Cardinalis pervertunt – 1 – Dans l’antre de Moudevi

Cardinalis pervertunt

Dans l’Histoire de l’Église à Venise, la pourpre cardinale n’a pas toujours été portée avec honneur et dignité.

Il est des cardinaux dont les frasques sont restées célèbres. Elles nous ont inspirées l’histoire de ce Pervertito Cardinale le pire que l’imagination puisse enfanter, car le composé subtil de toutes les bassesses et de toutes les turpitudes de l’ensemble de ses pairs…

En ce temps-là, la cité lagunaire s’était opposé à Rome, et le pape avait excommunié Venise.

Dans la Sérénissime République, on ne s’était pas plus ému de cela que d’autre chose. Des cardinaux avaient été nommés, comme toujours issus des plus grandes, des plus riches familles, régnant sur l’ensemble des provinces.

Notre Pervertito Cardinale appartenait à une famille ayant fait fortune dans la finance, et dans ce que l’on désignait à l’époque, dans d’habile ambassade auprès de commerçants établis à l’étranger. Dit en termes moins diplomatiques, notre Pervertito Cardinale était issus d’une famille de richissimes escrocs, des capitalistes sans scrupules et sans vergogne, comme Venise en comptait de nombreux à cette époque.

N’étant pas l’aîné, et pour les traditionnelles questions de patrimoine, il avait été contraint d’embrasser la Religion, mais il revêtit la soutane comme une jeune marié endosse une robe de soie la plus fine, et un corset brodé d’or et de diamants.

Très vite, avant même qu’il ne fut nommé évêque, il était à la tête d’un patrimoine si important que même le pape s’en était offusqué. Le système était d’une simplicité enfantine, et d’une efficacité redoutable. Alors qu’il portait les sacrements aux mourants, il se faisait coucher sur le testament, préparé à l’avance par lui, au détriment de la famille du défunt.

De nombreuses satires sont remontées jusqu’à nous, dont certaines de l’Aretino.

En plus de dépouiller sans vergogne toutes les victimes qu’il croisait, notre Pervertito Cardinale menait aussi une vie dissolue, faite de jeu, de débauche et de crimes les plus infâmes.

On aurait pu imaginer que l’entière population de Venise n’existait que pour le servir ou pour assouvir le moindre de ses plaisirs. On ne pouvait que se plaindre de lui, car ses intrigues, célèbres, menèrent bien des innocentes victimes de sa folie, dans des situations confuses, où leur honneur et leur honnêteté furent, sans raison, mises en cause.

Cardinalis pervertunt

Nombreuses furent les femmes, jeunes filles ou épouses qui furent séduites par ses mensonges. Mais elles durent très vite déchanter tant l’homme était pingre, peu cultivé et tellement sans vergogne qu’il en paraissait n’avoir jamais reçu la moindre éducation des bonnes règles de vie en société.

Partout et en toutes choses il se comportait comme si tous les autres devaient le servir, tels des esclaves.

Découvrez la suite des aventures du Pervertito Cardinale prochainement sur notre blog !

Ce récit est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes vivantes ou ayant existé ne serait que coïncidence fortuite.

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Argon 57
    Déc 22, 2012 @ 14:06:55

    Souvent les fictions ne sont pas loin de la réalité…Si je puis me permettre, ce cardinal est un « enfant de choeur » à coté du pape Alexandre VI (Rodrigo Borgia) et pendant le même temps on torturait et tuait des innocents en procès de sorcellerie. Drôle d’époque.

  2. Bruno
    Déc 22, 2012 @ 14:16:50

    J’aime les feuilletons. J’attends avec une impatience non dissimulée, la suite de ce (fictif) récit

  3. Florine
    Jan 14, 2013 @ 13:43:56

    Super ce feuilleton . La réalité est semblable surtout à cette époque bien que rien n’a bien changé aujourd’hui la félonie existe sous une autre forme vite la suite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :