Un ange comme le diable

Nous avons été habitués, depuis plusieurs années, aux errances « artistiques » du Carnaval de Venise, immense bordel digne de la télévision berlusconienne, qui s’affrranchit d’à peu près tout, surtout de l’élégance et du bon goût qui, pourtant, sont supposés être la marque de fabrique du Carnaval de Venise.

Un peu plus de 70.000 personnes se pressent aujourd’hui dans Venise, équipés de bottes et emmitoufles pour un climat sibérien. Manque de chance pour eux, il fait un grand soleil et l’eau est enfin partie… enfin, ils doivent tout de même préférer cela, se saouler dans l’eau eût été plus compliqué… ils peuvent se lâcher et boire plus que de raison : tout va bien.

Les badauds s’attendaient dont à voir apparaître, sur le coup de midi, un personnage angélique vêtu de blanc. Que nenni, cette année, c’est dans le costume d’un petit diablotin que l’on a déguisé la pauvre Marianna Serena, une mestrine de 19 ans, avant de la balancer depuis le haut du campanile de San Marco. dès 11:00 heures ce matin, on nous envoyait des photos inédites sur notre téléphone (quelle idée de nous réveiller ainsi à l’aube !).

Marianna Serena - 007

Marianna Serena - 005

Marianna Serena - 006

Marianna Serena - 004

Marianna Serena - 001

Marianna Serena - 003

Marianna Serena - 002

Hier soir ce fut la première soirée à l’Arsenale, avec un beau spectacle pyrotechnique…

Spectacle Arsenale 0006

Spectacle Arsenale 001

Spectacle Arsenale 0003

Spectacle Arsenale 0002

Spectacle Arsenale 004

Spectacle Arsenale 005

… suivi d’une soirée particulièrement lubrique et débridée.

Soirée Arsenale 002

Soirée Arsenale 001

Soirée Arsenale 003

Soirée Arsenale 004

Les commentaires sont fermés.

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :