Giovanna Maillotte, ou le Triomphe du Beau Sexe

En ce dimanche 2 janvier 1848, en pleine période de Carnaval, est donné au Grand Teatro La Fenice, à 20:00 heures, en seconde partie de Macbeth la première de Giovanna Maillotte.

Giovanna Maillotte

Giovanna Maillotte ou le Triomphe du Beau Sexe (Giovanna Maillotte ovvero il trionfo del bel sesso) est un ballet en cinq actes de Giovanni Galzerani sur un sujet et une chorégraphie de Giovanni Felis.

La distribution est :

Giacomo Rossi, Alessandro Farnese, Prince de Parma et Vice-roi des Flandres
Antonio Caprotti, Conte de Haubordin Gouverneur de la ville de Lilla, et père de …
Marino Legittimo, Ernesto dans le rôle de l’amant de la belle …
Fanny Cerrito, Giovanna Maillotte jeune fille bizzare aux sentiments élevés
Giuseppe Bini, Giacomo Maillotte oncle et tuteur de la jeune fille, proprietaire de l’Osteria dell’Arco
Arturo Saint Leon, Gontiero, un homme rustre, brasseur, cousin et fiancé de Giovanna
Antonio Cecchetti, Van-Prud Capitaine d’une bande de Hurlus
Carlo Fiorese, Responsable de la ville

L’innovation réside dans ce casting qui associe pour la première fois dans le lagune un couple de danseurs célèbres : Fanny Cerito et Arthur Sant-Leon. La saison, commence donc avec ce ballet de Galzerani, avec la maestria du violoniste solo, Giuseppe Tartini.

Fanny Cerrito de son vrai nom Francesca Cerrito naquit le 11 mai 1817 à Naples. Elle commença la danse sous l’égide de l’italien Carlos Blasis. Par la suite, elle continua sa formation avec les français Jules Perrot et Arthur Saint-Léon (qu’elle épousa en 1845 pour se séparer cinq ans plus tard).

Après avoir connu un très grand succès auprès du public londonien, elle fut engagée en 1847 avec Arthur Saint Léon à l’Opéra de Paris. Elle débuta sur la scène parisienne dans la Fille de Marbre en octobre 1847. Avec son époux elle dansa de nombreux ballets qui connurent un certains succès : La fille de marbre (1847), LaVivandière (1848), Ondine, Stella ou les Contrebandiers, Le Violon du diable…

Par la suite elle s’installa à Paris où elle y vécut en toute discrétion. Elle est l’arrière grand-mère de Muriel et Jean-Paul Belmondo.

Fanny Cerrito

Giovanni Galzerani est né à Porto Longone sur l’île d’Elbe, dans une famille riche et distinguée. Il fit des études dans les Sciences Humaines à Gaeta, où son père était le commandant de la place militaire. Puis, jusqu’à l’âge de dix-ans, il fit des études au collège de la Nunziatella, à Naples.

Ce n’est qu’après la mort de son père, en 1806, qu’il abandonna ses études militaires pour se consacrer à la danse, à la chorégraphie et à l’art de la pantomime. C’est à Naples qu’il a rencontré, en 1808 Gaetano Gioia qui a joué à la fois comme mime, et qui restera longtemps son assistant chorégraphe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :