Le dernier bal impérial – Bal « vieux russes »

Le 13 février 1903, le Tsar Nicolas II et Alexandra Fiodorovna organisent un grand bal destiné à éblouir toute l’Europe par son faste.

Le grand bal à la Cour de Russie. Saint-Pétersbourg, 11-13 février 1903

Il a neigé sur Saint-Pétersbourg ce jour-là et il fait un froid intense. Le palais d’Hiver s’est voilé de blanc, comme une dentelle sur le marbre. Du jamais vu. Du grandiose. Sous les manteaux de fourrure, de sublimes vêtements restituent le faste de la cour de Russie au XVIIe siècle, car, en souvenir du temps des boyards, les invités sont tenus de porter des costumes de l’ancienne Russie.

Pourtant, cet événement grandiose marque la fin d’une époque. C’est le dernier grand bal costumé. Une Russie hostile commence à regarder à travers les fenêtres du palais, le couple impérial va bientôt vivre un drame avec la maladie de leur héritier… mais cela est une autre histoire.

Ce 13 février 1903, tous les participants portent des costumes inspirés de l’époque du deuxième tsar de la dynastie Romanov, Alexis Mikhaïlovitch (XVIIe siècle). Ces costumes ont été créés d’après les esquisses du peintres Sergei Solomko, et réalisés avec les meilleurs brocards, des soies de Venise, tous brodés d’or et garnis de pierres précieuses, diamants, rubis, saphirs que les élégantes ont fait dessertir de leurs parures pour les broder sur des sarafans de velours.

23 janvier 1883 chez le grand duc Vladimir Alexandrovitch

Tous les invités se bousculent, se poussent du coude, pour apercevoir la famille impériale, on reconnait l’empereur Nicolas II dans le costume du tsar Alexis Mikhaïlovitch, l’impératrice Alexandra Fédorovna portant un costume inspiré de celui de la tsarine Marie Ilinitchna Miloslavskaïa, le grand-duc Michel Alexandrovitch, la grande-duchesse Xénia Alexandrovna, la grande-duchesse Marie Pavlovna, le grand-duc Andreï Vladimirovitch, le grand-duc Serge Alexandrovitch.

A la demande du maître des cérémonies de la Cour, les invités furent priés de se faire photographier par les meilleurs photographes de l’époque, présents à Saint-Petersbourg, dans leur costume d’époque afin de laisser un souvenir de l’événement. L’imprimerie d’État édita ensuite, en 1904, un album dans un luxueux, tiré à quelques centaines d’exemplaires et vendus au profit d’œuvres de bienfaisance. Aujourd’hui, maigre trésor emmené en émigration, quelle est la famille russe qui n’a pas dans un tiroir des photos sur carton jauni de parents ou grands-parents en costume d’inspiration byzantine, souvenirs d’un temps à jamais révolu ?

Le bal de 1903 à la cour de Russie

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: Le dernier bal impérial des 11 et 13 janvier 1904 | Olia i Klod
  2. michelson
    Juin 22, 2016 @ 19:46:15

    Splendide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :