Le bréviaire Grimani

Réalisé entre la fin du XVème et les premières années du XVIème siècle, le Bréviaire Grimani est l’un des manuscrits flamands les plus célèbres et précieux de la Renaissance. Il est précieusement conservé à la bibliothèque Marciana, à Venise.

Riche de près de 1670 pages, pourvu d’une somptueuse reliure de velours cramoisi ornée d’élégants cadres finement ciselés, tous en bronze doré, contenant des cartouches et médaillons représentant le doge Antonio Grimani et le cardinal Domenico, le Bréviaire témoigne à la fois de l’inégalable splendeur flamande à la Renaissance et de la magnificence et du raffinement de la République sérénissime.

Le bréviaire de la fin du quinzième siècle, illustré de cent dix miniatures flamandes, est un manuscrit tout à fait extraordinaire par le nombre et la qualité de ses enluminures. Certaines illustrations du bréviaire reflètent le style des artistes flamands Hugo Van der Goes, Hans Memling et Gérard David, ainsi que celui des artistes Quentin Metsys, Joos Van Cleve et Jan Gossaert de l’école de Bruges et Gand.

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. RANLIAL
    Mai 30, 2014 @ 08:33:24

    De magnifiques manuscrits et salles splendides à la bibliothèque Marciana..Franchement : à voir .Merci à vous .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :