Costume traditionnel de Tver

Nous vous avons déjà présenté la collection de Natalia L. Chabelskaya, présentée pour le première fois en France lors de l’Exposition Universelle de 1900 à Paris.

Souvenez-vous des photos anciennes que nous vous avions présentées, puis des coiffes traditionnelles dont nous vous avons parlé le mois dernier. Lors de nos recherches, nous avons étudié plus en détails certains costumes de cette collection. Nous pourrions vous en parler très longtemps tant il y a de richesses à exploiter dans l’héritage de Natalia Chabelskaya.

A quelques mois du Carnaval de Venise, nous allons évoquer plus en détail un costumes traditionnel qui était porté dans la région de Tver.

Costume de la province de Tver

Costume de la province de Tver

La ville de Tver est située au confluent de la Volga et de la Tvertsa.

Costume de la province de Tver

La coiffure en lin et soie, de Tver est lourdement ornée de perles, de nacre et de pierres plus ou moins précieuses.

Coiffe de la région de Tver

La coiffe qui date du premier quart du XIXème siècle fait 15,2 x 21,6 centimètres, et fait désormais partie de la Collection Musée du costume au Metropolitan Museum of Art, depuis 2009, suite à un don de Mme Edward S. Harkness en la mémoire de sa mère, Elizabeth Greenman Stillman.

Coiffe de la région de Tver

Ainsi qu’on peut le voir sur la photo d’époque, ou sur l’image ci-dessus, elle se portait avec un châle en soie richement brodée.

Coiffe de la région de Tver

Coiffe de la région de Tver

Coiffe de la région de Tver

Les coiffes, ou kokoshniks étaient ornés avec abondance, comme tout type de vêtement de fêtes en Russie. Ils ont le plus souvent fait de damas tissé avec des fils métalliques dorés ou en velours avec des broderies d’or.

Les éléments décoratifs utilisés dans les coiffes étaient représentatifs des régions dans lesquelles elles ont été faites. Les kokoshniks du Nord ont été embellis avec des perles des rivières, qui étaient abondantes dans ces zone, et tissées tout en duvet d’oie, la laine et les broderies étaient plus populaires dans le Sud.

Parfois, ces coiffures de la région de Tver pouvaient être d’une très grande richesse.

Первая половина XIX века. Жемчужный головной убор с «шишками», кисейным, расписным золотым шитьем платом. На сарафан надета епанечка, украшенная золотым галуном.

Le vêtement était un sarafane (en russe: Сарафан) : un vêtement féminin populaire. Il s’agit d’une robe droite sans manche. Ce vêtement était porté par les filles et les femmes des villages du nord, et du centre de la Russie, ainsi que dans les régions de la Volga, jusqu’au début du XXème siècle.

Nous n’avons pas, semble-t’il retrouvé le modèle exact de la collection, du moins celui présenté sur la photo. Voici d’autres sarafanes de la même région :

Sarafane

A Gauche:  tenue de cérémonie du nord de la Russie, XVII et XIXème siècles.
A droite: tune de cérémonie de la province de Nizhny Novgorod Province, XIXème siècle.

Sarafane

A gauche: tenue de Cérémonie de la province de Tver, XIXème siècle.
A droite: tenu cérémonie de jeune fille, de la région d’Olonetsk, XIXème siècle.

La richesse de ces costumes réside également dans les nombreux détails, ainsi qu’on peut le voir dans le livre Русский народный костюм (Le costume folklorique russe) de L. Efimovoy, sorti en 1989.

Le costume folklorique russe

Le costume folklorique russe

Le costume folklorique russe

Le costume folklorique russe

Le costume folklorique russe

Le costume folklorique russe

Le costume folklorique russe

Le costume folklorique russe

Titre: costume folklorique russe. Le Musée historique d’Etat
Auteur: L. Efimova
Editeur: Russie soviétique
Année: 1989
Pages: 314

Русский народный костюм. Государственный Исторический музей

La vaste collection de costume russe, photos en couleurs des costumes et de l’ensemble des pièces individuelles, avec des photos de la vie folklorique et catalogue détaillé des choses. Les meilleurs albums de costume folklorique. Expositions costumes de la collection du Musée historique d’Etat. Reste un modèle pour tous ceux qui s’occupent de ce problème.

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Aurélie
    Nov 03, 2013 @ 22:58:08

    Pour avoir réalisé un sarafane pour le dernier carnaval de Venise, je dois dire que c’est un bonheur à porter ! (c’est par ici, pour ceux que cela intéresse : http://autantenportelevetement.com/madame-et-son-boudoir/le-xviiieme-siecle-feminin/sarafane-chemise-et-veste-assortie-russie-17901810/ )
    Je retrouve dans votre article des éléments de mes recherches effectuées pour la confection du dit costume… Les collections numérisées du MET sont un bonheur !
    Continuez ainsi, c’est toujours un plaisir de prendre des nouvelles de Venise…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :