L’Hôpital de San Giovanni Battista

A sa mort, un riche marchand florentin, Ser Orsolino, confia à Ser Giovanni degli Ubbriachi dix mille lires de piccoli veneti pour ériger un hôpital pour les pauvres dédié à Saint Jean-Baptiste.

San Giovanni dei Battuti

Ses dernières volontés ont été transcrites dans un testament rédigé le 8 juin 1337.

Il a vécu à Venise dans la paroisse de Santa Maria Formosa, et a exigé que le patronage de cet hôpital soit confié à ses parents les plus proches.

L’édifice, fut construit, pour des raisons qui ne sont pas connues, sur l’île de Burano, sous le contrôle du Prieur Massimo Belligotti, proche parent du donateur défunt. Le terrain affecté à la construction de l’hôpital était près du lac San Basilio (l’actuelle zone du phare et le la fondamenta dei Battuti) et avait apparemment appartenu à l’église Santa Maria e Donato, bien que sous la compétence de la paroisse de Santo Stefano.

On retient la date du 15 avril 1338, comme celle de la fondation officielle de cet hôpital dont les recteurs ont été confirmés par les évêques de Torcello.

En 1341, le même prieur Belligotti, demanda à l’évêque de Torcello, Giovanni Morosini, l’autorisation de construire un autel dans l’albergo, pour permettre aux personnes accueillies, incapables de se déplacer pour entendre les messes, de pouvoir le faire sur place. Cet autel fut dédié à San Demetrio martire.

A Murano, existait depuis longtemps une confraternité appelée la Fragia dei Battuti, située à proximité, et qui possédait une petite chapelle dédiée à San Vittore martire. Désireux d’accomplir leur mission de charité pour les pauvres, “…ai soliti uffici di pietà e mortificazione…”, la Fragia, par le voix de son tuteur Nicoletto Carrer, a demandé et obtenu la permission de rejoindre l’hôpital le 6 août 1348, avec la bénédiction du prieur des lieux.

Puis, au fil des siècles, l’hôpital devint prospère, on construisit une église et une scuola dont on trouve de nombreuses traces dans l’histoire et les archives, de qui écrire un livre.

Mais de livre nous n’avons trouvé que celui sur les célèbres stèles de l’église de Saint Jean Baptiste :

I Dossali di San Zuanne

Quand à nos sources (nous en avons gardé sous le coude pour plus tard), elle proviennent des archives d’État :

1 « Veneranda Scola grande di San Giovanni Battista di Murano. Villa di Preganziol. Lite contro Giacinto Varisco prior dell’ospital di San Giovanni Battista di Murano », 1543
2 « Scritture sopra la casa a Santa Chiara con il nobil homo Anzolo Badoer », sec. XVI –
3 « Scola di San Giovanni Battista di Muran. Scritture delli Agostini chiamati Barbarighi per la casa confinente in campopicolo », sec. XVI –
4 « Scritture della chiesa di Santo Stefano appartenenti alla Scuola di San Zuanne de battuti », sec. XVI – sec. XVIII, con docc. in copia dal 1458, apr. 30
5 « Conti Ferretti per le case agli Angeli contro li Ferretti », sec. XVII –
6 « Processo contro Domenico Berengo fu guardian e prior », sec. XVII –
7 « Processo del signor Zorzi Avanzago », sec. XVII –
8 « Veneranda Scola di San Giovanni Battista di Muran contro l’eredità del quondam domino Andrea Marinoni per la fabrica d’una casa », sec. XVII, con docc. in copia dal 1466
9 « Per la veneranda Scola di San Giovanni Battista contro heredi quondam Piero Nichetto », sec. XVII – sec. XVIII
10 Atti di conciliazione tra la Scuola di San Giovanni Battista di Murano e due affittuari morosi, 1734 ago 03
11 « Per il signor Giovanni Mazzola nepote del quondam signor Domenico Mazzola prior dell’ospedale di San Giovanni Battista contro il signor Sebastian Berton prior elletto dell’ospedal suddetto per li fruti del presente raccolto di Preganziol », sec. XVIII – , con docc. in copia dal 1337, giu. 14
12 « Per la veneranda Scola di San Giovanni Battista di Muran contro la Scola del Santissimo Sacramento di Santo Steffano di Muran », sec. XVIII – , con docc. in copia dal 1626, set. 28
13 « Corrente per la veneranda Scola di San Giovanni Battista di Murano », sec. XVIII –

Les commentaires sont fermés.

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :