Le G7 à Venise

Renato Ruggiero nommé Chef de Cabinet de deux ministres des affaires étrangères, a, durant cette période, suivi personnellement les questions européennes et joué un rôle actif dans la décision de l’Italie d’installer des Euromissiles. En tant que représentant personnel du Premier Ministre, il a participé à la préparation de trois sommets économiques des sept pays les plus industrialisés (G7).

La création du G7 constitue une réponse à la crise des relations transatlantiques, après les nombreuses divergences face à la crise du système de Bretton Woods, face au premier choc pétrolier et face au développement de la détente depuis le début des années 1970. Les États-Unis sont ravis de voir Giscard proposer un « directoire politique des démocraties industrialisées » que Pompidou avait refusé.

En 1980, Renato Ruggiero a été chargé des travaux de préparation du sommet économique de Venise.

Arrivée de Helmut Schmidt, chancelier fédéral allemand, 7e depuis la gauche

Le sommet du G7 1980, sixième réunion du G7, réunissait les 12 et 13 juin 1980, les dirigeants des sept pays démocratiques les plus industrialisés, du 22 au 23 juin 1980, sur l’île de San Giorgio Maggiore, dans la ville de Venise.

Arrivée de François-Xavier Ortoli, vice-président de la CCE chargé des Affaires économiques et financières, du Crédit et de l'Investissement et de l'Office statistique, 2e depuis la gauche

Au cours de ce Conseil européen, ce ne sont pas les problèmes proprement communautaires qui ont dominé les débats, mais les questions de politique internationale et, en premier lieu, celles concernant le Proche-Orient. La CCE a transmis une série de communications destinées à faciliter les débats. Elles portaient sur les thèmes suivants: situation économique et sociale de la CEE, problème du chômage, énergie, relations avec les pays industrialisés, relance du dialogue nord-sud.

Hans-Dietrich Genscher, ministre fédéral allemand des Affaires étrangères, à gauche, et Jean François-Poncet, ministre français des Affaires étrangères

On retrouvera les actes de ce sommet ici

Vue générale de la salle de réunion

Vue de la salle de réunion: Margaret Thatcher, Première ministre britannique; Christoph van der Klaauw, ministre néerlandais des Affaires étrangères; Andries van Agt, Premier ministre néerlandais; Gaston Thorn, ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et de la Coopération; Pierre Werner, Premier ministre luxembourgeois; Francesco Cossiga, président du Conseil des ministres italien et président en exercice du Conseil; Emilio Colombo, ministre italien des Affaires étrangères (de gauche à droite)

Vue des délégations: Brian Lenihan, ministre irlandais des Affaires étrangères; Jean François-Poncet, ministre français des Affaires étrangères; Valéry Giscard d'Estaing, président de la République française; Helmut Schmidt, chancelier fédéral allemand; Hans-Dietrich Genscher, ministre fédéral allemand des Affaires étrangères; François-Xavier Ortoli, vice-président de la CCE chargé des Affaires économiques et financières, du Crédit et de l'Investissement et de l'Office statistique (de gauche à droite)

Vue de la salle de réunion: Roy Jenkins, président de la CCE; Anker Jørgensen, Premier ministre danois; Kjeld Olesen, ministre danois des Affaires étrangères; Charles-Ferdinant Nothomb, ministre belge des Affaires étrangères; Wilfried Martens, Premier ministre belge; lord Carrington, ministre britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth; Margaret Thatcher, Première ministre britannique; Christoph van der Klaauw, ministre néerlandais des Affaires étrangères; Andries van Agt, Premier ministre néerlandais; Gaston Thorn, ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et de la Coopération; Pierre Werner, Premier ministre luxembourgeois; Francesco Cossiga, président du Conseil des ministres italien et président en exercice du Conseil (de gauche à droite dans le sense des aiguilles d'une montre)

Conversation entre lord Carrington, ministre britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth; Pierre Werner, Premier ministre luxembourgeois; Margaret Thatcher, Première ministre britannique; Roy Jenkins, président de la CCE; et Emilio Colombo, ministre italien des Affaires étrangères (de gauche à droite)

Les commentaires sont fermés.

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :