Le terrible incendie de la scuola des Laneri

Un terrible incendie détruit la Scuola dei Laneri, près du ponte Marcello aux Tolentini en cette date du 26 mai 1620.

Le patricien Nicolò Malipiero est tué par l’effondrement d’un mur.

La Scuola dell’ arte dei Laneri fut entièrement finie de reconstruire en 1633.

Dans un document jusqu’alors inédit daté de 1767, retrouvé dans les archives de l’église San Pantaleon, nous avons retrouvé ceci :

Per l’incendio dell’anno 1620 accaduto che rovinò la Schola dell’arte de Laneri, la quale in tempo di Tomaso q.m. Pietro de Bianchi gastaldo e compagni fu restaurata, nel prospetto della sud.tta si legge le seguente iscrizione :
A laude del Dio Ottimo Grande e della Beata Maria sempre Vergine e di S. Bernardino confessore in honor et anco a consolazion degli confratelli questa scola di Laneri cioè de verghezini, petenadori, scartezini già distrutta l’anno  MDCXX  dal  gran incendio fu restaurata in tempo di M. Tomaso del cq. Piero de Bianchi gastaldo m. Lazaro del cq. Paulin Rancho  Vicario, m. Simon de Mattio Fanzoli Scrivano m. Valentin del cq. Paolo di Mazi m. Andrea del cq. Vincenzo Forner m. Paolo   del  cq. Zuan Piero Casizi tutti tre sindici con gli suoi compagni della detta scola et arte”.

On peut, sans le moindre doute, attribuer la reconstruction à Baldassarre Longhena qui a mené conjointement ces travaux avec ceux de la construction de Notre Dame de la Salute.

Cette confraternité des artisans et commerçants de la laine avait été fondée le 3 mars 1298. Elle fut supprimée par Bonaparte en 1806, et les œuvres qu’elle abritait et sa décoration, pillées et dispersées.

La Prédication de San Stefano, œuvre de Vittore Carpaccio, est de nos jours au Musée du Louvre.

 Vittore Carpaccio - Prédication de San Stefano

Les commentaires sont fermés.

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :