Mariage à la Ca’ Foscari

Dans l’après-midi du 2 mai 1513 on célèbre en grandes pompes à la Ca’ Foscari le mariage entre Federico di Nicolò Foscari, de la branche de San Pantalon, et de Cecilia Venier, fille de Giovanni Venier.

A cette fastueuse cérémonie, participent également les Oratori du Pape Léon X, le roi d’Espagne, Charles Quint qui n’est pas encore réellement roi (il le sera 3 ans plus tard), mais qui règne en lieu et place de sa mère, Jeanne Ière la Folle et le roi de Hongrie Ladislas VIII Jagellon, gendre d’Albert Ier.

Federico (Ferigo) Foscari est le petit fils du doge Francesco Foscari, sa mère, une Caterina Corner de la branche dite de Piscopia. Il est connu dans la ville, car, dans sa jeunesse, il faisait partie d’une compagnie, dite « della Calza » qui perpétuait certaines traditions vénitiennes. L’apparition sur la scène citadine d’un jeune exubérant, de tempérament joyeux, qui était le petit fils d’un personnage pour qui la mémoire collective avait la forme d’un certain ostracisme, avait attiré l’attention de beaucoup de notables.

Cecilia Venier, la jeune femme qui lui était promise, était bien moins connue. En effet, les jeunes filles de la noblesse n’avaient guère l’occasion, à cette époque, et pendant toute leur jeunesse, d’apparaître en public. Toutefois, son père, Giovanni Veniero était le Chef du Conseil des X, et sa mère, Maria Loredan, une fille du doge Leonardo Loredan (1436 – 1521).

Les mariages, à cette époque, étaient l’occasion de sceller des alliances commerciales et politiques. Les grandes familles vénitiennes se partageaient ainsi fortune et pouvoirs au gré des alliances.

La Ca’ Foscari, à cette époque, n’était pas encore entièrement terminée, et l’on peut lire que les murs de certains corridors n’étaient pas encore recouverts de tissus précieux. Mais, pour palier à cela, la maison avait été décorée de façon grandiose. Depuis les fenêtres, on pouvait admirer une vision unique du Canal Grande, du Rialto à la Carità, qu’aucune autre maison ne pouvait offrir, si l’on en croit Francesco Sansovino. La famille est riche et prestigieuse, les noces ont l’apparat princier.

Federico Foscari et Cecilia Veniser auront (au moins) 4 enfants.

Le fils aîné, Niccolò Foscari, né le 30 mai 1519, épousera Elisabetta Pisani.

Le second fils, Alvise Foscari, né le 15 août 1521, épousera Elisabetta Loredan, nièce du doge Pietro Loredan, en 1567.

Ils eurent également deux filles, dont la première épousera Francesco Nani, et la seconde Girolamo Morosini.

Palazzo Foscari - Coronelli

Les commentaires sont fermés.

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :