Sul ponte dei nostri ricordi

Petite fille aux pigeons

Ces images constituent la mémoire des Vénitiens qui ont vécu les années d’après-guerre : une réalité en noir et blanc, gravée, sentimentale, émotionnelle.

Travailleuses dans la calle

ab21

AB22

AB23

AB25

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Muriel
    Déc 26, 2014 @ 11:52:22

    J’en avais rêvé dans un de mes précédents commentaires, je reçois cet article comme un cadeau! La vidéo est formidable et les commentaires sont faciles à comprendre pour qui, comme moi, ne parle pas la langue de Dante. Merci!

  2. Tiffani Leon
    Déc 26, 2014 @ 20:44:05

  3. M. Vaudenay
    Déc 27, 2014 @ 06:47:09

    c’est très émouvant. Et les photos si « vraies » que l’on croit voir nos propres photos. Le petit garçon, en premier, me rappelle une photo de mon petit frère au même âge , il a la même tenue et le même sourire, même si, pour mon frère cela se situe entre 1945 et 1950, les photos des femmes en maillot de bain me rappellent une photo de ma mère et de ma tante à peu près à la même époque que celle que vous nous montrez, mais sur les côtes de Vendée. Les photos sont éternelles quand elles représentent la vie de tous les jours des vraies personnes. Merci pour ces photos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :