La Fabrica Junghans à la Giudecca

Junghans Erhard

Il est le personnage principal de notre histoire : Erhard Junghans, né le 1er Janvier 1823 à Gengenbach, Baden.

Son père, Nicolas Junghans (1784-1845) était maître imprimeur à Horb. Sa mère était Barbara Schöneberg (1783-1846 ). Nicolas et sa famille a été incités par son vieil ami Isidor Faist à aller s’installe à Schramberg en 1841. Le frère aîné de Erhard, Xaver (1820-1900) émigre en 1847 en tant que charpentier aux États-Unis.

Erhard a commencé en 1841 avec l’homme d’affaires zurichois Kaufmann Johannes Tobler, qui lui a fait diriger la Schramberger Strohfabrik. Erhard, à cette époque  a voyagé en Suisse et en France pour améliorer ses compétences linguistiques.

En 1845, il épouse Louise Tobler (1820-1910 ), la fille de son patron, avec qui il a eu quatre fils et quatre filles dont : Erhard (1849–1923), Frida (1851–1937), Arthur (1852–1920), Georg (1861–1927; directeur technique chez Siemens & Halske à Berlin), Anna (1856–1908) et Eugen (1858 – 1860).

Le 9 Septembre 1870 Erhard est mort d’une maladie de la gorge à seulement 47 ans.

Junghans

Initialement, leur usine produisait seulement certaines parties pour la fabrication de montres. A partir de 1866, ont été également construit les premiers mouvements.  Au retour de son frère Franz qui était allé en Amérique en 1845 pour acheter de nouveaux équipements ils furent en mesure de fabriquer des montres complètes. Bientôt, le carnet de commandes s’est vertigineusement remplis : la société commençait à rivaliser avec les grandes maisons suisses !

Junghans mouv.

Cinq ans après la mort de leur père, ses deux fils Arthur et Erhard junior ont pris de relais de leur mère, conformément aux dispositions testamentaires de leur père.

En 1877 les deux frères décident de s’implanter en Italie et construisent une usine à Venise, sur l’île de La Giudecca. Ce sera la toute première usine horlogère d’Italie.

Usine Junghans

Pendant la Première Guerre mondiale la société a été saisie par le gouvernement italien jusqu’au 17 mai 1922. En 1923, la société a été transformée en société anonyme sous le nom de « Société Anonyme Arthur Junghans », avec un capital initial de deux millions de lires et une pleine production de 1500 montres par jour.

Pubblicité de 1949

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’usine a fabriqué des bombes et des mines pour l’armée, avec à cette période plus de 4000 employés. En 1943, elle a été réquisitionnée par les troupes allemandes jusqu’à la fin de la guerre, quand elle a été reprise par les troupes alliées.

Giudecca 1943

Après la guerre, elle restera un des principaux employeur de la ville, spécialisée dans la fabrication d’armes de guerre, surtout des mines, jusqu’à la fermeture définitive en 1971.

Fabrica Junghans Giudecca 1943

Dans les années 200, après une restauration, les bâtiments des usines de la Giudecca ont été transformé en un théâtre (2005) et des habitations (2008).

 Anciens bat Junghans

La Giudecca

 

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Muriel
    Sep 06, 2014 @ 10:57:25

    Une drôle de destinée pour ce bâtiment…

  2. Patrick Landreau
    Sep 06, 2014 @ 18:13:51

    quand la grande Histoire côtoie la petite histoire … est-ce que les locataires de cet immeuble ou les amateurs de théâtre connaissent tous les événements qui ont construit cet immeuble ? pas sûr !
    pour ceux que cela intéresse, sachez que cet immeuble [photo ci-dessus du 21 octobre 1943] existe au Sud de l’Ile de la Guidecca, le long de la Fondamenta de le Scuole et que Venise à rendu hommage à Junghans en créant un Campo qui porte ce patronyme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :