Carnaval, les deux visages de Venise

S’appuyant sur des interventions de spécialistes dont l’anthropologue Daniel Fabre, ce document décrypte les rouages du carnaval d’hier et des fêtes d’aujourd’hui.

Carnaval, les deux visages de Venise

Ainsi, à la Renaissance, les nobles vénitiens ou étrangers et le peuple fêtaient à leur manière la fin de l’hiver. Élégance, démesure, violence et vulgarité se combinaient. Jeux, spectacles et femmes étaient alors au cœur d’un carnaval institutionnalisé. Après une longue éclipse provoquée par la chute de la République, le carnaval renaît de ses cendres en 1970, sous l’impulsion de la jeunesse vénitienne, mais avec beaucoup plus de modération.

  • Genre : Documentaire – Culture Infos
  • Pays : France
  • Réalisation : Marco Visalberghi Maurice Ribière
  • Production : La Compagnie des Taxis-Brousse
  • Date de sortie : 2009 | Durée : 52 mn

Stéréo Sous-titres sourds/malentendants16:9 Programme France 5  Mercredi 09 octobre 2013 à 01h45 sur France 5

Chaque année, à la fin de l’hiver, les masques envahissent Venise par milliers. Dans les palais et les places, le long des ruelles et à l’ombre des porches, la Sérénissime célèbre Carnaval, le roi de toutes les ivresses. A cette occasion, chacun pourra être ce qu’il n’est pas et se montrer aussi fou et extravaguant qu’il le voudra.

Depuis le XVIIème siècle, le Carnaval de Venise attire des voyageurs du monde entier. Fêtes, costumes et masques, rêve, lagune embrumée … Comment le mythe est-il né ?

Un jour, Venise a décidé qu’elle serait « la » ville du divertissement et que toute l’Europe viendrait à elle pour cela… Opéra et théâtre, jeux et prostitution trouvèrent dès lors refuge dans une cité qui devint à la fois la scène du raffinement et de l’élégance, et le lieu de toutes les débauches. Carnaval subversif, Carnaval du chaos… Entre ordre et désordre, cette fête aux contours sinueux fut à la fois enjeu de pouvoir entre les mains des puissants et instrument de liberté entre les mains du peuple. Quel fut son rôle dans le destin de Venise, cette ville qui sut mieux que n’importe quelle autre le célébrer, le servir… et en tirer profit ?

Carnaval, les deux visages de Venise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :