Monte dell’Oro

Nous vous emmenons aujourd’hui vers un endroit mythique, puisque la légende le la lagune veut que c’est ici que le trésor d’Attila serait encore caché.

Monte dell'Oro

C’est une petite île (0,13 ha) de la Lagune Nord de Venise, le long du canale Silone, dans la partie septentrionale des palude della Rosa. Le nom fait référence à une ancienne légende, rapportée par Paoletti, selon laquelle Attila, pourchassant les habitants après avoir détruit Altino, serait resté embourbé dans les marais de la lagune et aurait perdu son butin de guerre, chargé sur le plus gros et le plus lourd des charriots, qui aurait disparu dans les sables perfides.

D’ailleurs, tous les pêcheurs de Burano vous raconteront que, la nuit, on peut encore voir les esprits des soldats Huns qui veillent sur le trésor maudit, promettant à ceux qui tenteraient de le chercher une mort violente. D’ailleurs, les palines voisines portent encore de bien curieux reliefs :

Canale Silone près du Monte dell’Oro

Canale Silone près du Monte dell’Oro

Canale Silone près du Monte dell’Oro

La région était habitée par des réfugiés de l’intérieur du pays qui ont érigé un monastère bénédictin et une église dédiée à San Cataldo. Il semble aussi que se trouvait ici aussi le séminaire du diocèse de Torcello.

La zone s’est dépeuplée vers la fin du Moyen Age, et la partie immergée s’est considérablement réduite, plus tard ce lopin de terre a été utilisé pour construire un petit poste militaire, avec une cinquantaine de soldats, une position intermédiaire entre les principaux points fortifiés, dans le but de contrôler également les canaux secondaires d’accès à la lagune.

Ridotto dell Monte dell'Oro

Ridotto du Monte dell'OroDeux plans autrichiens publiés par http://www.fortificazioni.net

En 1848, les insurgés Vénitiens ont construit un fort, développé plus tard par les Autrichiens. Il fut ensuite utilisé par l’armée italienne pendant la Première Guerre mondiale, aujourd’hui il reste qu’un amas, une bosse de forme arrondie, où il n’existe aucune trace des anciens bâtiments et où vous pouvez prendre le temps de déguster de délicieuses mûres sauvages en rêvant de trésors cachés…

En 1994, l’État italien, alors propriétaire de l’île l’a adjugée à un « ingénieur sicilien ».

Monte dell'Oro

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. M. Vaudenay
    Oct 12, 2014 @ 07:02:27

    Une ile déserte, cela m’attire mais je suis sûre qu’elle n’est pas atteignable par vaporetto. Et comme je n’ai pas d’autres moyens pour y aller … A moins de nager peut-être. Mais c’est bien comme ça, on peut continuer à rêver.
    Continuez….

  2. oliaiklod
    Oct 12, 2014 @ 09:35:07

    Micheline, l’association Terre & Aqua, dont nous avons déjà parlé, organise régulièrement des balades en caorline, à la découverte des merveilles de la lagune.
    C’est ainsi une occasion de découvrir, avec un-e guide local (qui parle en italien) des lieux où aucun touriste ne traîne d’habitude…

  3. M. Vaudenay
    Oct 12, 2014 @ 14:52:30

    Merci Klod, j’ai noté. Il ne me reste plus qu’à apprendre l’italien !!! J’arrive un peu à le lire, mais delà à comprendre quand on le parle ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :