Achetons une île à Venise : 99 €uros pour 99 ans

L’administration des Domaines italiens continue à vendre les biens de l’État pour rassurer les banques mondiales qui hébergent l’argent des mafias, l’Europe d’Angela Merkell qui cherche à enrichir une minorité de parvenus sur le dos des peuples, et des cercles d’influence secrets qui démantèlent les richesses de nos pays européens pour pouvoir faire plier les politiques et transformer les démocraties européennes et une dictature à leur image, selon leur volonté.

Dans cette logique d’abandon du bien public pour en faire des biens privés réservés à une pseudo élite, les Domaines italiens ont décidé de vendre l’île déserte de Poveglia, dans la lagune sud de Venise, pour qu’elle soit transformée en hôtel de très grand luxe, réservée à une caste étroite de parvenus, avec marina, gardes armés, etc…

Vue aérienne de Poveglia

De fait, cette île, si elle était  privatisée, ne serait plus accessible au public. Or, l’histoire nous a appris que, si les milliardaires aiment Venise, ils aiment aussi se montrer, étaler leur réussite et leurs richesses, sinon, ils auraient l’impression de ne pas exister ; aussi, mis à part ceux qui se sont enrichis dans le crime et l’illégalité, peu nombreux sont les milliardaires qui fréquentes des îles vraiment désertes. La faillite récente de l’hôtel de luxe installé sur l’isola de San Clémente est l’exemple parfait que les seuls riches ne peuvent pas faire vivre Venise.

Voilà pourquoi nous avons rejoint avec enthousiasme un groupe de vénitiens qui a décidé d’acheter l’ile pour la durée de la concessions de 99 ans. L’île restera ainsi publique et entre les mains des vénitiens, les « touristes qui aiment Venise et ses habitants » sont les bienvenus dans ce projet.

Poveglia soleil couchant

Mercredi 2 avril, une vingtaine de vénitiens se sont réunis et ont créé une association, pour imaginer un parc ouvert au public sur l’île d’une superficie de 7,25 hectares.

Cette association entends également démontrer que les Domaines vendent des biens de l’État à des « investisseurs privés inconnus qui se cachent derrières des montages élaborés » et qui ne portent aucun projet réel pour les lieux qu’ils achètent. les exemples dans la lagune sont nombreux de ces îles privatisées à des groupes d’investisseurs et qui sombrent à l’abandon. « L’idée est venue il y a moins d’une semaine par le mépris pour la valeur des biens proposés qui sont vendus à des groupes qui n’ont qu’un intérêt financier à ces placements » dit Giancarlo Chigi, l’un des promoteurs du projet.

L’association se nomme Poveglia et le projet Poveglia per Tutti.

Vera Mantengoli

Hier soir, à 21:00 heures, l’association a tenu sa première réunion publique dans les locaux de l’Associazione Canottieri Giudecca (la remiera) sur la Fondamenta del Ponte Lungo au N° 259, à la Giudecca. Nous vous en reparlerons bientôt plus en détail.

En réalité, comme on peut le voir que la photo aérienne, Poveglia est composée de trois îles :

– un ancien octogone autrichien qui fait face à l’île principale.

– une île principale sur laquelle était construite un hôpital. des bâtiments en très mauvais état qui nécessitent une restructuration complète, mais qui peuvent être le lieu de nombreux projets, sociaux, culturels ou artistiques.

– une ile allongée et déserte, sans construction, séparée par un étroit canal.

Les Domaines ne demandent pour l’acquisition centennale de ce bien qu’une « garantie » de 20.000 €uros !

Le projet est donc apparu sur Facebook le 6 avril « 99 euro per 99 anni » et en peu de jours, nous sommes déjà plus de 2.200 !

Le projet, qui reste à élaborer ensemble porte, pour le moment, sur 4 points :

  1. La partie verte de l’île sera consacrée à un parc public librement accessible et gratuit, et des jardins urbains.
  2. La partie construite de l’île, qui peut devenir productive, dont les caractéristiques et les limites éthiques seront décidées ensemble, en accord avec ces points fondamentaux seront utilisés pour payer les frais de fonctionnement de la partie publique.
  3. Tous les profits sont ensuite réinvestis dans l’île elle-même.
  4. Si nous devions remporter l’enchère, le montant détenu donera droit à une participation égale dans les décisions concernant le sort de Poveglia mais n’est pas, et ne doit pas être comprise comme une forme de participation aux bénéfices ou d’actionnariat, ou la source de tout privilège associé.

Aujourd’hui, l’association demande 19,00 €uros pour la carte de membre (qui serviront à financer les frais d’enregistrement, le compte courant et la participation dans l’avis de concession, etc) et un abonnement d’au moins 80,00 €uros extraordinaires.

« Qualora non dovessimo vincere l’asta, al momento del rientro del deposito cauzionale la quota di sottoscrizione straordinaria verrà restituita ai soci. Si tratta di una sfida: metterci insieme per riprenderci un pezzo di città e gestirlo a fini pubblici. Vogliamo provarci. Non lasciare che tutta la laguna, pezzo a pezzo, diventi un unico centro alberghiero di lusso. Sottoscrivi la tua quota. 99 anni di Poveglia libera a 99 euro. Un affare utopico« .

Si nous ne remportons pas l’appel d’offre, explique Giancarlo, les fonds extraordinaires seront remboursés aux adhérents. Nous devons essayer que la lagune ne parte pas, morceau après morceau, dans l’escarcelle d’investisseurs sous prétexte d’en faire des hôtels de luxe.

Mais le véritable but est de démontrer que l’Etat citoyen et démocratique existe toujours : « dimostrare con i fatti che lo Stato esiste ancora. Non lo Stato persona giuridica astratta: lo Stato comunità, la collettività. Noi tutti. Dobbiamo dimostrare di saper fare il nostro stesso, vero interesse: l’interessa di tutti, l’interesse pubblico, come scrive lo storico dell’arte Tomaso Montanari nel suo nuovo libro, Istruzioni per l’uso del futuro« .

Nous vous tiendrons informés de l’évolution du projet « 99 anni di Poveglia libera a 99 €uro< » et des modalités d’adhésion dès qu’elles seront précisées.

Si vous êtes dès à présent motivés par ce projet et prêt à participer, au moins financièrement, écrivez à cette adresse e-mail : associazionepoveglia@gmail.com

Isola di Poveglia

Pour vous motiver et vous permettre de rêver à l’île déserte de la lagune dont vous pourriez devenir (co) propriétaires voici quelques photos partagées par notre amie Sapi Tarin, l’infatigable pilote de barques typiques de la lagune.

Enfin, pour tout découvrir, en français, et participer à votre manière, la page Facebook en français : Les amis de Poveglia per tutti

Poveglia

Poveglia

Poveglia04

Poveglia

Poveglia

Poveglia

Poveglia

Poveglia

Poveglia

Poveglia

Poveglia

Poveglia

11 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Saerens Sylvie
    Avr 10, 2014 @ 15:20:54

    Super projet, nous sommes à vos côtés !

  2. bbordasilvand
    Avr 10, 2014 @ 17:06:53

    Moi elle me plaît bien cette petite île…

  3. Biéva
    Avr 11, 2014 @ 19:10:00

    Super idée, je vais y adhérer !

  4. annie vannoni
    Avr 11, 2014 @ 21:28:23

    J’aime et je vais adhérer.

  5. Marie Duplantier
    Avr 12, 2014 @ 21:15:58

    Moi aussi, je suis d’accord pour participer à ce projet ! Je contacte le mail.

  6. Mara ENGHELS
    Avr 14, 2014 @ 19:04:10

    Excellente idée, j’adhère.

  7. Rétrolien: La véritable histoire de l’île maudite de Poveglia | Olia i Klod
  8. Rétrolien: Podestà et justice à Poveglia | Olia i Klod
  9. Rétrolien: Poveglia : Souscrivez maintenant ! | Olia i Klod
  10. paul bertolasi
    Avr 30, 2014 @ 20:48:50

    Comment participez ou contribuer pour sauver Poveglia.
    Puis-je verser Euros 99.00 comme les Venitiens?
    Merci.

  11. Bouilhol
    Mai 02, 2014 @ 09:15:26

    Nous avons eu la chance de passe quelques heures sur cette île et nous trouvons l’initiative superbe. Dagmar et Franck Bouilhol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :