La terrasse des Brunetti

Vous êtes nombreux à nous demander des secrets de tournage de la série, et des informations sur les lieux choisis pour illustrer les romans de Donna Leon.

Tout d’abord, il faut savoir que le lien est ténu entre les romans et les épisodes de la série.

Les lieux changent, le scénario diffère aussi du texte du roman : intrigue et dénouement différents, et les discussions philosophiques sont remplacés par des historiettes plus vivantes à l’écran. Cela fait que l’on peut voir les films après avoir lu les livres, ou l’inverse, indifféremment car tout y est sensiblement différent.

Parfois, on utilise dans la série plusieurs lieux pour illustrer un même endroit, et de plus, ces lieux n’ont rien à voir avec la réalité.

La questure.

A Venise, dans la vraie vie, la questure est un grand bâtiment blanc qui fait face à l’église San Lorenzo, au N° civique Castello 5053, situé sur la fondamenta San Lorenzo.

Dans la série, les extérieurs sont tournés sur le Campo della Confraternita, célèbre pour ses colonnes rouge et blanches, près de l’église San Francesco della Vigna.

Uwe Kokisch - Commissaire Guido Brunetti

Les scènes à l’intérieur sont tournées dans diverses administrations de la ville…

La fameuse terrasse des Brunetti.

Paola et Guido Brunetti sur leur terrasse.

C’est la question qui revient le plus souvent. Là aussi, elle ne correspond en rien au livre, car Donna Leon situe la maison de Brunetti dans la calle del traghetto de la Madonetta (il serait voisin de la célèbre corte Petriana, ce qui ne manque pas de charme).

Calle del traghetto de la Madonetta

La terrasse des Brunetti donne, dans le livre, sur le rio della Madonetta.

Rio della Madonetta

Dans la série télévisée, si l’appartement n’est pas très loin, à vol de mouette, sa localisation est un peu plus chargée de symboles. En effet, la terrasse donne directement sur le Canal Grande et fait face au palazzo Barbarigo, de l’autre côté du rio San Polo, et à l’immense palazzo Mocenigo de l’autre côté du Canal Grande.

Ca' Brunetti

La maison à la terrasse est située à l’angle du rio San Polo et du rio de le Erbe.

Ca' Brunetti

L’adresse civique du lieu de tournage de la maison à la terrasse est 2049 San Polo, qui se trouve Corte Scura. On y accède depuis le campo San Polo par la calle del magazen o del Bastion, puis, à gauche avant le ponte de Ca’ Grimani, la corte Contarina et le ramo de corte Scura.

Ramo de corte Scura

Vous voilà arrivés devant l’entrée de la maison des Brunetti, du moins, là où sont tournée les scènes sur la fameuse terrasse.

Ca'Brunetti

En levant les yeux, il vous sera pourtant  impossible d’apercevoir la fameuse terrasse qui donne uniquement sur l’angle des deux canaux… a pieds, il est possible de l’apercevoir en traversant le pont ponte de Ca’ Grimani et en réussissant à aller jusqu’à l’université installée dans le palazzo Capello.

Ca'Brunetti

Nous n’avons hésité à nous jeter à l’eau pour vous montrer la maison de Brunetti depuis le canal…

Ca'Brunetti

Nous ne sommes pas certains que les scènes dans l’appartement soient tournées au même endroit. En effet, voici à quoi ressemble l’intérieur de l’appartement à la terrasse.

Ca'Brunetti

Ca'Brunetti

Ca'Brunetti

La série continue d’être diffusée sur France 3 tous les dimanche, à raison de deux épisodes par soirée. Dimanche prochain :

Dimanche 11 Août

20h45 : Une question d’honneur

Alors qu’il est venu retrouver son épouse, Paola, à l’université où elle enseigne, Brunetti est accosté par une jeune étudiante, Claudia Leonardo. Elle voudrait réhabiliter la mémoire de son grand-père, jugé coupable d’un crime commis pendant la seconde guerre mondiale.
Quelques heures plus tard, Claudia est retrouvée poignardée chez elle. En menant son enquête, Brunetti découvre que cette affaire est liée à un trafic d’oeuvres d’art.

Commissaire Brunetti : enquêtes à Venise

22h35 : Dissimulation de preuves

Madame Battestini, une vieille dame avare et acariâtre, est assassinée. La police soupçonne sa femme de ménage roumaine, mais celle-ci meurt dans un tragique accident en tentant de fuir.
Le témoignage de la voisine incite Brunetti à reprendre l’enquête officieusement.
Brunetti rencontre la nièce, Graziella, qui va hériter de la fortune de sa tante. Mais une autre personne s’y intéresse, Madame Macetti, l’avocate et fondée de pouvoir de la défunte.
Entretemps, Gabriel Nicolescue, le fils de la supposée meurtrière, arrive à Venise afin de venger la mort de sa mère… C’est Patta, la première personne qui a dirigé l’enquête, qui fait les frais de sa colère…

Commissaire Brunetti : enquêtes à Venise

17 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Marie-Françoise Panneels
    Août 11, 2013 @ 12:31:57

    J’aime beaucoup Dona Leone , non pas pour la qualité de ses intrigues ( F.Vargas m’attire beaucoup plus) mais bien pour sa description de Venise . Quand je lis un de ses livres , je peux refaire mentalement tout le trajet décrit , ce qui n’est pas le cas de celui qui n’y est jamais venu . Les épisodes télévisés me plaisent , c’est un véritable documentaire sur la ville et de ce fait une publicité incroyable . Je comprends aussi que ses romans ne soient pas traduits en italiens , l’analyse de la société et les pratiques mafieuses qui y sont décrites ne sont pas très flatteuses pour un pays , une ville qui l’a accueillie depuis plusieurs années

  2. claudio dell'orso
    Août 11, 2013 @ 17:10:49

    Cher Claude,
    pour ce que j’en sais, la maison de Brunetti ne se trouve pas dans la Calle del Tragheto de la Madoneta mais dans la parallèle Calle Tiepolo.Et meme si c’était où vous l’avez indiquée, la terrasse ne pourrait jamais donner sur le rio de la Madoneta!
    Tel rio a été évoqué par l’écrivain Alberto Ongaro dans Un romanzo d’avventura (1970) protagoniste Hugo Pratt.
    Salut!

  3. oliaiklod
    Août 11, 2013 @ 22:27:30

    Cher Claudio
    J’ai puisé mes informations auprès de Toni Sepeda, qui m’a semblé la plus compétente, puisqu’elle est la seule à avoir été autorisée par Dona Leon pour des visites à thème autour de l’œuvre de l’écrivain américaine.
    Dans son livre Venise, sur les traces de Bruneti au début de l’itinéraire 3 consacré au quartier de Brunetti, elle mentionne leur maison dans la Calle Traghetto della Madonetta (page 101), qui correspond au point 1 de la carte de la page 97. En fait la maison est au bout de la calle del Forno, juste à l’entrée de la corte Petriana.

  4. Anémone de Lantelme
    Août 11, 2013 @ 22:31:38

    J’ai pensé à vous, Olga et Claude, en regardant l’épisode qui vient de se terminer.
    Quand j’ai vu la terrasse, j’ai pensé avec délice au secret que vous avez dévoilé pour notre bonheur.
    Merci !

  5. Stephanie Dupont
    Août 12, 2013 @ 11:18:01

    c est trop rigolo tout ça…
    C’est comme le film l’artiste avec Johnny Deep tourner a Venise mais les vues des palais dans le tournage ne sont pas conforme a Venise…
    Je n’ai jamais lu un de ses livres de Donna Leon…est ce qu il y en as en langue française ou italienne,car dans mes recherches sur le web c est en anglais????
    Belle journée a tous..

  6. claudio dell'orso
    Août 12, 2013 @ 17:21:45

    Cher Claude,
    regarde s’il te plait, Donna Leon web site.
    Touring Brunetti’s Venice- Places to visit that appear in Commissario G. Brunetti Mysteries, Private homes and Offices of the Characters:
    BRUNETTI’s HOME – CALLE TIEPOLO SAN POLO.

  7. oliaiklod
    Août 12, 2013 @ 19:26:12

    Le 25 juin 2012 nous avons écrit : Vos livres pour l’été…
    Cet article recensait tous les livres de Donna Leon parus à cette date.
    Ils existent en français, mais l’auteur s’oppose à leur parution en Italie.
    Je ne suis même pas sûr qu’on en trouve à Venise, même chez Luigi à la librairie Acqua Alta.

  8. oliaiklod
    Août 12, 2013 @ 19:44:51

    Bon !!!
    Donna Leon et Toni Sepeda ne seraient pas d’accord entre elles !
    Toni nous a montré une maison calle del Traghetto della Madonetta, et sur le site http://www.groveatlantic.com/leon/tour2.htm c’est effectivement indiqué « Brunetti’s home – Calle Tiepolo, San Polo »
    En même temps, deux lignes plus loin on voit écrit « Questura (as was, now the Commisariato di San Marco), Fondamenta S. Leonardo 5053, Castello – Brunetti’s office« … Bon courage pour trouver cette fondamenta dans Castello !
    Je présume donc que ce site ne soit pas vraiment une référence fiable…

  9. Stephanie Dupont
    Août 12, 2013 @ 21:37:57

    Merci pour l’info et le lien, je regarderait chez Luigi la prochaine fois mais jusqu’à aujourd’hui je n en trouve pas en Italie en français ou italien… bonne soirée !

  10. Marie-Françoise Panneels
    Août 13, 2013 @ 12:02:28

    On les trouve à Venise , en français , j’en ai acheté à la librairie française près de Zanipolo .

  11. Stephanie Dupont
    Août 13, 2013 @ 21:06:39

    Merci Marie Françoise,j’irai voir a ma prochaine promenade vénitienne a San Zanipolo… belle soirée !!

  12. Rétrolien: A Venise avec Brunetti | Olia i Klod
  13. Jessy Henry
    Nov 17, 2013 @ 16:22:36

    Quand j’ai posé la question à la librairie Toletta ; ils avaient bien les « Brunetti » mais seulement en français, l’auteur refusant en effet qu’ils soient traduits en italien, pour sa propre sécurité. Pareil pour les droits de traduction ou de présentation de la série quelque soit la langue. Je comprends Dona L. car des vénitiens de souche, francophones ayant lu les Brunetti en français m’ont dit qu’elle était dans le collimateur des « corrompus » de la municipalité et d’autres services.
    ZIANNI ERIZZO

  14. Jessy Henry
    Nov 17, 2013 @ 17:13:23

    Il n’y a pas de Fondamenta San Leonardo dans le sestiere di Castello. L’ex fondamenta en question est devenue (tempo fa ) le Rio Terra San Leonardo et se trouve sur Cannaregio; la questure n’a jamais eu son siège à Cannaregio. Je passe très souvent devant l’ancienne questure qui a conservé son panneau officiel au-dessus du portail d’entrée; cette entrée se trouve pratiquement en face de la Chiesa San Lorenzo, donc à Castello,et donne directement sur le Rio di S.Lorenzo. Page 278 la Signora Sepeda commet une erreur en parlant de « fondamenta », il s’agit d’un « rio ». Mais qui ne commet jamais d’erreur ?
    ZIANNI ERIZZO

  15. Rétrolien: 100.000 | Olia i Klod
  16. Daniel
    Déc 16, 2015 @ 22:15:16

    Une question qui chatouille la curiosité que ce fameux balcon des Brunetti qui suggère qu’on y passe de bien agréables moments.

    Votre proposition d’emplacement semble contestée. Mais internet est un détective de premier ordre. Il suffit d’aller sur l’application GoogleMaps
    https://goo.gl/R73MIV
    Si on compare la photo de Google avec celle de la série TV (la deuxième que vous présentez plus haut), c’est exactement la même balustrade bétonnée avec ses deux évidements, les pots de fleurs, la grille en fer forgé et la bonne perspective sur le Grand canal. Pas de doute possible.

    Je serai à Venise la semaine prochaine, je ne manquerais de jeter un œil amusé dans cette direction.

  17. oliaiklod
    Déc 16, 2015 @ 22:41:42

    Je ne sais qui « semble contester », mais la terrasse des Brunetti est bien celle-là. On l’a vue de nos yeux (mais pas le droit de faire de « foto » ce jour là 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :