Une librairie historique dans Venise historique

Filippi 4807

La première librairie Filippi fut créée par Giovanni Filippi dans la première décade du XXème siècle. Son fils, Luciano a repris le flambeau, aujourd’hui, Franco perpétue cette tradition, il est la troisième génération de libraire éditeur vénitien.

Quand Klod approche de la librairie, pour Olga c’est un cauchemar, car elle sait qu’il va « encore » acheter quelques livres, pas un seul, mais au moins une série… mais il y a des livres sur Venise qu’on ne peut trouver que là !

Filippi 4802

La librairie Filippi, avec son siècle d’existence est une institution.

La librairie vends des livres édités par la maison dont la production s’intéresse uniquement à la Sérénissime sous tous ses aspects. C’est ce qu’en France, nous appelons un petit éditeur.

C’est donc la librairie par excellence des amoureux de Venise, passionnés par son histoire autant que les libraires le sont.

Filippi 4803

A noter que l’on peut également acheter des reproductions de documents anciens, dont de très belles cartes, et que la maison Filippi possède une fantastique collection de photos et cartes postales anciennes, depuis l’invention de la photo à Venise.

Libreria Editrice Franco Filippi

Castello, Casselleria 5284
Venezia 30122
Tel. e Fax. 041 5236916

filippi.editore@gmail.com

Famiglia Filippi

12 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Yvonne
    Déc 06, 2014 @ 01:54:05

    Long live Franco!

  2. M. Vaudenay
    Déc 06, 2014 @ 07:40:40

    bonjour, encore une adresse que je note pour mon prochain voyage.

  3. Muriel
    Déc 06, 2014 @ 08:30:50

    Ah biiiiien! Ont-ils des éditions en français?

  4. RANLIAL
    Déc 06, 2014 @ 09:16:32

    Merci pour cette adresse ; c’est noté .

  5. Claudio
    Déc 06, 2014 @ 09:37:38

    Pas loin, Claude, tu as aussi la librairie de la Calle del Paradiso, là où j’achète tous mes livres écrits en vénitien…

  6. oliaiklod
    Déc 06, 2014 @ 09:42:52

    C’est bien la librairie dont nous parlons, la Librairie de la Casa edititrice Filippi qui est calle del Paradisio, Claudio !
    https://www.google.fr/maps/@45.4373995,12.33966,19z?hl=fr

  7. Claudio
    Déc 06, 2014 @ 10:00:25

    Ah, d’accord, donc l’adresse que tu donnes dans ton article :
    « Libreria Editrice Franco Filippi Castello, Casselleria 5284 »
    n’est pas l’adresse de la libraire… C’est l’adresse de la maison d’édition ou l’adresse perso des Filippi ?
    Because si tes lecteurs vont à la calle de la Casselleria, ils risquent de se cassez le nez car ce n’est pas la calle du Paradiso… Tu vois, même moi je n’ai pas percuté, alors qu’Evelyne vient de me dire derrière mon épaule, « ben c’est là où tu vas d’habitude »…

  8. Taralli e Zaletti
    Déc 06, 2014 @ 10:35:49

    Je suis passée de nombreuses fois devant cette librairie sans jamais y être rentrée, mais grâce à vous j’irai lors de mon prochain séjour à Venise. Merci !

  9. Adriana Venier
    Déc 06, 2014 @ 11:56:28

    Bonjour,

    Effectivement, l’adresse indiquée partout pour la libreria Filippi, même dans les guides, est celle de la Casselleria (on se demande bien pourquoi). J’y mis suis cassé le nez moi aussi, car dans cette petite rue je n’ai jamais trouvé la librairie que j’ai fini par trouver, par hasard, en passant Calle del Paradiso.
    Maintenant à chaque voyage à Venise je vais y faire un tour. C’est une vraie mine d’or. J’ai acheté il y a quelques temps un dictionnaire « veneziano-italiano » qu’ils ont édité en 1999 (première édition par la Libreria Emiliana Editrice, en 1928!). Génial! Tout amoureux de Venise se doit de faire un tour là, tout comme de faire un tour à à la librairie Aqua Alta qui a presque les pieds dans l’eau et qui possède aussi un fonds incroyable de livres et autres documents.

    Bien à vous.

    Adriana Venier.

  10. Claudio
    Déc 06, 2014 @ 12:26:23

    Effectivement, le dictionnaire, ça fait plus de 10 ans que je l’ai, il est génial dans le sens vénitien→italien, en revanche dans le sens italien→vénitien il est plus que succinct, dommage… Je vous conseille le livre « El parlar de la Màma » livre que j’ai piqué à ma regrettée Màma… Dedans vous trouverez la poésie « Momoi » qu’elle me récitait par cœur quand j’étais petit, et qu’elle nous récitait encore quelques jours avant sa disparition… Du coup, presque tous les chats des familles Boaretto et Nicolaj se sont appelés « Momoi »… (Pour les français mettre un tréma sur le i : Momoï)…

  11. Poulet
    Déc 08, 2014 @ 12:21:26

    Belle librairie en effet. Mais je crois qu’il y a eu un schisme et que le fils (qui me semble figurer à gauche sur la photo) a ouvert une autre Librairie Filippi un peu plus loin avec pas ma de choses.

  12. oliaiklod
    Déc 08, 2014 @ 12:43:29

    C’est effectivement ce qui explique les deux adresses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :