venezia sur la Piazza San Marco

Vers 1717, Andrea Zucchi offrait à la postérité un ouvrage remarquable orné de 57 gravures en pleine page qui nous montrent la vie vénitienne du XVIIIème siècle.

Andrea Zucchi (Venezia, 1679 - Dresdà, 1740) : Raccolta di tavole per Il gran teatro di Venezia.

Cet ouvrage, dont le titre est Il gran teatro di Venezia ovvero raccolta delle principali vedute e pitture (Le Grand Théâtre de Venise ou la collecte des vues principales, édité par Domenico Lovisa au Rialto) est principalement l’œuvre de ce graveur,  mais également de Carlo Zucchi, Vasconi, Rossetti sur des dessins de Carlevaris, Tiepolo, Manaigo, Valeriani, Zucchero…

Andrea Zucchi (Venezia, 1679 - Dresdà, 1740) : Raccolta di tavole per Il gran teatro di Venezia.

Ci dessous, nous pouvons voir la piazza San Marco, envahie par les masques et la foule le dernier jour de Carnaval, au début du XVIIIème siècle, alors que cette fête traditionnelle était à son apogée.

Andrea Zucchi (Venezia, 1679 - Dresdà, 1740) : Raccolta di tavole per Il gran teatro di Venezia.

On constate sur cette gravure que le Carnaval historique de Venise ne souffrait d’aucune construction hideuse sur la piazza elle même. Le Gran Teatro était la vie à Venise à cette époque, et les constructions éphémères prévues pour le Carnaval étaient construites uniquement sur la piazzetta, lieu de toutes les festivités vénitiennes…

Avec la marchandisation du Carnaval et sa privatisation au profit d’intérêts particuliers, la piazza est devenu un espace qui n’est plus dédié à la fête populaire… ce qui est d’autant plus dommage que cette année, visiblement, les soirées se feront à l’Arsenale, et que cette grande structure tant décriée, tant par les vénitiens que par les touristes ne servira plus à grand chose d’avouable.

Gran Teatro di Piazza San Marco

La maschera la plus belle

La compétition tant attendue pendant le Carnaval de Venise est de retour sur la scène du Grand Théâtre de la piazza San Marco.

Vadim à Venise

Un défilé de costumes, masques et perruques sur la grande scène, ou les candidats se confronteront dans une compétition jugée par les spectateurs.

En effet, ce seront les spectateurs, dans le public, qui chaque jour décideront qui sera mis « hors-jeu » et qui continuera la compétition, jusqu’à décider du vainqueur du jour qui sera récompensé par un prix de valeur remis quotidiennement.

Vous pouvez participer tous les jours du 22 février au 4 mars, lors d’un des deux rendez-vous quotidiens, le matin à 11:00 heures et l’après-midi à 15:00 heures.

Du jeudi 27 février au dimanche 2 mars, ce seront alors les délections pour la Grande Finale du concours du plus beau masque.

Daria et Platon au Carnaval de Venise

Finale qui se déroulera le dimanche 2 mars dans l’après-midi et qui ne sera accessible qu’aux candidats préalablement sélectionnés. Si vous souhaitez participer au concours, vous pouvez même vous inscrire à l’avance, il suffit de télécharger le bulletin d’inscription et de l’envoyer à l’adresse e-mail indiquée dessus.

Pour le public, c’est une occasion de voir défiler devant eux, dans le bruit et la fureur semblables à une émissions de la TV berlusconienne, des masques et des costumes venus du monde entier.

En outre, un café chaud sera offert à tout le public.

Daria et Platon au Carnaval de Venise

Vous pouvez revivre grâce à nos reportages les grands moments du concours de l’an dernier, avec notre ami Vadim, ou la jolie russe Daria avec son fils Platon et la gagnante du concours 2013, Anna, qui a ensuite visité une verrerie de Murano en VIP.

“Alla Ricerca del Tempo Perduto", realizzato da Anna Marconi di Senigallia

The Grand Theatre in St Mark’s Square is the big stage set up from February, the 22nd, until March, the 4th on the occasion of the Venice Carnival 2014. Every morning, from 11.00am, and afternoon, from 03.00pm, a wide programme of shows, parades, concerts will take place on the Grand Theatre.

 The Best Masked Costume Contest, every morning and afternon, is the most beautiful masked costume parade of the Venice Carnival. The competitors parade on stage, defying each other by fantasy break and costumes, masks and wigs, feathers and caps.

“Alla Ricerca del Tempo Perduto", realizzato da Anna Marconi di Senigallia

During the parades, street artists, masked groups and traditional dancers will perform on stage of the Grand Theatre, making the daily contest full of emotions, colors and surprise!

 For the audience of the Grand Theatre an espresso will be served.

Do you wanto to parade on the Grand Theatre with your masked costume? Download the form, fill it and send it to the e-mail on the form.

maschera più bella

Gran Teatro di Piazza San Marco

Vivi il carnevale da assoluto protagonista.
Prenota ora il tuo posto al Gran Teatro di Piazza San Marco

Les réservation pour les places VIP au sein de l’espace privilégié de la piazza San Marco sont ouvertes.

Il GRAN TEATRO DI PIAZZA SAN MARCO è il cuore del Carnevale Prenota il tuo posto nel PARTERRE o nei PALCHI per UN CARNEVALE DA PROTAGONISTA!

Chaque jour, à l’heure du déjeuner et à celle du diner, les loges du Grand Théâtre seront transformées en restaurant « exclusive » avec 4 menus différents proposés. Nous vous en reparlerons plus longuement.

Pour réservez dès à présent, suivez ce lien, ou attendez notre article détaillé à paraître prochainement, dès que nous aurons toutes les informations précises.

Dès à présent, vous pouvez réserver des packs spéciaux à prix réduit de 50% (cliquez sur l’image ci-dessous pour en savoir plus).

Il Gran Teatro di Piazza San Marco è organizzato da

Expo Venice s.p.a. – Dorsoduro 1648 – Salizzada San Baseggio, 30135 Venezia
C.F. e P.I. 03435520279 REA 308315 – Cap. soc. € 1.000.000,00 i.v

Le smerdariol

Nous ne saurons jamais si c’est une histoire véritable, ou si elle est née de l’imagination de quelques facétieux de la belle époque au temps du Carnaval de Venise, mais de nombreux anciens nous l’ont confirmée.

Toujours est-il que nous allons vous la narrer telle qu’elle nous a été racontée.

Mer

Il existait autrefois à Venise un ou plusieurs hommes qui avaient une fonction bien particulière, surtout, paraît-il pendant les périodes de Carnaval.

Cet homme, coiffé d’un grand chapeau, portait un grand tabaro noir et deux seaux, et à la nuit se munissait d’un lumignon rouge. Le tabaro, nous le rappelons est cette grande cape que l’on porte beaucoup à Venise lors du Carnaval, et qui était un vêtement très courant à Venise du XVIIème au XVIIIème siècle.

Inlassablement il parcourait, ainsi équipé de sa cape et de son seau, les calli et les campi de la Sérénissime pour servir les dames indisposées par un urgent besoin corporel.

Vous aurez deviné de quoi il s’agit, le monsieur était des toilettes ambulantes pour dames. La personne se tenait au dessus du seau et la grande cape permettait de préserver sa dignité pendant qu’elle se soulageait. Une façon pour ce(s) brave(s) homme(s) de continuer à vivre sans mendier et garder sa propre dignité.

Une fois soulagée, la dame se voyait présenter la pessetta, un torchon pour la toilette. Il était probablement appelé ainsi car c’est à ce moment que le smerdariol réclamait son dû : 3 sous sans le torchon, 5 avec mais 10 sous pour un torchon propre.

A l’époque, le papier toilette n’existait pas. Dans chaque lieu d’aisance était pendu un torchon nommé Leopardo (on vous laisse le soin d’imaginer pourquoi).

Ce n’est peut-être pas une légende, car, à Toulouse, il existait également des porteurs de seaux des rues, où chacun pouvait se soulager, au XVIème siècle. Le produit de la récolte était ensuite vendu aux tisserands qui s’en servaient lors de la coloration des tissus en bleu pastel, la couleur étant fixé par l’azote de l’urée.

La présence de smerdarioli à Venise dans les XVI, XVII ou XVIII ème siècles ne nous semble donc pas incongrue. Il paraît même qu’on en a vu à Venise jusqu’à la première guerre mondiale.

Et d’ailleurs, quand on voit (et quand on sent) les calli de Venise en plein été ou plus encore pendant le carnaval, on se dit qu’il est bien dommage que ce métier ait disparu.

Merdasser

Maurizio Bastianetto, pendant les années 1980, a voulu faire revivre ce personnage sous un aspect carnavalesque dans les théâtres de rue d’abord, puis, vers l’an 2000, dans de vrais théâtres, en le présentant dans un monologue ayant pour titre Naturalia non sunt turpia ou l’Histoire de la Médecine racontée par un Merdassier. Pour ce faire, il eut recours à la mémoire de quelques vieux vénitiens. Il reconstruit ainsi les faits qui ont donné matière à une série de gags très drôles.

Nous lui avons emprunté les images qui illustrent cet article.

Vous pouvez voir des photos du spectacle sur son site : Merdasser

Carnaval à la découverte de Venise

Le carnaval de Venise 2013 à débuté samedi soir, par un magique spectacle aquatique, entre l’encre noire du canal de Cannaregio, et la lune, pleine comme un phare géant. Cette prestation qui a vraiment bluffé les vénitiens qui ne s’attendaient pas à une telle poésie était l’œuvre d’une compagnie française.

Dimanche, plus de deux cent rameurs ont animé une fête sur l’eau fort colorée et réussie, qui, après le svollo della Pantanega, c’est prolongée par le traditionnel banquet gastronomique.

Retrouvez toutes les photos et vidéos dans le Forum Venezia : Carnaval de Venise 2013, c’est parti !

Carnaval de Venise 2013 – Photo Steve Eggleton

***

Plusieurs initiatives vous permettent de découvrir Venise, de manière un peu plus originale qu’en suivant des guides, bras levés, parapluie coloré en l’air, parlant dans un micro et ne s’intéressant pas aux « clients » qui suivent.

A Venise, à partir du milieu du XVe siècle, les nobles et les riches ont été précédées par un domestique équipé d’une lanterne appelé « Codega », afin de les éclairer la nuit dans les ruelles et de leur raconter des anecdotes et des histoires.

Secrets de Venise

Il nuovo spettacolo teatrale itinerante del Carnevale 2013: "Segreti a Venezia"

Les acteurs de la Compagnia teatrale Pantakin, vous guideront à travers le labyrinthe de mystère de la ville lagunaire. Un saut dans le temps qui vous incitera à être les acteurs d’une scène en mouvement, au cœur de la vie de la Sérénissime et de son Carnaval.
Les visiteurs seront escortés par leur Codega en des lieux de Venise, inhabituels et secrets, tels que racontés par l’écrivain Alberto Toso Fei à savoir quelques faits intéressants de l’histoire de la vie et tous les jours de la Sérénissime, faites de grands hommes et de petits événements. Il sera montré qu’un jour le diable est sorti du mur d’un bâtiment, et que le trou est encore visible aujourd’hui, et que les vénitiens ont eu leur propre langue de la séduction, c’est devenu une partie intégrante de la la vie des Vénitiens, au point que les religieuses et les prêtres ne dédaignait pas de s’y laisser prendre, mais vous pourrez aussi rencontrer Giacomo Casanova, Cecilia Zen Tron, le spectre de la Levantine et une Vierge très spéciale …

DATES ET HEURES
Samedi 02.02, dimanche 02.03, vendredi, 8/2, samedi 02.09, le dimanche 10/2 et mardi 12/2 à 11h00, 14h30 et 16h30.
Les spectacles ont lieu en italien, en anglais et en français.
Lieu de départ: Les billets sont à acheter Piazza San Marco
Durée: 1 heure

PRIX
Adultes € 29,00
Réduit € 15,00 pour les enfants âgés de 12 à 18 ans
Gratuit pour les moins de 12 ans
Réservez votre billet en ligne et économisez 5,00 € par personne de frais de réservation, ou soumettre une demande au bureau de réservation booking@oltrex.it

Pour plus d’informations: Tel +39 041 3090077

Chasse au trésor dans Venise

Giardino Palazzo Nani Bernardo

L’autre Venise organise, pendant le carnaval 2013, une chasse au trésor à Venise: une analyse minutieuse des rues, des places et des énigmes pour découvrir Venise en vous amusant.

Il y aura des départs en groupes, en couples ou individuel sur la base des inscriptions et des échanges surplace. Introduction et explication de l’itinéraire en français, anglais, allemand, italien.
Le temps de trajet d’environ une heure. A la fin les trois premiers lauréats seront récompensés avec des objets typiquement vénitiens. Réception avec boissons à la cérémonie de clôture, dans les salons du premier étage de l’immeuble.
Age des participants: tous.
Costumes et masques sont les bienvenus. Prix 60,00 €uros, réservation obligatoire.

– 15,00 réunion, la composition des groupes, des cartes de répartition, l’explication du règlement, des informations sur l’état d’avancement de la partie. Lieu: Palazzo Nani Bernardo, accés à partir du Grand Canal en bateau ou en taxi, ou par voie terrestre à partir de la Calle Bernardo.
15:30 départ.
17h00: retour des participants, contrôle des réponses et récompenses pour le top 3.
Suivi d’un cocktail dans les salons à l’étage principal.

Après la chasse au trésor, vous pourrez assister à un bal masqué ou un dîner privé dans une maison vénitienne (demander des informations complémentaires pour les tarifs de ces prestations qui sont à part de la course).

Inscriptions : samedi, Février 9 2013 à 15:00 heures,  dans le Palazzo Nani Bernardo,
Quartier de Dorsoduro très près dela  Ca ‘Rezzonico.

Pour informations et réservations: info@laltravenezia.it

Altana veneziana

La brigade financière s’attaque au problème du logement à Venise

Guardia di Finanza

Descente des militaires de la brigade financière (Guardia di Finanza) dès le mois d’octobre dans les bureaux de la Comune, l’Edilizia convenzionata et l’Edilizia privata au campo Manin, à l’Urbanistica.

Pendant près de six heures, une douzaine de militaires diligentés par le procureur ont  interrogé les fonctionnaires et emmené trois grandes boîtes de documents des bureaux du campo Manin.

Une saisie de documents avait déjà été réalisée il y a quelque temps à l’occasion d’enquête sur la corruption autour des bâtiment privés, les enquêteurs étant dotés de droits spécifiques pour effectuer un contrôle sur les contributions et les changement d’utilisation prévue de certains immeubles à Venise. Ces recherches sont encore en cours.

Entre autres choses, sont dans le collimateur de policiers des finances, les propriétaires privés qui louent des appartements aux touristes sans déclarer entièrement les revenus de cette activité qui doit faire l’objet d’une déclaration spécifique.

En décembre,ce sont les Bed & Breakfeast qui ont fait l’objet d’une descente. Plusieurs propriétaires on vu leur établissement fermé, car les déclarations ne correspondaient pas à l’activité réelle.

Pendant la période de carnevale, les gendarmes italiens spécialisés dans la traque financière ont prévenus : loueurs et commerces seront sous haute surveillance, les étranger qui loueront des logements sans contrat, paieront en espèces, donc, en toute connaissance de cause de la fraude, seront poursuivis et passibles de condamnations.

Exposition Roumanie : Costumes et masques populaires et de cérémonie

L’Institut Roumain de la Culture à Venise avec le soutien du Musée-village National « Dimitrie Gusti » de Bucarest en collaboration avec la Scuola Grande di San Teodoro organise l’exposition « Costumi e maschere popolari da cerimonia » du lundi 3 au mardi 12 février, à la Suala Grande di S. Teodoro (S. Marco, 4810, 30124, VeneziaTéléphone :+39 041 528 7227).

Previous Older Entries

Tous les articles des derniers mois…