La chapelle privée du doge

Peu nombreux sont les privilégiés qui connaissaient même l’existence de la chapelle privée du doge, dans le palais ducal, et de la pièce contiguë appelée anti-chapelle, qui étaient entièrement dédiés à la seule dévotion de la plus haute autorité de la Sérénissime.

Après la chute de la République, ces espaces précieux, dépouillés des œuvres d’art qui en faisaient l’ornement, furent transformés en salles d’audiences et bureaux de la cour d’appel de la justice autrichienne.

Puis, en 1823, on y installa un musée et on y transféra les principales pièces des salles monumentales du Palais Ducal, de l’Institut Vénète des Sciences, Lettres et Arts, et de la Bibliothèque Marciana. Enfin, de 1900 à 2006, on utilisa ces pièces comme de vulgaires entrepôts.

Chiesetta del Doge

Grâce au financement mis à disposition par le Comité Italien du Programme de l’UNESCO, les Comités privés pour la protection de Venise et le mécénat de la Maison Cartier, une restauration importante avait été entreprise ces dernières années.

La chiesetta et l’antichiesetta décorées à fresques par Jacopo Guarana, Girolamo et Agostino Mengozzi Colonna ont retrouvée la splendeur perdue depuis la chute de la République.

Chiesetta del Doge

L’imposante sculpture de marbre représentant la Vierge à l’Enfant avec quatre anges, de Jacopo Sansovino et Tommaso Lombardo, et le bel autel conçu par Vincenzo Scamozzi, à la fin du XVIème siècle, ont fait l’objet d’un nettoyage attentif et d’une consolidation.

Chiesetta del Doge

Le 30 octobre dernier, une réception permettait à quelques invités privilégiés, menés par Domenico Cuttaia, Préfet de Venise, et Renata Codello, Surintendante pour les Beni Architettonici e Paesaggistici di Venezia e Laguna, de découvrir le travail de restauration.

Domenico Cuttaia, Préfet de Venise, et Renata Codello, Surintendante pour les Beni Architettonici e Paesaggistici di Venezia e Laguna

A cette occasion à également été présenté le nouveau livre La Chiesetta del Doge (Antiga edizioni– Crocetta del Montello, Treviso 2014) écrit sous la direction de Camillo Tonini, avec des apports de Daniela Andreozzi, Annalisa Bristot, Alberto Craievich, Paolo Delorenzi, Lorenzo Lazzarini, Camillo Tonini. Ce livre est déjà disponible en ligne et dans les boutiques des Musées Civiques de Venise, au prix de 20,00 €uros.

Chiesetta del Doge

Le temps de cette restauration a également été mis à profit pour l’installation d’un éclairage qui restitue une ambiance somptueuse.

Dès le printemps prochain, ces deux pièces seront inscrites dans un nouvel itinéraire historique, culturel et artistique fascinant, qui comprendra les appartements du Doge, les salles Foscari et le Trésor.

L’ensemble de ce travail a été effectué sous la supervision du bureau technique de la Fondation des Musées Civiques de Venise et la supervision générale de la Surintendance pour le patrimoine architectural et paysager de Venise et sa lagune.

Ce travail de restauration, et le projet de nouvel itinéraire, nous ont été présentés par la Dottoressa Gabriella Belli, Directrice de la Fondazione Musei Civici di Venezia.

Chiesetta del Doge

Lors de son allocution, Renata Codello a rappelé que « Il modello di collaborazione pubblico-privato, da lungo tempo operante a Venezia si dimostra ancora una volta un esempio virtuoso, capace di unire le risorse dei Comitati privati, con l’eccellenza delle competenze scientifiche e tecniche dei funzionari e di tutta la Soprintendenza.

Il restauro della Chiesetta è poi riuscito a catalizzare una rinnovata stagione di ricerche storiche e artistiche: sempre più spesso troviamo in spazi noti nuovi quesiti di natura storica e scientifica. » (… le modèle de partenariat public-privé, mis en place depuis longtemps déjà à Venise, prouve une fois de plus, son efficacité par un exemple particulièrement positif, lié à l’excellence et la compétence des fonctionnaires de toute la Surintendance. La restauration de la chapelle du Doge est désormais capable de catalyser une saison renouvelée…)

Mais, place à ce que vous attendez toutes et tous, une visite exclusive des lieux, en avant première mondiale :

San Cristoforo di Tiziano - Palais des Doges de venise

Le point de départ de ce nouvel itinéraire se fera sous le Saint-Christophe, peint par Titien, avant d’emprunter des escaliers secrets qui amèneront les visteurs dans les appartements privés du Doge.

 Chiesetta del Doge

Chiesetta del Doge 066

Chiesetta del Doge 009

Chiesetta del Doge 058

Chiesetta del Doge 053

Chiesetta del Doge 057

Chiesetta del Doge 065

Tiziano, Pietà, Gallerie dell'Accademia, Venezia

la lumière qui passe à travers les quatre grande fenêtres séparées par des pilastres de la renaissance d’une rare élégance éclairent les fresques du XVIIIème siècle qui ornent les murs, et l’ample voute aux caissons ornés de dorures.

Cette chapelle, après avoir subi de nombreuses transformations, est aujourd’hui, telle qu’elle fut imaginée, à la fin de la période baroque rococo, et dégage une impression de légèreté mélée à un sentiment de plénitude apporté par la richesse des bois sculptés et le plafond doré.

Chiesetta del Doge 063

Chiesetta del Doge 054

Chiesetta del Doge 052

Chiesetta del Doge 061

Chiesetta del Doge 062

Chiesetta del Doge 056

Chiesetta del Doge 082

Chiesetta del Doge 050

Chiesetta del Doge 005

Chiesetta del Doge 055

Chiesetta del Doge 060

Chiesetta del Doge 006

Chiesetta del Doge 007

Chiesetta del Doge 051

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. M. Vaudenay
    Nov 13, 2014 @ 07:23:26

    bonjour
    très beau travail réalisé. il faudra donc que je retourne voir le palais des doges…Merci pour la visite.

  2. Muriel
    Nov 13, 2014 @ 08:34:14

    Bravo pour ce bel article! Je vais réinscrire la visite du palais des Doges à notre programme de l’année prochaine.

  3. RANLIAL
    Nov 13, 2014 @ 09:31:01

    Très beau.

  4. Christophe Vincent
    Nov 13, 2014 @ 09:48:12

    Magnifique ! Merci pour la découverte , Cordialement , Jean Christophe Vincent

  5. Adriana Venier
    Nov 13, 2014 @ 10:12:06

    C’est absolument somptueux. Une nouvelle visite du Palais des Doges s’impose lors de mon prochain voyage, probablement en mars 2015. Merci encore pour tout le beau travail que vous faites.
    Adriana Venier

  6. dominique Cornez-Joly
    Nov 13, 2014 @ 12:49:13

    La somptuosité froide et le goût effréné des plaisirs d de la Venise d’autrefois forment un paradoxe dont, depuis des années, je cherche la clé!

  7. vivie
    Nov 13, 2014 @ 18:25:41

    Magnifique, je ne puis que m’associer aux commentaires précédents. Merci encore.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :