A Venise, la Sixtine du Tintoret

Scuola Grande di San Rocco

La Scuola Grande di San Rocco fut l’une des plus riches Scuole de Venise, une institution prestigieuse dont le rôle a été de lutter contre les épidémies de peste suivant l’exemple de Saint Roch.

Scuola Grande di San Rocco

En 1564, Jacopo Robusti, dit Tintoretto est nommé décorateur officiel de la la Scuola Grande di San Rocco. C’est plus qu’une consécration, C’est l’honneur le plus grand qui pouvait lui être fait. Il offre, après cette nomination, soixante-cinq fresques qui rendent ce lieu unique au monde.

En vingt-quatre ans, Le Tintoret va y couvrir les murs et les plafonds d’une cinquantaine de tableaux. Il y a peint une partie de la vie de Jésus-Christ, l’Annonciation, la Fuite en Égypte, la Cène, le Christ devant Pilate, Ecce Homo, la Montée au Calvaire et le grand tableau de la Crucifixion : 5 mètres de haut et 12 mètres de large !

Crucifixion

L’intérieur de la scuola, dont nous vous recommandons la visite est sous la surveillance étroite de plusieurs vigiles aidé d’un système de vidéo surveillance. Inutile de vous dire que des « No foto ! » impérieux résonnent souvent, et que ceux qui tentent la récidive se retrouvent expulsés sans ménagement. Nous avons posé la question à propos de ces pratiques, si elles sont conformes aux directives européennes, mais les réponses obtenues sont confuses et souvent contradictoires.

Donc, il est pratiquement impossible de faire des bonnes photos dans ce lieu sans avoir, au préalable demandé cinquante autorisations à « qui de droit », et attendu, après de longs mois d’un véritable jeu de piste.

La Sala dell’Albergo

le 24 Juillet 1546 le décision a été prise de donner au grand gardien de la Scuola di San Rocco le pouvoir de faire décorer les murs de la Sala dell’albergo  « avec des toiles dépeignant comme bon lui semble et où il est conseillé, et le reste avec des peintures « . Cette décision n’a pas été suivie immédiatement d’effet, quelques années plus tard, le 21 Septembre 1553 Titien a proposé d’entreprendre une grande toile pour la placer sur le mur derrière les sièges des membres de la Banca. Cette proposition n’a pas connu de suite, même si elle a d’abord été acceptée à l’unanimité. c’est seulement le 3 Janvier 1557 que la décision fut prise de procéder à la décoration permanente de la salle. La Scuola mis de côté deux cents ducats par an pour cela. Néanmoins, il a fallu attendre le 22 mai 1564 pour que les travaux commencent.

Après le don de la toile de la « Glorification de Saint-Roch » le 22 Juin 1564, et non sans une certaine opposition, Tintoret continue, sans la décoration, le reste du plafond durant l’été et l’automne. Le 22 Juillet de la même année, la dorure de la partie en bois du plafond avait commencé.

Glorification de Saint-Roch

En 1565 il a commencé et terminé l’énorme « Crucifixion », placé exactement là où Titien avait offert de mettre un de ses tableaux en 1553.

En un peu plus de deux ans le Tintoret a terminé la décoration de la sala dell’albergo en réalisant encore quatre toiles, représentant des thèmes relatifs à la Passion du Christ.

Salle supérieure

Sala Superiore à l'étage de la Scuola Grande di San Rocco

Il nous a fallu toute une après-midi pour qu’un professeur en histoire de l’art, animé d’une grande passion, nous aide à percer quelques uns des mystères, et nous laisser pénétrer par la grande maîtrise et les prodiges réalisés par le maître dans cette salle.

Nous n’avons pas la prétention de vous refaire le cours magistral dont nous avons bénéficié. Nous vous invitons simplement à prendre votre temps, sans vous laisser impressionner par les cerbères qui vont et viennent sans cesse. Usez des miroirs à votre disposition pour ne pas vous tordre le cou, observez, admirez…

Le 2 Juillet, 1575 Jacopo Tintoretto a proposé pour décorer gratuitement la grande place centrale du plafond, promettant de finir avant le Août 1576, pour la fête de San Rocco.

Le serpent d'airain

Le 13 Janvier 1577, quelques mois seulement après avoir terminé « Le serpent d’airain », Tintoret proposa de peindre les deux autres peintures de plafond principales, demander à se faire rembourser le coût des matières et des couleurs, laissant à la Scuola, le soin d’évaluer le prix de son travail. L’artiste a commencé à travailler sur les deux tableaux : « Moïse jaillissant l’eau du rocher » et « Le miracle de la manne » ce travail était encore en chantier lorsque le 25 Mars 1577 Jacopo Tintoretto a déclaré qu’il était prêt à peindre tout le plafond dans les mêmes conditions.

Moïse jaillissant l'eau du rocher

Le miracle de la manne

Le 24 Février 1578, la Scuola élu une commission composée de trois frères qui avaient pour tâche d’examiner, de juger et d’approuver les peintures réalisées par Tintoret dans ses conditions.

Pour approfondir le sujet et préparer votre visite :

La Scuola Grande di San Rocco: Le Tintoret

  • Relié: 400 pages
  • Editeur : Gallimard (14 novembre 1995)
  • Collection : Chefs-d’oeuvre de l’art italien
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070150240
  • ISBN-13: 978-2070150243

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Argon 57
    Mai 31, 2013 @ 00:26:30

    Pour le No Foto : dans le château de Versailles, partout des panneaux signalant l’interdiction de photographier et tout le monde photographie (mais notre pays est spécialiste pour d’innombrables lois plus ou moins appliquées). En Allemagne, à Herrenchiemsee (le « Versailles » de Louis II de Bavière) la guide nous a précisé, qu’il était interdit de photographier et qu’il y avait une surveillance par caméras (je n’en ai pas vu ?) assez stricte. A Denver USA dans le Art Museum, interdiction du flash (normal pour épargner les toiles) et de l’usage d’un trépied, plus signature d’un registre, où l’on s’engage à ne pas faire d’utilisation commerciale des photos, mais c’était il y a longtemps, bien avant le numérique. Quand ces conditions étaient remplies, on apposait une vignette rouge sur l’étui de l’appareil photo, comme cela les surveillant savaient qu’il s’agissait d’un appareil « déclaré »!

  2. Rétrolien: Le petit teinturier | Olia i Klod
  3. Rétrolien: Bartolomeo Bon il Giovane | Olia i Klod

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :