Gian Battista Piazzetta

Mort à Venise, le 29 avril 1754, du peintre Giovanni Battista Piazzetta ou Gian Battista Piazzetta, dans sa maison au ponte dei Saloni a San Gregorio.

Paysanne

Après un premier apprentissage à l’atelier de son père Giacomo Piazzetta, sculpteur et graveur sur bois, il passe, à l’atelier du peintre Antonio Molinari en 1697.

Crédité du courant naturaliste vénitien de la fin du XVIIème siècle, avec Antonio Molinari et Antonio Zanchi, il étudie aussi la peinture bolonaise de Giuseppe Maria Crespi, du clair-obscur au chaud luminisme. ce qui lui permet, revenant à Venise vers 1710, de rejoindre le nouveau goût chromatique.

Le sacrifice d'Isaac

Vers 1711, il s’inscrit à la guilde des peintres. Sa notoriété, qui maintenant avait dépassé les frontières vénitiennes, atteint son sommet en 1727 quand il est élu membre de l’Accademia Clementina de Bologne.

Judith

En reconnaissance de ses mérites et de ses qualités didactiques reconnues, il est nommé vers 1750 directeur de l’école du Nu de l’Académie vénitienne, fondée par le Sénat la même année.

La devineresse

Portrait de Giulia Lama

Lindovina

Les commentaires sont fermés.

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :