Visite à San Giacomo in Paludo

Nous vous avons déjà raconté l’histoire de l’île de Saint Jacques des Marais, située au bord du passage du vaporetto en direction de Burano, une petite île déserte devant laquelle passent des centaines de touristes chaque jour.

Nous avons eu la chance de pouvoir fouler le sol de cette île mystérieuse pour vous, et de vous rapporter nos images…

Isola di San Giacomo in Paludo

Isola di San Giacomo in Paludo

Outre la fameuse cavana, il reste surtout des témoignages des constructions militaires de l’époque de l’occupation autrichienne. Les vestiges du monastère sont enfouis sous la végétation, et les fouilles archéologiques ont été refermées.

Isola di San Giacomo in Paludo

Isola di San Giacomo in Paludo

Isola di San Giacomo in Paludo

Isola di San Giacomo in Paludo

Isola di San Giacomo in Paludo

Isola di San Giacomo in Paludo

Isola di San Giacomo in Paludo

Isola di San Giacomo in Paludo

Mais aujourd’hui, les Domaines italiens, sous la pression d’investisseurs qui souhaitent rester discrets, ne veut plus renouveler la concession de l’Isola di San Giacomo in Paludo à l’association VAS ONLUS grâce à qui, depuis des décenies, ce patrimoine architectural, historique et naturel de la lagune à été préservé et ouvert à des milliers de vénitiens.

Le gouvernement de Mario Monti souhaite que l’île devienne désormais un hôtel de luxe, qui, comme San Servolo fera faillite dans quelques années. Entre temps, cette supercherie aura permis la privation d’un bien public au profit d’intérêts privés dont l’origine licite reste à prouver.

L’Isola di San Giacomo in Paludo fait partie intégrante du futur parc naturel de la Lagune Nord de Venise, et doit rester un bien public accessible à tous. De plus, depuis plus de quatre ans, l’île est devenu un abris pour le plus grand canard d’Europe, le Tadorne de Belon (Tadorna tadorna), ou Volpoche dans la lagune, qui en a fait un lieu de nidification. Son nid est installé dans un ancien terrier de lapin ou de renard, dans une cavité sertie dans un talus ou même dans un trou de muraille. Exceptionnellement, il peut être posé à même le sol dans la végétation herbeuse. C’est une simple dépression garnie de duvet. D’avril  à juin, la femelle pond de 8 à 10 œufs dont l’incubation dure de 29 à 31 jours.

Les contraintes archéologiques et historiques de cette île sont importantes, et les exemples passés de « réutilisation par l’industrie du tourisme » des vestiges de la lagune se solde, systématiquement par des déconvenues. Architectes pour nantis et conservation du patrimoine ne semblent pas faire bon ménage dans la lagune.

Si comme nous vous avez envie de pouvoir continuer à visiter cette île, découvrir son histoire, son patrimoine, profiter des découvertes qui y sont faites, des fouilles archéologiques, si vous souhaitez qu’elle ne devienne pas un luxueux paradis pour parvenus, évadés fiscaux et industriels corrompus, alors, vous aussi signez la pétition mise en ligne par l’association VAS ONLUS.

Isola di San Giacomo in Paludo

Nous vous reparlerons prochainement de cette île à propos des informations et des secrets de cette île, qui a tant à nous révéler, et que nous avons apprises sur place, de la bouche des membres de l’association VAS ONLUS.

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. RANLIAL
    Nov 12, 2013 @ 08:55:38

    Merci pour ces photos magnifiques qui respirent la paix.
    Un endroit de rêve …
    J’ai signé la pétition.

  2. Rétrolien: San Giacomo in Paludo est sauvée du… | Olia i Klod

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :