Crypte de l’église San Zaccaria

Construite en 829 sur l’île appelée Ombriola, au-delà du canale Botaro, cette église San Zaccaria, voulue par le doge Giustiniano Partecipazio, est comme un prolongement de la basilique Saint-Marc.

Nous devons la genèse de ce temple à une donation de l’empereur Basileus Leone V l’Armeno qui a apporté à Venise le corps de Saint-Zaccharie, le père de Jean-Baptiste.

C’est également lui qui engagea les frais considérables pour que soit construit un couvent bénédictin de nones cloîtrées où étaient enfermées les filles de la noblesse vénitienne.

Ces religieuses étaient célèbres pour la vie libre et licencieuse qu’elles menaient.

Entre la basilique San Marco et le monastère, il y a avait un jardin qui appartenait aux religieuses. Elles en firent don pour agrandir la piazzetta en face la basilique qui porta alors de nom de brolo. C’est sur cette place que se retrouvaient les barnabotti, les membres de la noblesse déchue qui vendaient au plus offrant leurs vote au Grand Conseil, générant ainsi la tricherie, les accords et la déloyauté. C’est du nom de cette petite place que vient le terme imbroglio qui est passé dans le langage courant.

L’église à été consacrée en 864, et c’est lors de cette occasion qu’à été assassiné, poignardé, le doge Pietro Tradonico.

Le 28 mai 1172, on y retrouva mort assassiné le doge Vitale II Michiel, proche des chevaliers de l’Ordre du Temple, après le désastre en Orient de la guerre contre Byzance qui avait amené la peste à Venise. il avait été poignardé par Marco Casale. Les ambassadeurs à Constantinople Sebastian Ziani et Orio Mastropiero qui deviendront doges, soutinrent la révolte.

Le corps de San Zaccaria repose dans la crypte, mystérieuse et fascinante, qui a pourtant résisté à un furieux incendie, en 1106, pendant lequel une centaine de religieuses, qui s’y étaient réfugiées, sont mortes asphyxiées.

La genèse de cet article provient de l’envoi des photos ci-dessous, par Eugenia Bortoletti, qui nous a demandé s’il y avait quelque chose à raconter à propos de cette crypte, où sont inhumés les huit premiers doges de Venise…

Crypte de San Zaccaria - photo Eugenia Bortoletti

Crypte de San Zaccaria - photo Eugenia Bortoletti - 02

Crypte de San Zaccaria - photo Eugenia Bortoletti - 03

Crypte de San Zaccaria - photo Eugenia Bortoletti - 04

Crypte de San Zaccaria - photo Eugenia Bortoletti - 05

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Stephanie Dupont
    Nov 16, 2014 @ 00:37:40

    Elle est magnifique cette crypte…
    Bon dimanche..

  2. RANLIAL
    Nov 16, 2014 @ 08:18:05

    Belles photos et intéressant ,mais que de crimes et de morts .!!! De nos jours c’est un lieu tranquille et la place est reposante . Belle église. Merci pour cet article qui fait voir ce lieu différemment .

  3. Muriel
    Nov 16, 2014 @ 09:02:45

    Ah, des photos de la crypte! Merci de les partager!
    Il me semble avoir noté une petite erreur (traduction?) : en fait, c’est Marco Casale qui a poignardé Vitale II Michiel le 28 mai 1172.

  4. oliaiklod
    Nov 16, 2014 @ 09:22:21

    Bon, je devais être « sous Procecco » quand j’ai écris cela… merci d’avoir noté l’erreur qui est désormais corrigée.

  5. L'Ébouriffée
    Nov 16, 2014 @ 19:49:48

    Merci pour tous ces détails ! J’aime beaucoup cette église, je ne manque jamais d’aller admirer son merveilleux Bellini quand je passe à Venise…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :