13:55 heures, explosion à bord du Rosa Pellegrino

Le Rosa Pelegrino, un pétrolier immatriculé à Naples, appartenant à la compagnie Ciro Pellegrino, est accosté à Marghera, à l’un des quais de la raffinerie Esso, et l’on décharge le pétrole brut et l’essence qu’il transporte.

Soudain, à 13:55 heures, ce 13 septembre 1960, retentit une première explosion.

Un navire en flamme

Le feu embrase rapidement le navire qui contient encore deux mille tonnes de carburants, et successivement, plusieurs explosions sont entendues jusqu’à Venise même.

Plusieurs heures plus tard, avant même que l’incendie soit enfin maîtrisé, on retrouvera le corps carbonisé du commandant de bord, Alessandro Narpete, dans son bureau sur le côté gauche du navire. On retrouvera morts également, à l’arrière du navire, le couple Grupillo, le chef mécanicien et sa femme, qui avait embarqué à Bari pour venir à Venise avec son mari. Ils s’étaient jetés à l’eau pour échapper aux flammes dans le navire, sans savoir que tout autour du navire, la mer recouverte d’huile et de pétrole, était également en feu.

Commandant Alessandro Narpete

Pendant que le corps inanimé du commandant était ramené sur une barge par les Vigili del Fuoco, au loin, le pétrolier continuait de bruler. L’autopsie confirmera plus tard qu’il a été mortellement blessé par la projection de pièces métalliques lors de l’explosion.

14 membres d’équipage seront blessés, recueillis par un autre navire, ils ont été plus ou moins gravement brûlés.

Les pompiers

Ce n’est que vers deux heures du matin que l’incendie sera complètement maitrisé.

Il a fini de bruler

L’armateur napolitain Ciro Pellegrino, lors de l’enquête menée par les officiers de la Capitainerie du port, se dégagea de sa responsabilité sur les victimes décédées. De plus, après avoir compris que le montant des dommages serait supérieur aux deux-tiers de le totalité de la valeur du navire et de sa cargaison, il décidera l’abandon pur et simple du navire.
Les deux enquêtes (judiciaire et technique des Affaires maritimes) concluront à une explosion d’origine inconnue, probablement une étincelle, sans savoir si elle se serait produite à terre ou a bord, qui aurait fait exploser le mélange gazeux composé des émanations d’essence et d’hydrogène de l’air.

L'armateur napolitain Ciro Pellegrino

Une partie de la cargaison, qui n’avait pas brulée, fut transférée dans les jours qui suivirent. Toutefois, l’incendie et les dispersions de divers carburants provoquèrent de graves dommages à l’éco-système de la lagune. Mais, à l’époque, on ne s’en préoccupa guère, privilégiant l’outil de travail et les emplois, c’est à dire les dégâts causés aux installations pétrolières de la compagnie Esso.

Rosa Pellegrina

Un cortège funèbre et une oraison du Cardinal Urbani rendirent un dernier hommage aux victimes à San Lorenzo.

Cortège funèbre

Le Cardinal et Patriarche de Venise, invita tous les membres de l’assemblée, où se pressaient tous les responsables du port, des Affaires maritimes, mais aussi de la compagnie Esso, à prendre exemple sur le professionnalisme des victimes. Puis, une fois que l’absolution de l’Église eût été donnée, on s’empressa d’enterrer les dépouilles et les enquêtes.

Sous le coup de l’émotion, tout les responsables politiques voulurent conjurer le sort, et éviter l’embrasement d’un pétrolier dans le bassin devant San Marco pendant la traversée de la lagune (autrefois, les pétroliers empruntaient le même chemin que les paquebots aujourd’hui). Profitant de l’émoi suscité dans la population, ils décidèrent de creuser un nouveau canal…

Merci à Stephanie Dupont pour son aide précieuse !

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. stephanie dupont
    Sep 15, 2015 @ 14:04:37

    ce fut un plaisir !!!!!! merci oliakold.. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :