La plus grande toile peinte au monde

L'église San Pantalon à Venise

Partons aujourd’hui dans le quartier du Dorsoduro, à mi-chemin entre l’église des Frari et le campo Santa Margherita, pour découvrir, derrière l’austère façade, jamais achevée de la chiesa San Pantaleone, un véritable trésor méconnu.

L'église San Pantalon

L’église que l’on voit aujourd’hui a été construite au XVIIème siècle, à l’emplacement d’une précédente église détruite, elle présente un aspect extérieur simple, de brique nue, inachevée. La première fondation de cette église remonte au XIème siècle.

A l’intérieur vous pourrez découvrir une église à simple nef, œuvre d’Antonio Comino, bordée de colonnes et un spectaculaire plafond , œuvre de Gian Antonio Fumiani (Venise, 1645 – 1710).

Le martyr et l'apothéose de Saint Pantaleon

Le plafond est recouvert de quarante toiles, soit quatre cent quarante trois mètres carrés (25 m x 50 m), représentant Le martyr et l’apothéose de Saint Pantaleon. Il a fallu près de vingt-quatre ans à Fumiani pour réaliser cette œuvre, extrêmement détaillée et remplie de personnages. Sur le côté droit du plafond vous pouvez ainsi découvrir l’empereur habillé de pourpre. Sous un arc, le Saint est entouré de ses bourreaux. Au centre, les anges accompagnent l’apothéose du Saint vers le paradis.

Ces toiles, assemblées et montées sur cadre de bois constituent l’une des décorations vénitiennes les plus bouleversantes.

Saint Pantalon de Nicomedie († 303 ou 305), était un médecin réputé, de l’époque romaine, qui exerça à la cour, ou de l’empereur Galère, ou de Maximilien.

Converti au christianisme, Saint Pantalone s’opposa aux prêtres d’Esculape, et soigna les malades au nom du Christ. Malgré sa popularité auprès des populations, il fut dénoncé. Il échappa à 6 tentatives d’exécution, mais comme il refusait de renier sa foi, il fut torturé longuement et finit décapité. Le synaxaire des églises d’Orient témoigne de la vénération dont il fut l’objet dès les premiers temps.

Il fut canonisé plus tard à Rome avec le nom italien de Pantaleone. Il fut alors déclaré patron des médecins.

Saint Pantaléon était très populaire à Venise. « Pantalon » devint un personnage de la commedia dell’arte, homme mûr, avare, libidineux et beau parleur qui portait une culotte longue qui a pris le nom du personnage.

Alors qu’il travaillait à son œuvre, Antonio Fumiani tomba se son échafaudage et mourut suite à ses blessures. Il est enterré dans l’église, à l’endroit même de sa mort.

Plafond de l'église San Pantalon ou San Pantaleone

Cette église recèle d’autres œuvres de grands maîtres vénitiens :

La conversion de Saint Pantaléon par Paolo Veronese

Conversion de St Pantaleon

De Paolo Veneziano, une Madone au pavot remarquable…

La Madone au Pavot

Sur votre gauche, pour 1 €uro symbolique, vous pouvez visiter la chapelle de Sacro Chiodo.

Vous y verrez une autre toile attribuée à Paolo Veneziano, une Annonciation de la moitié du XIVème siècle…

L'Annonciation

Au sol, vous remarquerez les quatre polyèdres à douze face qui décorent le sol de la chapelle, on en trouve beaucoup à Venise, car cette figure est considérée par les anciens comme celle de Vénus.

Selon la légende, elle détenait un reliquaire : un des clous de la crucifixion du Christ. C’est Saint-Louis qui aurait offert le coffret contenant la relique au Clarisses, en même temps qu’un anneau, précisant que seul celui qui se présenterait avec un anneau semblable pourrait ouvrir le reliquaire. Le roi ne revint pas des croisades, les sœurs ouvrirent le coffret et trouvèrent le clou.

Le coffret à été déposé dans cette chapelle en 1836, mais le clou n’y est plus.

Toujours dans cette chapelle, vous pourrez admirer le Couronnement de la Vierge, d’Antonio Vivarini et Giovanni d’Alemagna. La cour des anges entoure la Madone… la fraîcheur des couleurs de cette peinture, sertie d’or, est dans la pure tradition de la peinture vénitienne.

S-Pant08

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. RANLIAL
    Déc 29, 2013 @ 09:19:32

    Encore de belles œuvres à découvrir .

  2. Maier Denise
    Déc 29, 2013 @ 19:31:08

    Quels merveilleux souvenirs ! Nous avons souvent pris notre repas du soir sur le campo Santa Margherita. Et j’espère y revenir……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :