Personne ne tombe dans l’eau?

Voilà une question qui intrigue les touristes lorsqu’ils viennent à Venise et que l’on nous pose souvent…

Jane Hudson interprétée par Katharine Hepburn tombe dans le canal

Parfois, nous pensons que des millions de touristes qui viennent à Venise ont été traumatisés par Jane Hudson, interprétée par Katharine Hepburn, qui tombe dans le canal San Barnaba, dans une scène culte du film Summertime (Vacances à Venise).

Jane Hudson interprétée par Katharine Hepburn tombe dans le canal San Barnaba

Sachez donc, qu’en réalité, les chutes accidentelles de vénitiens dans un canal sont extrêmement rares. En effet, dès leur plus tendre enfance, tout les vénitiens sont éduqués à cette réalité spécifique qui consiste à vivre sur l’élément liquide.

Donc, quand un vénitien tombe dans un canal, c’est soit qu’il y a été poussé de manière plus ou moins intentionnelle, selon une tradition ancestrale qui daterait, au moins, du moyen âge. Soit qu’il ait décidé de cette solution radicale pour échapper à un danger, comme le peintre Aras Kefayati qui s’était jeté à l’eau du canal pour fuir les persécutions de la police qui lui reprochait de vouloir survivre malgré la corruption qui gangrène la cité lagunaire.

Aras Kefayati, peintre des rues

Soit qu’il a choisi cette solution pour en finir avec la vie, comme cette vielle femme de San’Elena qui à l’automne 2013 s’est jetée dans le bassino, en face des jardins, et qui, tout le temps qu’elle est restée entre deux eaux, à été veillée par son chien, le seul être au monde  qui lui soit resté fidèle jusqu’au bout.

Autrefois, quand Venise était plus peuplée, on exposait les noyés sur la petite place à côté de la basilique San Marco qui porte le nom de piazzetta dei Leoni, à cause des deux lions de bronze sur lesquels toutes les jeunes touristes aiment se jucher à califourchon pour une photo souvenir, partageant ainsi leurs infections urinaires et autres microbes. De nos jours on cache les rares cadavres à l’Institut Médico Légal où ils sont quelques temps à la disposition de la police. Il s’agit en effet, outre d’identifier la victime, de savoir à quelle catégorie de noyés elle appartient : noyé volontaire ou non.

Non, vraiment, les seuls que nous pouvons voir, parfois, tomber dans un canal ce sont des touristes. Et là encore, on retrouve deux cas de figure : le plus courant, c’est quand ce n’est pas vraiment accidentel. Soit qu’il ait été poussé dans une bousculade par la foule, soit qu’il ait été volontairement poussé dans l’eau, lorsque cela arrive si souvent pendant le Carnaval lorsqu’un photographe amateur vient se mêler dans une photo-session organisée par des professionnels (et surtout quand ceux-ci sont italiens ou vénitiens).

Non, vraiment très rares sont les cas de chutes dans le canal que nous connaissons, et encore plus rares sont ceux qui succombent à la malédiction de la Ca’ Dario, comme ce touriste mexicain que nous avions surpris en pleine mésaventure.

Venise 2011

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. NathVH
    Avr 04, 2014 @ 16:43:21

    Justement, lors du dernier carnaval, en me promenant dans Venise, je me faisais la réflexion qu’avec des tous petits la vie au bord des canaux doit être un peu stressante… Et puis finalement, on se dit que c’est pareil pour nos enfants au bord des routes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :