Naissance d’une barque

Aujourd’hui, nous allons vous compter en images, la genèse de la dernière barque de l’association VIVA Voga Veneta qui a été patiemment construite au squero Roberto Tramontin.

La barque pendant le chantier

Cette batela a coa de gambaro (également nommée : batea a coa de gambaro, battella a coda di gambero), à été construite sous la direction du Charpentier de Marine (Maestro d’ascia) Matteo Tamassia, les rames et forcole en noyer sont de l’atelier Pastor & Cie (voir le site Le fórcole di Saviero Pastor).

Travaux en 1902

Ces barques, typiques de la lagune vénitienne, de près de 8 à 12 mètres de long servaient autrefois aux transports légers (entre 10 et 40 quintaux). Elles étaient beaucoup utilisée par les maçons, les transporteurs et les commerçants, et, sur de vieilles photos, on peut en voir au Rialto entre la Pescheria et la Naranzeria.

batea003

Cette embarcation a une forme et une structure qui la rendait très polyvalente, et, pour cette raison, elle a été construite avec une grande variation de mesures. C’était une braque très répandue dans la lagune, et on pouvait encore en voir il y a une cinquantaine d’années.

C’est donc à juste titre que de nombreux vénitiens déplorent la disparation de cette barque emblématique. De nos jours, il n’en reste plus aucune ancienne. La dizaine de battelle a coda di gambero que l’on peut voir de nos jours sont toutes des copies récentes, et la plupart ne sont pas fidèles aux plans d’origine.

batea a coa de gambaro

Cette copie, d’une longueur de près de 8,50 mètres, a été réalisée à partir d’iconographies anciennes et de dessins, ainsi que l’apport salvateur d’un érudit et auteur de plusieurs livres sur les bateaux vénitiens : Gianfranco Munerotto, auteur entres autres de la Batèla umile protagonista ou de La Gondola Nei Secoli et membre de l’association ARZANA. Pour la forme générale, si l’autre variante de cette barque, la batela buranela a une poupe  semblable à celle d’un sandolo, la batela a coa de gambaro a l’arrière avec une forme arrondie et une tige légèrement élevée, plus semblable en cela à la poupe d’une caorlina. D’où le nom de la barque que l’on pourrait traduire par « barque à queue de crevette ».

Gianfranco Munerotto et Matteo Tamassioa ont beaucoup travaillé, ensemble, pour que la reconstitution soit la plus fidèle possible. C’est ensemble qu’il ont pu concrétiser le rêve des membres de l’association.

002a

Matteo Tamassioa a travaillé quelques mois pour réaliser cette barque. Il a utilisé du mélèze et du chêne, ainsi que du contreplaqué marine pour le fond.

006a

Les forcoles, ont été réalisées en noyer par Saviero Pastor.

011a

varo batela VIVA 2

Puis ce fut le jour du baptême de la nouvelle battella a coda di gambero, qui a une bien belle marraine :

varo batela VIVA 8

La mise à l’eau d’une nouvelle embarcation reste toujours un moment crucial, d’une grande intensité émotionnelle.

004a

003a

008a

009a

012a

016a

varo batela VIVA 79

Puis il y eût l’épreuve de la rame :

015a

013a

014a

varo batela VIVA 13

Et la récompense pour ceux qui ont patienté si longtemps après cette passion toute vénitienne.

battella a coda di gambero dans le bassin de San Marco

L‘association VIVA Voga Veneta est l’une des protagoniste de l’aviron vénitien, qui tente de faire de nouveau connaître les barques typiques de la lagune. Comme vous l’avez compris en lisant notre article, cette association ne se pose pas en concurrence avec d’autres, mais ses membres assurent une collaboration étroite avec toutes les forces vives de la lagune qui cherchent à y promouvoir l’aviron et des barques qui alllient plaisir, sport et amour de la nature.

varo batela VIVA 50

varo batela VIVA 38

varo batela VIVA 37

Photos Saverio Pastor et Nan McElroy pour l’associazione VIVA Voga Veneta.

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. ytaba36
    Juil 24, 2013 @ 03:13:56

    Thank you for this post. I had the pleasure of seeing the batela when it was being built.

  2. oliaiklod
    Juil 30, 2013 @ 22:31:29

    http://www.gondolagreg.com/2013/07/the-birth-of-boat-in-french.html

    Quand on parle de nous en bien, nous aimons cela !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :