Piera sbusa

Piera sbusa - photo Gian Luigi Vianello

 

A Venise, il y a de nombreuses pierres avec des trous (Pietra bucata) qui dépassent des murs de certains monuments, surtout les plus anciens.

En dialecte vénitien, ces pietre bucate sont devenues des piere sbuse et représentent toujours un véritable casse-tête auquel personne n’a véritablement apporté une réponse.

Ces piere sbuse sont fabriquées en pierre d’Istrie, et dépassent des murs où elles sont scellées de 25 à 35 centimètres. Elles ont le plus souvent une forme arrondie et sont percées d’un trou dans leur partie externe d’un diamètre d’environs 10 centimètres et elles sont toujours situées à proximité d’une fenêtre. On en voit dans de nombreux secteurs de Venise, surtout sur des édifices privés d’une certaine importance dans le secteur Rialto / San Marco des XIIIème et XIVème siècles.

« Chi va a zonzo per Venezia vede qua e colà due e più pietre bucate, che si protendono parallelamente dagli antichi edifici. Se la pietra è una sola, è segno che l’ altra, o le altre, furono tolte via in occasione di rifabbrica » ainsi s’exprimait l’architecte Pietro Selvatico au sujet de ces fameuses pierres.

Une des explications serait que « avevano l’ uffizio di sostenere grosse sbarre di ferro, o di legno, per tenervi ben serrati gli assiti ad uso delle bertesche colle quali munivansi le abitazioni dei palazzi magnatizi, se venivano asalite da nemici« … mais Venise est toujours restée éloignée d’un danger d’agitation à l’intérieur de sa lagune. Donc, même au temps incertains de la féodalité, ces pierre trouées pour y disposer rapidement des protections destinées à ralentir l’assaut des pillards n’ont aucune raison d’âtre.

D’autres ont évoqués un système permettant aux teinturiers de faire sécher les tissus : comment les teinturiers auraient pu posséder autant de maison dans Venise, dont de luxueux palais ?

On peut légitimement penser que, dans le trou, on passait un bâton, mais pour suspendre quoi ?

Outre la version qui propose de faire sécher des tissus fraîchement teints, on trouve également :

  • pour faire sécher le linge de la lessive ;
  • pour faire sécher des peaux de bêtes tannées pour la fourrure :
  • pour suspendre des tapis lors des grandes fêtes ;
  • pour suspendre des rideaux devant les fenêtres pour calmer l’ardeur du soleil…

Mais parfois, on trouve ces pierres avec le trou disposé à la verticale, souvent sous une terrasse. Servaient-ils alors à disposer une sorte de grillage sur des bâtons comme on peut le voir encore de nous jours ?

Giotto ou Carpacio les ont peint dans leurs œuvres.

Carpaccio

Tassini, Trincanato, Lorenzetti, Molmenti… tous les historiens de l’architecture vénitienne ont écrit une version différente de l’utilisation de ces pierres, mais aucun n’a résolu le mystère.

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Yvonne
    Oct 16, 2014 @ 00:15:18

    We’ll never know, will we? It’s always a thrill to see these when walking in Venice … the enigmas.

  2. M. Vaudenay
    Oct 16, 2014 @ 06:58:08

    bonjour. Et si ces trous servaient à tous ces usages à la fois ? Pourquoi une seule raison
    S’il vous plait quand il y a des textes en italien, pourriez-vous mettre la traduction en français également ? Merci. Je peine à traduire, même si je comprends le sens général, mes connaissances en italien sont modestes.

  3. Alessia Boscolo
    Mai 27, 2016 @ 11:24:05

    Buongiorno, volevo chiedere un’informazione. I resti delle pietre fotografate su quel giardino, in che posto di Venezia sono state fotografate?
    Grazie infinite per la Vostra cortesia.

  4. oliaiklod
    Mai 27, 2016 @ 12:03:52

    A l’ospedale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :