L’incostanza schernita

C’est à l’occasion de la Foire de l’Ascension, qu’est programmé pour la première fois au théâtre San Samuelle, appartenant à la famille Grimani, ce drame comique pastoral en trois actes, dont la musique est signée par Tommaso Albinoni, sur un livret de Vicenzo Cassani.

La première est donnée le 21 mai 1727, en l’honneur de Clement Augustus, prince de Bavière, archevêque de Cologne, électeur de l’archichancellerie pour l’Italie, fils de Maximilien II Emanuel et de Theresa Kunegunda Sobieska.

L'incostanza Schernita

Originaire des Marches, Domenico Annibali fait partie des jeunes apprentis chanteurs repérés par l’ambassadeur de Saxe à Venise et choisis avec soin en collaboration avec le maestro Lotti : tout comme Casimiro Pignotti, Rocchetti et Bindi, celui que l’on nomme désormais Domenichino bénéficie d’une excellente éducation musicale payée par l’électeur de Saxe, dès 1725. Cette formation le mène à Bologne auprès d’Antonio Maria Bernacchi, lui aussi célèbre castrat de son temps.

Domenico Annibali

A Venise, il chante dans L’Incostanza schernita d’Albinoni avec Fabri, la Gasparini et Antonio Pasi, et l’œuvre fut accueillie par des applaudissements nourris.

Il semble que dès le début, Antonio Conti avait prévu « une femme dont une telle estime de soi ne s’était jamais vue… célèbre pour sa beauté et pour ses coquetteries. » Des références ultérieure suggèrent que cette chanteuse pouvait être Giovanna Gasparini.

Giovanna Gasparini

Dans les dédicaces, Cassani s’était plaint d’avoir été forcé à réorganiser des parties entières, couper des scènes complètes, jeter les meilleurs airs et faire d’autre compromis à cause du manque de temps dû à la brièveté des nuits de printemps.

Il explique que la cause principale est qu’il doit laisser du temps aux intermèdes, ballets et chœurs et d’autres, dont les souhaits de la chanteuse et la musique elle-même. Bref, son œuvre originale (aujourd’hui perdue) a succombé à une « noble décoration d’une saison populaire« , et il déplore le fait que, toutes ces circonstances on transformé son travail en une « fantaisie stérile. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :