Le Défilé des Monstres (La Sfilata di Mostri)

La fin de la trente-huitième semaine de 2013 fut marquée par un rassemblement incroyable de grands navires de croisière dans la lagune de Venise. A croire que plus on alerte les autorités du danger que représentent ces monstres pour l’équilibre fragile de la lagune, et le devenir même de la ville lagunaire, et plus les compagnies et l’état italien se démènent pour précipiter la disparition anticipée de Venise et de ses habitant-e-s.

Le Défilé des Monstres (La Sfilata di Mostri)

Une journée sur le bassin de San Marco, avec les grands navires, en ce moment, cela ressemble à ceci :

Vendredi 20 septembre 2013, fin d’après-midi :

Le MSC Musica entre via Garibaldi dans Castello.

MSC Musica, via Garibaldi, Venezia, 20 settembre 2013

Suivi de près par le Crystal Serenity que nous avons croisé devant San Giorgio.

Crystal Serenity nel bassino di San marco, il 20 settembre 2013

Poursuivi, peu de temps après par le Legend of the Seas, qui nous a gâché le coucher du soleil sur le canal de la Giudecca.

Le Legend of the seas dans le canal de la Giudecca le 20 septembre 2013

Trois monstres croisés en peu de temps sur le chemin entre les Giardini, à Castello, et les Zaterre, à Dorsoduro, en rentrant à la maison le soir.

Ce déferlement de navires disproportionnés pour la lagune, et qui enfreignent, quotidiennement la loi italienne Clini-Passera et la règlementation européenne en matière de protection des espaces lagunaires sensibles a provoqué un déferlement d’articles dans la presse et de reportages sur les chaines de télévision.

Samedi 21 septembre :

Lorsque nous sortons de la maison, on ne voit que des grands navires partout entre le canal de la Guidecca et la terre ferme. Le port, vu du ciel, doit ressembler à ceci :

Le Défilé des Monstres (La Sfilata di Mostri)

Et depuis le vaporetto qui nous emmène à Isola in Rete, la fête du Parc Naturel de la Laguna Norte, nous ne voyons que des monstres, dont les passagers ont tout envahis dans notre partie de la ville, déjà.

Le Défilé des Monstres (La Sfilata di Mostri)

Le Défilé des Monstres (La Sfilata di Mostri)

Le Défilé des Monstres (La Sfilata di Mostri)

Le soir, alors que nous essayons de revenir de Sant’ Erasmo (les grandi navi ont perturbé la navigation des vaporetti dans la lagune, et tous accusent des retards importants, de plus de 30 minutes), nous voyons recommencer le défilé, et nous allons devoir le remonter jusqu’à notre retour à la maison.

Le premier que nous apercevons sortir de la lagune est le Azamara Quest, ici au large du Forte San Andrea.

Amara Quest vicino nell forte Sant' Andrea

Suivi de près par un autre navire…

Le Défilé des Monstres (La Sfilata di Mostri)

Puis, en vaporetto, nous croisons le MCS Divina, auprès duquel tout les bateaux semblent des coquilles de noix.

Le monstrueux MCS Divina dans la lagune de Venise

Le Défilé des Monstres (La Sfilata di Mostri)

A peine est-t’il passé, que surgit un autre monstre qui dépasse au dessus de san Giorgio Magiore.

Le Queen Victoria écrase Venise

C’est le Queen Victoria, qui écrase Venise de sa masse terrifiante.

Le Queen Victoria, monstrueux dans le bassin de San Marco

Ce soir-là, notre vaporetto N°6, celui des travailleurs, arrivera aux Giardini avec plus de 40 minutes de retard, à cause de ces monstres qui avaient envahis la lagune. ne demandez donc pas aux vénitiens d’aimer les navires de croisières et l’armée de touristes populaires et désargentés qui déferlent de ces tas de ferraille immondes.

Dimanche 22 septembre.

Dès le petit matin, alors que nous allons attendre notre vaporetto pour les Giardini, nous sommes agressés par l’apparition du Costa Farinosa dans le canal de la Giudecca.

Quand Caraibes cruises agresse Venise

De bon matin, l’arrivée de cette énorme masse nous fait penser que nous avons oublié de vous informer que, Micky Arrison, le patron de la compagnie Costa Croisière a lourdement été condamné aux USA (10 ans de pénitencier), c’est pourquoi il fait le beau en Europe sur son yacht en attendant que ses avocats négocient une solution avec l’administration de la Justice américaine, car, pour le moment il lui est impossible de retourner aux États-Unis.

Costa Croisières et le défilé des monstres

En fin d’après-midi, nous apercevrons, depuis des kilomètres, un des monstres, bien au dessus de la ville.

Mostre des mers dans la lagune de Venise

Restez connectés, nous allons vous parler de la manifestation No Grandi Navi du 21 septembre !

11 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Landreau Patrick
    Sep 29, 2013 @ 14:47:54

    Ces navires de la honte n’ont pas leur place à Venise !!!
    Il faudra bien, un jour ou l’autre, que la municipalité assume ses responsabilités et qu’elle détourne ces monstres marins afin qu’ils ne traversent plus du tout le canal de la Guidecca !!!
    Je tiens à la disposition de ceux qui le souhaitent des photos de ces paquebots de croisière dans la ville. Elles sont un vrai signal d’alarme à elles seules.
    Continuez ce combat amis vénitiens ; tous les amoureux de cette cité – j’en suis j’y vais plusieurs fois/an – vous soutiennent. bravo et courage.

  2. oliaiklod
    Sep 29, 2013 @ 14:56:35

    En fait, dans cette histoire, la municipalité de Venise n’a pas grand chose à voir… le port, le canal de la Giudecca et le bassino de San Marco appartiennent à l’État Italien qui est le seul, avec la mafia, à récolter les fruits et les bénéfices de ce tourisme de masse inadapté à Venise.

  3. dhelicat
    Sep 29, 2013 @ 15:08:08

    Que pouvons nous faire?
    C’est insupportable de voir ce spectacle, et d’imaginer les dégâts irrémédiables que cela doit causer… Sans parler du risque d’un accident toujours possible on pense forcément au Costa Concordia! Les hommes ne sont pas raisonnables quand l’argent est en jeu! Mais les touristes qui acceptent de participer à ces croisières sont fautifs aussi, sans touristes pas de croisières …
    Bonne journée à vous, à bientôt à Venise lors du carnaval j’espère!

  4. Blaise
    Sep 29, 2013 @ 17:06:47

    Les grands navires ?… La peste de notre époque !…
    Mais cela rapporte gros à certains…

  5. RANLIAL
    Sep 29, 2013 @ 19:03:15

    C’est un scandale!
    Ils font peur ces énormes bateaux de plus en plus gros .
    Venise, ville unique au monde, PATRIMOINE DE L’HUMANITÉ, doit être protégée et préservée. Et après on nous parle d’écologie et on laisse détruire des sites magnifiques.! LES VERTS (français) on ne les entend pas sur ce problème ; ainsi que les députés européens…

  6. Marie
    Sep 29, 2013 @ 19:12:24

    Il y a quelques jours, le journal télévisé de France 2 nous a fait voir cette accumulation de navires en soulevant le problème de la sécurité sur les canaux et des dégâts faits sur les assises de Venise … C’est terrible !
    Car il y a tellement d’argent en jeu que c’est à se demander si la survie de Venise pourra être entendue !!

  7. Stephanie Dupont
    Sep 29, 2013 @ 20:50:05

    De la pure folie ses grandi navi… fuori da venezia !

  8. Rétrolien: No Grandi Navi – Septembre 2013 | Olia i Klod
  9. Landreau Patrick
    Sep 30, 2013 @ 09:46:10

    C’est vrai que leur silence est assourdissant !!! …tellement occupés à leurs problèmes internes au mouvement et aux intrigues diverses et [a]variées pour garder à tous prix le pouvoir ! pathétique !

  10. oliaiklod
    Sep 30, 2013 @ 10:46:18

    En réalité, nous transmettons régulièrement nos informations au secrétariat des Verts au Parlement Européen ainsi qu’à celui du groupement des écologistes de toute l’Europe au même parlement (je ne me souviens plus le nom exact). Nous sommes en contact avec eux depuis plusieurs années.
    Tout un travail se fait à ce niveau et les choses avancent dans le bon sens, mais, de la même manière que le gouvernement italien ne respecte pas le décret Clini-Pessera qui interdit l’entrée de tout navire de plus de 40.000 tonneaux dans la lagune, ces mêmes autorités ne respectent pas les décisions européennes qui ont été votées ces derniers mois.
    Les compagnies sont toutes domiciliées dans des paradis fiscaux, les bateaux sont immatriculés au Panama ou d’autres pavillons de complaisance, et la main d’œuvre embauchée dans des pays à bat coût (Philippines, Malaisie, Inde, Turquie, etc…). Le patron de Caraibean Cruise, lourdement condamné aux USA pavoise impunément dans la lagune de Venise… le problème est plus d’ordre mafieux et juridique que politique.

  11. Rétrolien: Signez la nouvelle pétition contre les Grandi Navi | Olia i Klod

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :