Le gardien de Venise

Il est probablement celui qui jouit, à Venise, d’une des plus belles vues.

Depuis 1941 il est « le Gardien de Venise » posté sur la lagune nord.

Depuis son poste d’observation privilégié, il ne manque aucun atterrissage d’avion. Aucun mouvement sur l’aéroport Marco Polo ne peut échapper à sa vigilance.

Tous les touristes, sans exception, qu’ils arrivent par la route, par train ou par les airs passent devant notre « Gardien de Venise » sans qu’ils s’en doutent le moins du monde. Voir sans être vu est un sport à Venise, et Alfredo est tellement discret que personne, à part nous, ne saurait remarquer sa présence permanente.

Chaque touriste qui se rends à Murano, à Burano passe devant lui sans le remarquer. Mais qui donc remarquerait la présence d’Alfredo Bacchini ?

Vous aussi, désormais, vous ferrez attention à sa présence, lorsque vous passerez devant lui, en vaporetto. Il est même probable que désormais, comme nous, vous penserez à saluer désormais le solitaire gardien de la lagune nord qui veille sur la Sérénissime pour l’Eternité.

En effet, il est des destins exceptionnels, à Venise, qui ne sont pas forcément fait d’héroïsme. C’est peut-être tout simplement le hasard qui à fait que la tombe d’Alfredo Bacchini, qui surplombe le mur du cimetière de San Michele lui a donné le meilleur poste d’observation qui puisse être, et cela depuis 1941 et pour l’Éternité !

Tous les articles des derniers mois…