Giardini Savorgnan

C’est un havre de paix à peu de distance de la gare Santa Lucia et tout près des calli grouillantes. Ici, sous les frondaisons, le jardin résonne des seuls cris des petits enfants du quartier, à certaines heures. Le reste du temps, c’est un lieu propice au repos, à l’écriture ou à la rêverie ou à la rencontre avec les chats…

Maisons & Jardins étonnants  vénitiens

Ce jardin public, ouvert à toutes et tous (à certaines heures) et méconnu. On y accède par une ruelle étroite qui est une impasse depuis la Lista de Spagna, le Campo S. Geremia et la petite calle Vergola, ou, juste avant le Ponte delle Guglie, prendre à gauche la fondamenta Savorgnan, l’entrée du jardin et de suite à gauche. Au fond de la calle, une porte en fer forgé ouvre sur cet Éden de paix.

Parco Savorgnan

Ce jardin public de Venise d’une superficie de 9 500 m2 environ, situé à S. Geremia, dans le sestiere Cannaregio comprend une aire de jeux pour les petits, deux bassins, une jolie margelle de puits et plusieurs bancs. Il prends la forme de deux grands rectangles unis par leur grand côté.

Le parc porte le nom du palais Savorgnan pour lequel ils à été conçu.  Le palais situé au numéro civique 349, qui fut construit à la fin du XVIIIème siècle sur un modèle de l’architecte Giuseppe Sardi (1624-1699 possédait un magnifique jardin qui a été élargi en 1752, et était autrefois orné de statues et de vases d’agrumes.

La jardin est divisé en parterres, les arbres poussent en désordre apparent, mais, un examen attentif nous montre que l’agencement des plantes et leur emplacement n’est pas aléatoire par rapport à la vue depuis le palais.

Giardini Savorgnan

Ici les grands arbres offrent une épaisse frondaison et filtrent la lumière. Une grande partie du jardin est à l’ombre et reste frais, même en été. la majorité des arbres étant à feuille caduques, les journées d’hivers, le jardin retrouve la lumière du soleil.

On peut y voir de nombreux micocouliers, érables, tilleuls, châtaigner, platanes et ailantes. Chênes verts et ifs sont les arbres à feuillage persistant présents dans le parc. On peut en retrouver l’emplacement exact sur le plan dessiné par Maria Marzi, dans Giardini di Venezia.

Plan dessiné par Maria Marzi, dans Giardini di Venezia

Sources bibliographiques :
Damerini G. (1931), Giardini di Venezia, Éditions Zanichelli, Bologne.
Maria Marzi, Giardini di Venezia, Instituto Veneto

Giardini Savorgnan

Giardini Savorgnan

Giardini Savorgnan

Giardini Savorgnan

Giardini Savorgnan

Giardini Savorgnan

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Muriel
    Mai 16, 2014 @ 08:03:54

    Ce jardin-ci, nous l’avons découvert en nous rendant à San Giobbe. Nous y avons tellement flâné que nous sommes arrivés à peine à temps avant la fermeture de l’église, et apercevoir la céramique vernissée attribuée à Luca Della Robbia.

  2. Marie-Françoise Panneels
    Mai 16, 2014 @ 12:12:58

    Beau jardin, en effet mais très mal fréquenté. C’est devenu le lieu de rendez-vous de gens louches et terriblement intimidants. J’ai bien cru que j’y serais agressée. Je me suis enfuie mine de rien, j’ai eu très peur. Mesdames n’y allez pas seules.

  3. Stephanie Dupont
    Mai 16, 2014 @ 18:18:37

    Très joli…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :