Le cloître des Chartreux de Venise

Ruines de la Chartreuse de Venise

Quand vous visitez l’île de la Certosa, vous pouvez voir les ruines du monastère des Chartreux, dont il semble ne rien rester de nos jours, sauf cet amas de briques privé de ses pierres mémorables.

Pourtant, le cloître des Chartreux existe toujours, en voici la preuve en images :

Le cloître des Chartreux de Venise

Le cloître des Chartreux de Venise

Le cloître des Chartreux de Venise

Vous ne rêvez pas !

Nous sommes bien devant l’entrée du cloître construit par les Chartreux, ou, plus précisément, d’un cloître reconstruit avec des éléments provenant tous de la Chartreuse de Venise, avant sa démolition par les militaires.

Le cloître des Chartreux de Venise

En 1840, le Prince Frédéric Charles Alexandre de Prusse apprends que le cloître du monastère chartreux de San Andrea, situé sur l’isola de la Certosa, près de Venise va être détruit par les occupants militaires.

Il ne peut manquer pareille opportunité, et ordonne que le cloître soit démonté pierre par pierre, puis transporté par bateaux jusqu’à Berlin. Là, sur un projet qu’il a lui-même dessiné, il fait construire, à proximité immédiate de son palais d’été, le Château de Glienicke, (en allemand : Schloss Glienicke) un cloître de style romano-byzantin, sauvant ainsi des pierres datant du VIème au XIIème siècle qui auraient été éparpillées ou détruites.

Certains historiens démentent l’hypothèse que le projet soit de la main du prince, des études récentes, par exemple, parlent d’un projet du roi Frédéric-Guillaume IV et de son architecte Stiller.

Quoi qu’il en soit, la construction du cloître, à une époque ou les folies étaient à la mode, est terminée en 1850 par l’architecte Ferdinand von Arnim.

Le cloître des Chartreux de Venise

On pénètre dans le bâtiment par une colonnade ornées de sculptures byzantines et romanes, des bas-reliefs et des mosaïques ainsi que les inscriptions antiques de l’île de Certosa. Dans le cloître des mosaïques de verre et de terre cuite émaillée décorent le sol.

Le cloître des Chartreux de Venise

Dans l’atrium, trône une haute colonne dont le haut est décoré d’un lion ailé, semblable à celui de la place Saint-Marc à Venise. Nous ne connaissons pas la provenance exacte de cette sculpture.

Le cloître des Chartreux de Venise

Le cloître des Chartreux de Venise

Le portail est surplombé d’une mosaïque représentant la Madonne avec une inscription grecque.

Le cloître des Chartreux de Venise

Le singe attaché près de l’entrée, provient du campanile de la cathédrale de Pise.

Le cloître des Chartreux de Venise

La partie la plus impressionnante de ce cloître est la sépulture de Pietro d’Albano, médecin, philosophe et astrologue mort en 1316. Placée dans l’abside de la cour le sarcophage provient de l’église de Saint-Antoine de Padoue.

Le cloître des Chartreux de Venise

Le prince Charles, qui, ainsi qu’on a pu le voir dans cette description, a pillé les trésors de toute l’Europe, les a entassés dans les salles de son monastère. Il y avait une importante collection de crucifix, des vêtements religieux brodés d’or, les statuettes en ivoire, de magnifiques tapisseries.

Le cloître des Chartreux de Venise

Pendant la seconde guerre mondiale, le cloître a subis de graves dommages, et, dans les derniers jours de la guerre, après qu’un obus ait perforé un mur, sera victime de pillages. De nombreuses pièces ont alors disparues à jamais. L’ensemble à été restauré entre 1957 et 1967, et est désormais inscrit au patrimoine de l’UNESCO.

Merci à Wolf Sraum pour l’autorisation d’utiliser ses photos hivernales.

Le cloître des Chartreux de Venise

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. ytaba36
    Oct 18, 2013 @ 07:09:18

    That’s just amazing! But, so many treasures were plundered, back and forth.

  2. Stephanie Dupont
    Oct 18, 2013 @ 09:34:06

    Superbe !!!

  3. Paolo Lanapoppi
    Oct 18, 2013 @ 18:24:16

    Merci, c’est vraiment intéressant… et mélencolique… Au moin là bas où elles se trouvent ces pierres seront preservées de la triste fin que la fumée des bataux de croisière leur ferait faire à Venise…

  4. Stef*
    Oct 18, 2013 @ 22:35:31

    Finalement, Napoléon et les français n’ont pas été les seuls à piller Venise et sa lagune.

  5. Rétrolien: Alberto Sonino, Vento di Venezia | Olia i Klod
  6. Blandine
    Avr 12, 2014 @ 14:03:35

    Magique !
    Merci pour ce partage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :