Venise, cortes (plus ou moins) secrètes

Continuons, avec Stefano Gersich, notre guide vénitien dans les calli de la Venise secrète la découverte de quelques cours, plus ou moins connues, parfois secrètes, et/ou privées qu’il nous a permis de découvrir et de partager avec nos lectrices et lecteurs.

Campiello del Pistor

Campiello del Pistor. C’est vraiment un coin perdu où il faut aller exprès, ou, vraiment, être totalement perdu. Il donne à l’angle des rio de San Polo et de Sant’ Agostin. Le chemin pour y aller est un véritable jeu de piste, nous laissons à Anna Livia le soin de vous raconter cela dans Mes carnets Vénitiens.

Campiello del Pozzo Longo

Campiello del Pozzo Longo. Le puits aurait disparu ? En réalité, le puits qui a donné le nom aux calle, sotoportego et campiello était ceint de hauts murs, il est désormais dans une maison, on ne saurait donc vous dire s’il était si long ou haut que cela. Nous sommes toujours dans le sestiere de San Polo, mais de l’autre côté du rio de San Agostin.

Corte de la Raffineria

Corte de la Raffineria. Nous sommes devant l’entrée de l’ancienne raffinerie de sucre de Venise. Aujourd’hui ce sont des logements. Au XIVème siècle, le sucre était une rareté en Europe. La canne à sucre était cultivée en Sicile et en Espagne, mais également à Chypre et Venise avait obtenu le monopole du commerce du sucre dans toute l’Europe.

Lors des mariages, on offrait à la jeune épouse une statuette d’une enfant en sucre, promesse ou souhait d’une prochaine grossesse fortement souhaitée. C’était aussi un cadeau de prestiges, des figurines de sucres ont été offertes à Henri III lors de sa réception à Venise.

Voir aussi la page de Blue Oscar.

Corte Scura

Corte Scura à Venise.

Corte del Parucchier, à San Giovanni e Paolo

Corte del Parucchier, à San Giovanni e Paolo

Corte Molin

Corte Molin, une petite cour privée.

Corte dello Zucchero

Corte dello Zucchero (ou Zucaro) dans Dorsoduro, le sucre, toujours.

Corte Baffo

Corte Baffo à Castello, perdue au fond d’une impasse qui donne sur la calle del Ogio, elle est en bordure du rio dei Scudi Santa Ternita’…

Corte Contarini

Corte Contarini. On compte pas moins de 7 corte Contarina ou Contarini à Venise !

Corte Barbarigo

Corte Barbarigo à San Marco. La maison de la famille patricienne Barbarigo à été détruite en 1820. Elle avait autrefois appartenu à Michiel. Vers 1592, Nicolò Michiel y a hébergé l’archiduc Maximilien d’Autriche, électeur de la Pologne. Pour dernier témoignage il en reste une épitaphe : « Maximiliano Austriae Arciduci Maximiliani II Caes. F. Rodulphi II Caes. Fratri, Poloniae Regi Electo, Roma Redeunti Nicolaus Michaelius Hospit. XIII Kal. Maii. MDXCII. » visible dans le jardin, privé.

Corte Scura

Corte Scura, à San Polo, désormais fermée par une porte qui en fait un lieu privé. Autrefois, cela faisait partie des propriétés de la famille Corner qui fut obligé de s’en dessaisir autour de 1675, suite à une sentence de la Cour du Proprio en faveur de Bianca Pisani (SD, Giornalie di traslatti, 8 novembre 1675). La cour recèle une belle vera di pozzo.

Corte Spechiera

Corte Spechiera, rendue célèbre par les amateurs de puits vénitiens, cette paisible cour a vu ses murs recouverts de graffitis depuis quelques années.

Corte dei Spiriti

La corte dei Spiriti est coincée entre le palazzo Minotto et le palazzo Marcello, à Santa Croce. On y accède par une étroite celle homonyme qui s’ouvre comme une discrète porte entre les deux grosses bâtisses.

Sur l’origine du nom, deux théories s’affrontent dans les trattorias de la paroisse :

D’anciennes légendes sont liées à la présence de fantômes et d’esprits qui hanteraient encore le secteur le domaine et les bâtiments adjacents.

Une famille Spirito aurait vécu là, dans les temps anciens. Si vous croyez plutôt à cette seconde version, allez donc visiter cette corte par une sombre nuit d’hiver…

Corte del Lovo

Corte del Lovo. Cette petite cour dans le sestiere de Cannaregio est accessible par un sombre sottoportego. Les murs sont, à la belle saison, tapissés de fleurs.

Corte de la Pelle

Corte de la Pelle, accessible depuis la salizada San Samuelle, par le sottoprotego du même nom.

Corte Erizzo

Corte Erizzo, proche du Casino de Venise, on y accède depuis le rio terra della Maddalena (voir une photo panoramique que Venise et Lyon). Par la petite porte en fer à gauche, on accède à une autre cour privée, puis à un bâtiment en bordure du Grand Canal.

Campiello del Angaran

Le campiello de Ca’ Angaran, detto Zen est derrière l’église san Patalon. De là, en passant sous un sottoportego, on accède à la corte de la Paruta, et à une cour privée, protégée par une grille. Il y a tant à dire dans ce tout petit territoire délaissé par les touristes qui piétinent à 50 mètres de là, que nous consacrerons plusieurs articles, prochainement à ces lieux chargés d’histoires.

Corte Berlomeni

La corte Berlomeni (aujourd’hui Berlomoni) à La Giudecca est nommée ainsi pour honorer une vieille famille. Mais nous n’avons pas trouvé trace d’une propriété qu’elle aurait pu posséder à La Giudecca.

C’est là que ce trouve une de nos cantines, où l’on peut se restaurer, parmi les travailleurs, à très bon compte : Food & Art à l’entrée du Cantieri Toffolo. (voir aussi l’article dans Veneziamente)

Corte del Pozzo Roverso

La corte del Pozzo Roverso, dans Castello, derrière le palazzo Querini Stampalia est connue pour le restaurant du même nom qui s’y trouve. Quand nous avons eu l’occasion d’y manger, nous avons été satisfaits, mais les choses évoluent tellement vite… on admirera une Madona dans un petit oratoire bleu clair.

Corte Trapolin

La corte Trapolin, du nom d’une famille venue de Chipre, est un cul-de-sac au bout le la fondamenta homonyme, dans Cannaregio, où l’on regarde le « touriste égaré » d’un œil étonné. Le puits à été transformé en jardinière.

Dans la paroisse de S. Marziale est décédé le 2 Février 1550 M. V. « D. Menega Trapolina amalada za molti ani » et, en 1539, un certain Ettore Trapolin donna sa fille en mariage à N. U. Francesco Bembo.

 Corte del Calderer

La corte del Calderer est située dans le sestiere de San Polo, à quelques dizaines de mètres de la Scuola Grande di San Giovanni Evangelista. Voilà encore un lieu célèbre pour les vénétophyles autant que pour les vénetophages. En réalité, cette petite cour mérite votre admiration béate, par son pavement en terre cuite et son puits en marbre de Vérone, qui date de la fin du XIVème siècle. Cette corte morte fait face à une autre, la corte Nova. Voir des photos et récits chez : e-Venise, Venezia ti amo, Blue Oscar, Silvia, Venezia Emilia, Alloggi Barbaria, etc…

Cour privée à Venise

… et nous terminerons cette troisième balade à la découverte des corte de la Venezia nascota par cette belle cour privée dont nous ne vous dirons rien.

Nous avons volontairement mis nos découvertes dans n’importe quel ordre, afin que les vautours pilleurs de trésors vénitiens ne profitent pas de nos découvertes vénitiennes pour aller y voler des photos sans autorisation.

Ce n’est pas fini !

Notre découverte des cours secrètes de Venise va encore se prolonger, revenez bientôt …

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. marie40
    Déc 16, 2013 @ 12:01:40

    Merci Claude pour ces balades dans Venise. A ne pouvoir le faire physiquement, ces visites virtuelles sont un vrai plaisir !

  2. Stephanie Dupont
    Déc 17, 2013 @ 10:26:38

    Magnifique tutte queste corte….!!!
    Merci a Stefano qui vous a guidé et a vous de les partager… le campiello del pistor je l’aime beaucoup, je l’ai découvert l’année dernière… les vrais endroits de la vraie vie vénitienne !!! belle journée

  3. Rétrolien: Venise, cortes (plus ou moins) secrètes ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :