L’Abbazia di San Gregorio

Abbazia di San Gregorio

C’est un lieu qui, désormais, peut se visiter facilement, tous les deux ans, lors de chaque Biennale dell’Arte. Justement, ça commence !

Tous les costumés vénitiens le connaissent pour avoir posé devant, sans forcément se poser la question de ce qu’il pouvait bien y avoir derrière ces murs. C’est pourtant un très bel endroit, où, c’est certains, les photos pendant de carnaval seraient une merveille.

Abbazia di San Gregorio

Le lieu apparaît dans l’histoire de Venise dès le IXème siècle. En 989 il était occupé par le bénédictions de l’abbazia di Sant’Ilario. Suite à leur déclin progressif, le monastère à été confié aux moines San Gregorio qui en ont fait le siège de leur congrégation en 1214.

Dès 1164, un document, conservé aux archives, atteste que l’église servait pour le culte paroissial. Des prêtres étaient nommés par les frères. Dans un premier temps, l’église à été dédiée à Santa Maria Zobenigo, dont la grande fête était le baptême, dans les fonds baptismaux, le samedi saint.

Puis, à partir de 1450, il y a eu un lent déclin, à la fois économique et spirituel, jusqu’à la suppression du monastère en 1775. Le lieu à définitivement été fermé et désaffecté par Bonaparte en 1808.

Les bâtiments du monastère ont été utilisés comme logements, et l’église à été occupée par une fonderie d’or pour la Monnaie. Dans les années 1959-60, après une restauration, le lieu a été affecté à la Surintendance pour le patrimoine artistique et historique de Venise.

Abbazia di San Gregorio

Le magnifique cloître médiéval à été fermé au public pendant plus d’un siècle. Le palais est désormais devenu un hôtel de luxe. L’église est fermée. Le cloître, propriété de la marque de mode Replay, est occupé par une fondation culturelle qui l’ouvre au public, tous les deux ans. Après y avoir fait de longs et importants travaux de restauration.

Restauration de l'Abbazia di San Gregorio

Restauration de l'Abbazia di San Gregorio

Restauration de l'Abbazia di San Gregorio

Désormais, le cloître a retrouvé sa beauté d’antan.

Abbazia di San Gregorio

Abbazia di San Gregorio

Abbazia di San Gregorio

Abbazia di San Gregorio

Abbazia di San Gregorio

Abbazia di San Gregorio

Le palais de l’Abbazia di San Gregorio transformé en hôtel de luxe :

Abbazia di San Gregorio

Un livre est paru, en italien, sur ce monument : L’ Abbazia di San Gregorio a Venezia de Moreni Stefano

3179479

Situata all’ingresso del Canal Grande, accanto alla Chiesa della Salute, in un punto di Venezia celebrato dalle opere d’innumerevoli pittori e letterati, l’Abbazia di San Gregorio oggi è ammirata come un austero monumento incastonato in una zona quieta e appartata della città. Eppure la sua storia millenaria fu drammatica e tumultuosa sia perché trascorsa lungamente in prima linea, nel senso strettamente militare dell’espressione, sia perché i cospicui beni annessi all’Abbazia furono oggetto di aspre contese anche in tempi di pace. E siccome la particolare struttura architettonica dell’Abbazia è essenzialmente il risultato di tali vicissitudini, l’autore di questo volume analizza e illustra, attraverso una ricca raccolta di opere pittoriche a lei dedicate dai grandi artisti, gli elementi che concorsero a forgiare il monumento così come noi lo conosciamo.

Voir également l’article, très documenté et abondamment illustré, dans Mes Carnets Vénitiens d’AnnaLivia : Chiesa e Abbazia di San Gregorio

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: Mon cher Canaletto | Olia i Klod

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :