Le premier doge mort au combat

Pietro Candiano est le successeur de Giovanni II Participazio qui a abdiqué après six années de gouvernement de la République, il est élu par acclamation non du peuple mais par les familles les plus influentes de l’état naissant vers avril 887.

Pietro I Candiano

Jeune et décidé, Pietro Candiano se lance dans une campagne contre la principauté de Paganie, en Dalmatie d’où partent les attaques des pirates narentins vers les côtes du nord de l’Adriatique.

Il est nommé doge depuis cinq mois quand, à la tête d’une flotte de 12 galères, après avoir coulé cinq navires narentins, il prend pied à proximité du port de Makarska s’enfonçant dans les terres. Les narentins et les Esclavons le battent et le tuent dans une bataille rangée le 18 septembre 887. C’est le premier doge à mourir au combat pour la République de Venise, son corps a été retrouvé et enterré dans l’église de Grado.

Les Narentins, grâce à cette victoire, obtiennent un accès plus facile aux côtes italiennes, comme ils reçoivent des tributs de Venise jusqu’en 998, ils accordent aux marchands vénitiens le droit de naviguer sur la mer Adriatique.

Le doge Pietro Candiano est un de ceux qui gouverna la Sérénissime le plus brièvement: à peu près six mois, mais cela fut suffisant pour établir les bases du droit des familles à accéder aux hautes charges.

Doge Pietro Candiano I

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :