Le transfert de saint Marc

Deux marchands vénitiens, Bon da Malamocco et Rustego da Torcello enlèvent la dépouille de saint Marc à Alexandrie en Egypte pour la ramener à Venise.

Enlèvement du corps de Saint-Marc

Bon da Malamocco (Metamauco) embarqua avec Angelo Partecipazio, le dixième doge de Venise et Andrea il torcellese dit « Rustico » sur une des galères vénitiennes pour une bataille navale, pendant la guerre, en 810, contre le roi franc d’Italie Pépin le Bref, roi d’Italie. Après ces faits d’armes, il fut nommé officier par le doge.

Puis il s’occupa de ses affaires maritimes, arma un navire, le « San-Nicola », et voyagea en tant que capitaine, pour escorter les marchands vénitiens dans toute la Méditerranée, en particulier vers les routes de l’Est à Alexandrie et Constantinople.

Il était connu par tous comme le seul vénitien aussi expérimenté pour savoir comment naviguer dans l’hiver avec une mer agitée et sans étoiles.

A bord du « San-Nicola » il a gardé son compagnon d’armes, un ancien charpentier, qui est devenu en sa compagnie un marchand prospère, Andrea de Torcello, il devint également son partenaire et le premier officier du navire, avec eux naviguait également un juif, un ancien médecin qui avait combattu avec eux contre les Francs, Elihu ben Mosche.

En Novembre 827, par ordre de Justiniano Partecipazio, le nouveau doge, contrevenant aux ordres de l’empereur byzantin Léon V l’Arménien (813-820), qui interdisait le commerce avec les Arabes, ils se rendirent à Alexandrie avec une mission secrète : voler et ramener à Venise les reliques de l’évangéliste saint Marc.

Les marchands et aventuriers vénitiens réussirent à voler les restes du saint aux Arabes et les ramener grâce à un stratagème. Ils ont cachés les os du saint dans une boîte remplie de porc et de choux. Lorsque les douanier musulmans ont voulu les contrôler, ils se sont exclamé: « Kinzir – Kinzir » (porc, porc), en évitant le contact avec un animal impur.

Le doge Justiniano les récompensa par 100 livres d’argent avec lesquel les deux héros, selon la tradition, ont financé la construction de l’oratoire de l’église de San Marco à Torcello.

Selon certaines sources, le vol des reliques à eu lieu le 31 décembre 827, selon d’autres, le 26 avril 828…

 Le San Nicola

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :