Corte sconta detta Arcana

Tous nos amis en ont déjà parlé :

Aldo, dans Veneziamente
Annalivia dans Mes Carnets Vénitiens
Chantal Robillard, dans ses Poèmes de Voyages
Luca et Daniela dans e-Venise
Fauto, dans Alloggi Barbaria
Kerglas,
Lorenzo, dans TraMeZziniMag
Stef, dans La Part des Anges

etc… et presque tous les livres touristiques en parlent également. Certains écrivent même, depuis le campo San Zanipolo le chemin pour y aller sans se tromper. Nous ne parlerons donc pas de ce qui a été déjà dit partout, mais d’un mal qui ronge Venise.

La faute, au départ, à Hugo Pratt qui a dessiné pour Corto Maltese, une cour de son enfance, proche de la maison où il vivait enfant.

Cet endroit presque inconnu a attiré de plus en plus de visiteurs, aficionados du célèbre auteur vénitien, amateurs de la Venezia Nascota, touristes avertis, puis curieux, voyeurs et pervers. Enfin, pour les habitants de cette cour à l’accès peu aisé, il est vrai, la vie est devenue impossible, jour et nuit des « visiteurs » plus ou moins bien intentionnés venaient les déranger.

Il a commencé à y avoir des dégradations, des vols.

Aujourd’hui l’accès à la corte est fermée par une porte, comme une grille de prison qui enferme ses habitants pour les préserver d’un monde de voyeurs.

Désormais, plus aucun touriste ne peut y accéder, sauf en « violant » l’intimité des habitants de la cour (et dans ce cas, à ses risques et périls).  Même les guides officiels n’y ont plus accès que de façon très exceptionnelle. C’est dommage, mais c’est un juste retour des chose par rapport à un monde où plus rien n’est respecté, où le voyeurisme à remplacé la découverte respectueuse et les échanges culturels.

Personne ne peut être incriminé d’avoir par ses écrits été le complice des égarements de certains. Mais cela pose, pour le coup, les limites de ce que nous pouvons décrire de la ville qui déchaine tant de passions, sans prendre le risque de violer des espaces privés et la vie de leurs habitants. Nous aimons Venise et aimons en partager ses richesses inconnues, mais il y a des gens malhonnêtes et stupides qui souillent ce qui est beau et propre. Alors, garder ces trésors pour nous seuls ?

Pour visiter la corte Botera, désormais, il vous reste les liens ci dessus, et bien d’autres encore : nous vous avons donné simplement les meilleurs 😀 Ou alors, avoir la chance de rencontrer un de ses habitants qui acceptera de vous la faire visiter, à condition que vous sachiez le convaincre.

Pour vous consolez, allez-donc dans un autre lieu mythique de Venise : l’Osteria Corte Sconta dans les petites rues de Castello.

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. ytaba36
    Sep 15, 2013 @ 02:15:32

    I was so lucky to be able to get into this Corte! It is magic …

    http://ytaba36.wordpress.com/2013/05/26/corte-bottera-castello/

  2. Stephanie Dupont
    Sep 15, 2013 @ 08:07:20

    Ahhhh une des plus belle corte di venezia, j’ai eu la chance d’y entrer une fois avec maman il y as très longtemps et je n’ais pas les photographies de l’époque (perdues),et mon rêve est de pouvoir un jour y retourner en ayant la chance de trouver un habitant qui seras si gentil de me le permettre, quand je suis dans le coin je jette toujours un coup d œil… a chaque fois que je visite des lieux comme celui-ci, j’y entre toujours avec beaucoup de discrétion, je demande « permesso » je ne fait pas de bruit, car je sait que pour les habitants malheureusement il y a beaucoup de tourisme et non, très mal elevés et qui dégrade des endroits comme celui qui,qui sont de pure merveilles et donc j’en comprend les fermetures… une autre corte a été fermée ses jours-ci que j’adore aussi c est celle du sestiere de santa croce: la corte del tagiapiera…
    Si jolie,mais la aussi les habitants étaient dérangés par des personnes sans éducation, le jour et la nuit..!!
    bon dimanche…

  3. oliaiklod
    Sep 15, 2013 @ 09:09:01

    Oui, nous allons aussi parler de la corte Tagliapiera dans la journée… deux trésors privés désormais inaccessibles, ce qui va permettre de relancer le débat sur « Jusqu’où pouvons nous aller quand nous dévoilons les trésors secrets de Venise ? »

  4. Chantal Robillard
    Sep 15, 2013 @ 09:36:38

    Merci Olia et Claude !
    Hélas, bien triste sujet et vaste problème, on ne sait jamais jusqu’où il faut aller pour raconter les coins perdus ou secrets, que ce soit de Venise ou d’ailleurs !
    Un ami gastronome qui tenait une rubrique gourmande dans un magazine parisien m’a raconté il y a déjà quelques années que des restaurateurs lui téléphonaient en le suppliant de ne surtout pas parler d’eux, car l’affluence soudaine chez d’autres, chroniqués par lui, avaient mis en péril leur commerce qui ne fonctionnait bien qu’avec une petite jauge !
    Amitiés, Chantal.

  5. Rétrolien: Venise – Tourisme et vie privée | Olia i Klod
  6. Isabelle Rombi
    Sep 15, 2013 @ 20:57:17

    C est tout à fait par hasard que Marie Delphine Walter, sa cousine et moi même avons fait cette « découverte » de cet endroit magique lors de notre promenade costumée de l’année dernière(2012). Nous ne connaissions pas l endroit, avons d ailleurs par la suite essayé d’en connaitre le nom. Nous y avons fait quelques photos costumées grâce à notre ami Clément qui nous accompagnait. L’endroit semblait désert mais nous ne nous sommes pas attardées trop longtemps nous demandant effectivement si cet endroit était privé…
    C’est un beau souvenir mais je comprends bien la réaction des habitants de cette petite merveille…
    Voici une de nos photos :

    http://isabellavenise.canalblog.com/archives/2012/03/17/23787245.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :