La foudre sur la Tour de l’Horloge

Anonimo sec. XVIII , Veduta di Venezia con la Piazzetta verso la torre dell'Orologio

Nous l’avons souvent évoquée dans le blog, la Tour de l’Horloge est un monument indissociable de Venise, et son histoire est émaillée d’anecdotes, de légendes, mais également d’accidents et de catastrophes.

Depuis qu’elle a été édifiée par l’architecte Mauro Codussi entre 1496 et 1499, les aléas climatiques ne l’ont guère épargnée.

Ainsi, le 23 avril 1745, l’angle de la tour qui surplombe la Piazza San Marco a été en partie détruit par la foudre.

En dégageant les décombres, on releva les corps de quatre malheureux qui avaient leurs boutiques au pied de la tour et qui sont morts ensevelis.

La rapidité avec la quelle les travaux de restauration furent accomplis, sous la direction de Bernardino Zendrini, qui était alors le Soprintendente generale delle acque, fiumi, lagune e porti della Repubblica Veneta, empêchèrent, fort heureusement la ruine complète du bâtiment. Zendrini, génial hydraulicien qui marqua, par ses travaux, l’histoire de Venise, n’en profita guère puisqu’il est mort  un peu plus de deux ans plus tard, le 18 mai 1747.

Carlevaris Luca , Veduta di Venezia con la Piazzetta verso la torre dell'Orologio

Les commentaires sont fermés.

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :