Quand le Carnival Sunshine a failli arracher le quai

Ce matin, le Carnival Sunshine, un navire de la compagnie Carnival Cruise Lines, de Micky Arison (toujours le même patron responsable) a failli arracher le quai de la riva Sette Martiri alors qu’il pénétrait dans le bassin de San Marco à 11:15 heures.

La vidéo accusatrice à été supprimée sur You-Tube
on peut encore la voir dans les articles de la presse locale

Paolo Costa, le président du port de Venise, ne pourra désormais plus dire qu’un accident n’est pas possible à Venise, comme il le chante depuis des mois : cet accident a bien failli arriver ce matin, à la suite d’une grosse erreur de pilotage qui aurait bien pu être fatale aux nombreuses personnes présentes à ce moment de grande affluence sur les quais.

Una nave da crociera, la Carnival Sunshine, ha 'sfiorato' riva Sette Mari, uno dei moli lungo il Canal Grande, in prossimità di Piazza San Marco a Venezia.

Le Carnival Sunshine (plus de 102 mille tonnes, 272 mètres de long et 35 de large et 62 de haut) était, selon les témoins à 20 mètres seulement des quais, et lorsqu’il a a viré, la dérive de la poupe est venu frôler les vaporettos bloqués par le monstre.

« Selon des témoins – a dit le député Gianfranco Bettinon a l’impression qu’il s’agissait d’une erreur dans l’opération, qui entre autres a attiré entre le navire et la rive des bateau du service public et d’autres navires. Nous aimerions savoir, par conséquent, la véritable raison de ce survol, espérant que, plutôt qu’un « inchino », cela a été un « struscio » – ennuyeux et risqué. Une preuve supplémentaire que le décret Clini-Passera devrait être appliqué dès que possible« .

« J’étais assis à la terrasse d’un bar et j’ai vu le bateau poursuivre le long des quais au lieu d’aller au centre du canal était. Il était si près de la rive, qu’il a mis en danger un vaporetto ACTV. C’était impressionnant. » C’est l’écrivain Roberto Ferrucci, qui a été témoin de l’incident ce matin à Venise.

L’événement a été suivi par le Ministre de l’Environnement Andrea Orlando. « L’épisode du navire de croisière qui a « touché » la jetée de San Marco, confirme la présence d’un risque élevé auquel nous sommes confrontés. Nous développons des solutions structurelles, mais, comme je l’ai dit lors de la dernière réunion qui s’est tenue récemment au ministère des Transports et de l’Infrastructure, nous devons chercher à réduire les risques pour la période transitoire« .

La compagnie Carnival s’est rapidement dédouanée, affirmant que « au moment de l’incident le navire était sous le commandement du pilote du port« .

Silvio Testa, le porte parole du Comitato No Grandi Navi-Laguna Bene Comune s’étonne qu’il ne reste plus aucune trace, désormais, de cet incident qui vient à un bien mauvais moment pour l’autorité portuaire. « La manœuvre risquée ou l’inclinaison volontaire du Carnival Sunshine montre comment les fragiles théories du président de l’Autorité portuaire, Paolo Costa, et le président du port de passagers de Venise, Sandro Trevisanato, sur l’impossibilité d’un accident et en particulier la perte de direction d’un navire de croisière dans le bassin de Saint-Marc sont simplement farfelues.  Le problème des grands navires ne peut pas être résolu en déplaçant le terminal de croisière ou de creuser ici et là les canaux mais de changer ce modèle dévastateur, pour un tourisme de croisière compatible avec la ville et la lagune« .

Una nave da crociera, la Carnival Sunshine, ha 'sfiorato' riva Sette Mari, uno dei moli lungo il Canal Grande, in prossimità di Piazza San Marco a Venezia.

Pour la petite histoire, non loin de l’endroit où c’est produit l’incident est amarré le bateau du grand patron de cette compagnie de croisière, et c’eût été vraiment amusant que le monstre des mer fasse un carambolage avec le yacht de son patron. Ce petit détail permet de voir l’incident avec un regard différent …

Le Sirona III, le yacht Micky Arison - photo La Nuova di Venezia

Le Sirona III, le yacht Micky Arison – photo La Nuova di Venezia

Amarré sur les rives de la Sept Martyrs, non loin de l’endroit où le Carnival Sunshine a frôlé les quais, est amarré le Sirona III, le yacht de Micky Arison, président-directeur général de la compagnie Carnival. Battant pavillon des îles Marshall, le yacht fait 57 mètres de long et 11m de large. Avant d’arriver à Venise il était à Palma de Mallorca.

L’inchino qui est confirmé par les tweets de Micky Arison qui se félicite de l’entrée de son navire et du salut fait par son capitaine :

MAtweet

En réalité, il est plus que probable que le capitaine du navire a agit volontairement, pour faire l’inchino à son patron, comme c’est la tradition chez Carnival, au mépris de toutes les règles de sécurité maritime, de la loi italienne et des possibles dégâts pour Venise et ses habitants. Preuve encore une fois que ces gens sont extrêmement dangereux et que l’accès à Venise devrait leur être simplement interdit désormais. Le capitaine du Costa Concordia, un autre navire d’Arison, a confirmé que la pratique de l’inchino est une tradition sur l’ensemble de la flotte des compagnies que possède Carnival. D’après le seul accusé dans ce naufrage, c’est même une demande expresse de la direction de l’armateur (qui, pourtant, n’a jamais été mis en cause, malgré les nombreux incidents et plusieurs accidents).

Voir les titres dans la presse italienne :

GB

Carnival, «struscio» a Venezia
Bettin: «Perché così vicino?»
Nave da crociera si avvicina alla riva, secondo i testimoni un errore di manovra. L’assessore all’Ambiente: «Subito il decreto Clini-Passera»

Grandi Navi a Venezia, la denuncia di Bettin: «La Sunshine a pochi metri dalla riva, vicino S. Marco»
L’assessore all’ambiente racconta di un passaggio pericoloso di una grande nave: «Più che un inchino è uno struscio molesto. Applicare subito il decreto Clini-Passera»

Nave crociera « sfiora » la riva
« Inchino » pericoloso a Venezia
Una nave da crociera, la Carnival Sunshine, ha ‘sfiorato’ riva Sette Mari, uno dei moli lungo il Canal Grande, in prossimità di Piazza San Marco a Venezia.

Venezia, ‘inchino’ vicino piazza S.Marco.
« Nave da crociera a pochi metri dalla riva »
L’episodio denunciato dall’assessore comunale Gianfranco Bettin: « La Carnival Sunshine, una delle più grandi imbarcazioni, è passata a non più di una ventina di metri da Riva dei Sette Martiri. L’impressione è chi si sia trattato di un errore di manovra ». I testimoni: « Non è la prima volta che succede »

VMC

La capitainerie du port s’est pressée de sortit un communiqué affirmant qu’il n’y a eu aucun incident, rappelant que le navire était convoyé par deux remorqueurs… c’est ce que chacun peut voir sur la vidéo…

CSPV

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: L’Europe s’inquiète à propos de l’inchino du Carnival Sunshine | Olia i Klod
  2. Rétrolien: Ces juges du TAR qui… | Olia i Klod

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :