Pozzo campo della Tana

Campo della Tana

Sur le campo della Tana, il est possible de voir ce puits sur lequel est sculpté un lion, d’un côté, et sur l’autre face des armoiries.

Ce sont les armoiries des familles Badoer, Bembo et Erizzo, auxquelles appartenaient trois visdomini della Tana, des patriciens dotés d’un pouvoir judiciaire, qui contrôlaient le dépôt de chanvre. Ce chanvre qui était ensuite utilisé dans les corderie pour rouler les cordages des navires construits dans l’Arsenale de Venise. C’est pourquoi, entre le campo della Tana et l’Arsenale, il existait autrefois une porte qui est fermée de nos jours.

Tana, était le lieu, sur le fleuve Tanaï (le Don) où le chanvre était acheté.

La famille Badoer est une vieille famille patricienne vénitienne dont la plus ancienne trace connue remonte aux environs de l’an 900, quand le doge Pietro Tribuno concéda au monastère de Santo Stefano di Altino un privilège pour le dédommager des dégâts subis durant l’invasion des hongrois, parmi les signataires, figure un Ursus Badovarius.

Morgano-Stemma

Quelques membres de cette famille ont laissé des traces dans l’histoire :

  • Stefano Badoer, politique et condottiere du XIII siècle ;
  • Donata Badoer (1280-1333/1336), épouse de l’explorateur vénitien Marco Polo ;
  • Bonaventura Badoer Peraga (1332-1389), théologien et cardinal ;
  • Giacomo Badoer (1403-?), politique, auteur du Libro dei conti ;
  • Giovanni Badoer (1465-1535), politique, diplomate et poète;
  • Federico Badoer (1519-1593), écrivain, diplomate et politique;
  • Angelo Badoer (1565-1630), politique et diplomate, espions contre Venise au service de l’Église et de l’Espagne ;
  • Giovanni Alberto Badoer (1649-1714), cardinal et patriarche.

Dès 1350, la famille Bembo figurait parmi les douze grande familles vénitiennes décrites juste en dessous des duodecim nobiliorum proles Venetiarum dans la Cronaca « pseudo-Giustinian ». C’était donc une des familles les plus puissantes de Venise, et cela jusqu’à la chute de la République.

Bembo

Quelques membres illustres de cette famille :

  • Marco Bembo (1230 ca. – 1296), politique, diplomate et militaire, s’est illustré à Ancona auprès de Giovanni Dandolo ;
  • Francesco Bembo († post 1427), politique et militaire ;
  • Francesco Bembo († 1416), ecclésiastique qui participa en 1412 au procès de canonisation de Caterina da Siena ;
  • Bernardo Bembo (1433 – 1519), humaniste et politique ;
  • Pietro Bembo (1470-1547), fils du précédent, cardinal et homme de lettres ;
  • Giovanni Bembo (1543-1618), doge de Venise de 1615 aà sa mort ;
  • Dardi Bembo (?-?), politique et écrivain, traducteur de Platon ;
  • Giovanni Francesco Bembo (1659 – 1720), ecclésiastique.

La famille Erizzo serait arrivée à Venise depuis la péninsule d’Istrie au IXème ou Xème siècle (parfois on trouve la date de 805). Le Tassini affirme qu’ils faisaient déjà partie du Grand Conseil en 1050.

Erizzo

La famille s’est éteinte en 1847 avec la mort de Guido di Niccolò, auteur d’une Memoria sui fiumi veneti.

Parmi les membres les plus connus :

  • Paolo Erizzo, baile de Negroponte, tué en 1470 après l’assaut des turcs qui le coupèrent en deux ;
  • Sebastiano Erizzo (1525-1585) écrivain ;
  • Francesco Erizzo (1566-1646) doge de 1631 à sa mort à qui l’on doit le palazzo de San Martino dans sa forme actuelle.

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Tiffani Leon
    Déc 22, 2014 @ 06:36:49

  2. Muriel
    Déc 22, 2014 @ 08:24:59

    Je crois que vous avez fait une erreur pour la dernière famille, vous avez,, sur votre lancée, poursuivi avec la famille Bembo, alors que visiblement vous vouliez parler de la famille Erizzo.
    Merci pour cet article, l’héraldique de Venise est touffue!

  3. oliaiklod
    Déc 22, 2014 @ 08:30:07

    Glasp !
    Heureusement, nous avons des lectrices et des lecteurs assidus et attentifs autant qu’instruits.
    A première vue, j’ai écrit Bembo à la place du bon patronyme, mais je dois vérifier… l’héraldique est effectivement dense, et la généalogie des grandes familles une véritable forêt inextricable, avec ses branches dans diverses paroisses et des mariages consanguins assez fréquents…

  4. RANLIAL
    Déc 22, 2014 @ 08:33:31

    Très beau .

  5. Sofonisba Anguissola
    Jan 26, 2015 @ 17:19:35

    Bonsoir! où vous avez trouvé le blason d’Erizzo avec le hérisson?

  6. oliaiklod
    Jan 26, 2015 @ 21:20:00

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :