La vie sexuelle des prisonniers vénitiens

Les recherches dans les archives permettent parfois des surprises.

Lors d’une recherche sur un tout autre sujet, la lecture des statuts et des activités d’une confraternité qui avait pour but d’assister les « pauvres en prison » nous en a appris de belles…

Les membres de cette confrérie aidaient donc les prisonniers, en leur rendant régulièrement des visites, en collectant des fonds pour permettre la libération de celles et ceux qui étaient emprisonnés pour dettes… une note dans ce dossier nous permet de voir que la vie dans les prisons vénitiennes n’était pas très difficile tout de même pour les plus aisés des criminels ou certaines catégories d’entre eux.

En effet, une des missions des membres de cette confrérie était de veiller sur la moralité des rapports des prisonnier, de sorte que ceux-ci ou leurs gardiens, n’aient pas de relation intime contre nature, en particulier pour les femmes et les jeunes hommes. Il apparaît même que les rapports sexuels faisaient l’objet de mesures administratives, guidées par une législation… dont on peut dire qu’elle était pour le moins tolérante.

A la fin du XVIIIème siècle, le médecin des prisons, Francesco Dalessi, se plaignait de l’habitude des gardes de se montrer particulièrement discrets et de permettre des rencontres entre les prisonniers et des prostituées qui traînaient dans les lieux et autour, et même, pour les plus riches, d’organiser de véritables orgies.
Quand au prisonnier-e-s marié-e-s,  il ou elles pouvaient recevoir avec une déconcertante facilité leurs femmes ou les maris, voire même les amants et maîtresses  (A.S.V., Avogaria de comun, busta 3617/1).

Enfin, il existait une « préconisation » (presoncina) dite « Schiavetta » ou encore « Matrimonio » qui, au XVIIIème siècle, réservait des réunions, officiellement autorisées de détenus avec leurs maris ou épouses respectives (A.V.S. Avogaria de Comun, busta 3617/1).

Cortigiane celebri

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. abdoulayebah
    Juin 20, 2013 @ 15:59:31

    Quanti passi indietro nella vita delle carceri, quando si pensa che il sovraffollamento è tale che in alcune i delle prigioni i detenuti non hanno appena un’ora d’aria al giorno!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :