Le premier vaporetto est français

Le 28 avril 1881, le Regina Margherita est venu de Nantes, où il a été construit, suivi par cinq autres. Ils ont tous longé les côtes, puis emprunté le Canal du Languedoc (Canal du Midi), et ont ensuite fait le tour de la botte italienne en longeant les côtes. Leur arrivée a déclenché un mouvement de protestation chez les gondoliers…

Le premier vaporetto fut baptisé Regina Margherita et assurait la liaison sur le Canal Grande. Après cette première expérience révolutionnaire du Regina Margherita, c’est une société anonyme parisienne nouvellement créée pour l’occasion, la « Compagnie des bateaux omnibus », qui a obtenu la subvention pour poursuivre l’exploitation de la ligne du Canal Grande. Elle ajoutera au Regina Margherita huit autres navires dont elle confiera la construction aux chantiers navals de Rouen. Ces bateaux durent être transportés de Rouen à Venise.

Ce vaporetto désuet, aux sièges en osier sous un auvent blanc, avec une grosse cheminée noire, évoque l’omnibus Madeleine-Bastille.

Les bateaux français ne répondaient pas du tout aux besoins du transport urbain dans un site lacustre comme Venise. En 1890, la concession lui sera retirée au profit de la SVL (Società Veneta Lagunare, « Société vénitienne lagunaire ») qui a prolongé la ligne pour desservir la terre ferme de Mestre.

Regina Margherita

Les commentaires sont fermés.

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :